lundi 28 avril 2008

Muffins au Brocoli




Il semblerait que je devienne 'Muffin's addictive'! Il faut dire qu'ils sont vite préparés, déclinables quasi à l'infini (parfait si on est en manque d'inspiration culinaire ou pour finir les restes du frigo ou des placards...) et se prêtent aussi bien à un apéritif qu'à une entrée s'ils sont accompagnés d'une salade composée. Alors pourquoi s'en priver!
Là, il me restait un petit brocoli au fond du bac à légumes, et comme j'avais justement encore un peu de purée de brocoli au congélateur, l'idée de garniture n'a pas été trop longue à trouver!

Préchauffer le four à 150°
Mêler ensemble 6 cl d'huile d'olive, 2 oeufs entiers et 6 cl de lait. Ajouter 150 g de purée de brocolis (surgelée). Tamiser 160 g de farine et 1 sachet de levure chimique. Saler et poivrer.
Mélanger bien à fond. Ajouter 50 g de fromage râpé (type cheddar, parmesan ou emmenthal).
Verser dans de petits moules à muffins individuels en prenant soin d'incruster des petits morceaux de brocolis (frais et précuits).
Cuire 40 min.


dimanche 27 avril 2008

Pandan Sponge Cake




1er essai avec le Pandan


Je n'ai pas pu attendre plus longtemps, il fallait absolument que je teste cette essence de pandan enfin dénichée! Je ne l'ai associée à aucun autre arôme voulant en apprécier pleinement sa saveur.
Pour ce 1er essai, j'ai fait un 'Sponge Cake', mais la texture vraiment très éponge (pour le coup je l'ai pas raté) ne m'a pas emballée plus que ça.
Niveau goût, j'ai trouvé une ressemblance avec la Fleur d'Oranger; mon homme, lui avec le Chamallow (ce qui a le mérite de coller avec la texture!)

A retester au plus vite avec une association chocolat blanc/ coco mais dans un cake tout court cette fois- ci.



Préchauffer le four à 180°
Blanchir au fouet électrique 3 jaunes d'oeufs avec 50 g de sucre
Ajouter au tamis 75 g de Maïzena et 1 sachet de levure chimique. Mélanger bien à fond et incorporer 1 yaourt nature et 1 c à s d'essence de pandan.
Monter 3 blancs d'oeufs en neige avec 1 pincée de sel et 50 g de sucre. Les incorporer délicatement à la préparation précédente.
Verser dans un moule à bords hauts ( moi j'ai utilisé mon moule à Kouglof en silicone) et cuire 45 min.


samedi 26 avril 2008

Pandan




Il y eu d'abord le Thé Matcha, puis l'Huile d'Argan, est venue ensuite la Fève Tonka... (on aurait voulu croire à la Fève de Seva tant elle avait l'air magique!) il semblerait en fin de compte que la cuisine soit elle aussi régie par des modes et des tendances. Parfois, ce sont de vraies découvertes: elles s'impriment de façon indélébile et on se demande comment on faisait avant tant aujourd'hui on ne peut plus s'en passer!
Aujourd'hui, l'ingrédient INDISPENSABLE, celui qui détrône tous les autres, c'est le PANDAN (
?!?) Alors comme tous les 'food fashion victim' à la recherche de nouveaux goûts, de saveurs et de sensations inédites, j'ai moi aussi succombée! Je l'ai cherché un peu partout en vain, et puis finalement, alors que je n'y croyais presque plus, j'ai fini par le dénicher ICI.
Cette petite fiole à peine ouverte, que je sens déjà la naissance d'une nouvelle obsession... Il exalte une couleur verte très vive quasi artificielle et irréelle ce qui fait de lui une sorte de colorant naturel... et il libère surtout un parfum envoûtant, très particulier, presque indéfinissable et incomparable. Cette essence exotique nous transporte à elle seule à des milliers de kilomètres: j'ai fermé les yeux et me suis laissée imprégner de son odeur... spontanément il m'a évoqué le Monoï et la Fleur de Tiaré, les cocotiers et la vanille, je me suis retrouvée transportée sous les Tropiques.
Il semble se marier avec une foule de choses: la noix de coco, la vanille, le chocolat blanc... j'ai hâte de le tester: que de belles choses en prévision!

Crumble de Tomates à la Méditerranéenne





Le Crumble... intimement lié à la pomme, ce classique anglo- saxon gagne pourtant à lui être infidèle. Se prêtant aussi bien au sucré qu'au salé, il peut se décliner de mille et une façon. C'est le plan, idéal pour les démunis du placard...
Pour cette déclinaison salée, j'ai voulu mettre la tomate et les saveurs Méditerranéenne à l'honneur...

Miettes de Crumble: les préparer en 1er et les réserver au réfrigérateur
150 g de farine (j'ai fait un mélange moitié farine blanche, moitié farine complète BIO aux 5 céréales), 10 g de chapelure, 20 g de parmesan râpé, 6 cl d'huile d'olive, sel, poivre
J'ai commencé par préparer une petite sauce tomate cuisinée à l'italienne. Pour cela, rien de plus simple, il faut se munir des 4 ingrédients de base: olives (un mélange de vertes et de noires), basilic, huile d'olive, tomates concassées (une petite boîte) auxquels on peut ajouter suivant ses goûts et envies, quelques câpres, de l'oignon émincé et de l'ail.

Marche à suivre:
Dans une poêle, verser 1 filet d'huile d'olive et y faire revenir 1 petit oignon finement émincé et 1 gousse d'ail écrasée. Ajouter 1 dizaine d'olives vertes et noires coupées en tout petits morceaux et 1 petit bouquet de basilic frais finement ciselé. Saler et poivrer. Verser le contenu d'1 petite boîte de tomates concassées (ajouter éventuellement 1 petite c à c de sucre pour supprimer l'acidité de la tomate). Couvrir et laisser mijoter jusqu'à évaporation du surplus d'eau.
Verser cette sauce au fond d'un plat à gratin.
Saupoudrer de quelques pignons de pins et d'un peu de parmesan râpé.
Ajouter quelques lamelles de tomates séchées et quelques tomates cerises coupées en 2.



Emietter le sablé et mettre au four pour 30 min à 180°.
Déguster tiède avec une salade composée, ou en accompagnement d'une viande ou d'un poisson.

vendredi 25 avril 2008

Muffins de polenta & maïs




Le Maïs... voilà un produit que je ne cuisine jamais et je l'avoue aussi pour lequel je n'éprouve pas une passion débordante; il m'arrive d'en mettre en été dans mes salades composées, mais la plupart du temps, j'oublie même de les y ajouter... Alors quand je suis tombée par hasard sur l'ultime boîte qui gisait au fin fond de mon placard à provisions (je me demande encore depuis quand elle était là! je n'ai aucun souvenir du jour où je l'ai achetée...), je dois bien dire qu'elle m'a presque fait de la peine... c'est comme si tous ces petits grains m'appelaient et me suppliaient de les sortir de là!
J'avais donc mon ingrédient principal, il ne me manquait plus que l'idée recette!
Je n'ai pas cherché loin (et je dois bien confesser aussi un léger manque d'imagination...) ce sera des Muffins. Pour rester dans le thème maïs (on y va a fond ou pas du tout!) j'ai employé de la semoule de maïs ou polenta en complément de la farine de blé classique.



Préchauffer le four à 150°
Dans un saladier, mélanger 100 g de farine de blé, 1 sachet de levure chimique et 150 g de polenta. Ajouter 5 ml de sel et un peu de poivre noir (pour faire ressortir la jolie couleur dorée, j'ai également ajouté une petite pointe de Safran en poudre).
Creuser un puits et y verser 1 oeuf entier battu en omelette, 15 cl de lait et 6 cl d'huile d'olive. Mélanger bien à fond pour tout amalgamer et ajouter 50 g de cheddar râpé (ou autre: mimolette, gouda, parmesan, crèmes de fromage Vache qui Rit®... A noter, que le Babybel® jaune est également intéressant à employer, car il présente le double avantage de fondre sans faire 'masse' et d'avoir un arôme soutenu) et 150 g de Maïs en grains égouttés.
Verser dans des petits moules à muffins en silicone (des caissettes en papier font tout aussi bien l'affaire) et mettre à cuire 20 à 25 min.
Déguster tiède avec une petite salade.



Au final, ces petits Muffins tous dorés m'ont vraiment emballés: tendres, moelleux et craquants à la fois grâce à ces petits grains jaunes... Je vais peut- être me mettre à cuisiner le maïs en fin de compte!

mardi 22 avril 2008

Cheesecake (au lait concentré)




Ce que je préfère dans le Cheesecake, c'est la crème au fromage; la partie biscuitée qui en compose le socle est pour moi de trop (rendant l'ensemble trop bourratif et trop riche). A chaque fois que je déguste ce Gâteau, je désolidarise minutieusement les 2 parties et laisse de côté le sablé... oui, je sais je fais des trucs bizarres parfois!
Mais ce coup- ci, pas de démontage, j'ai tout mangé ensemble et tout apprécié!!! Ce cheesecake est de loin le meilleur que j'ai eu l'occasion de déguster jusqu'à présent.



Très savoureux et d'une consistance idéale: léger, très aérien
presque mousseux.

Rien à redire si ce n'est que j'en reprendrai bien un bout...!

Socle
Réduire en miettes des Biscuits secs de votre choix (j'ai fait un mélange Bastognes® 260 g, Petits- Beurre® 150 g). Ajouter 80 g de beurre fondu. Mélanger.



Tapisser uniformément le mélange obtenu au fond et sur les bords d'un moule rond amovible et tasser bien à l'aide d'un verre. Réserver au frais le temps de préparer le crème au fromage.

Cream Cheese
600 g de fromage frais allégé (type St- Moret®)
415 g de lait concentré sucré à 0% (Régilait®)
1 c à c de vanille liquide
2 jaunes d'oeufs & 2 blancs
40 g de Maïzena
Dans un saladier, écraser à la fourchette le Fromage frais, puis ajouter le lait concentré sucré. Fouetter bien. Ajouter les 2 jaunes d'oeufs et la vanille liquide.
Incorporer ensuite la Maïzena® au tamis. Mélanger le tout au batteur électrique pendant 5 min.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Les ajouter délicatement à la préparation.
Verser sur le fond biscuité.
Mettre au four pour 40 min à 150° (couvrir d'un papier aluminium pour éviter qu'il ne colore).
Laisser refroidir entièrement avant de réfrigérer une dizaine d'heure.


dimanche 20 avril 2008

Déclinaisons de Petites Bouchées Salées - Barquettes Saumon/Poireaux, Cakes Saumon/Pétoncles, Cakes à la Provençale








Des amuses- bouches qui peuvent aisément se transformer en entrée s'ils sont associés à une salade composée.

Pour les Barquettes Saumon/ Pétoncles (12 quantités)



Rien de plus simple:
1 pâte feuilletée pré- étalée
1 boîte de saumon
1 dizaine de tronçons de poireaux (déjà cuits) 1/2 oignon finement émincé
1 oeuf entier battu en omelette avec 20 cl de crème liquide, du sel, du poivre et de la noix de muscade en poudre.
Cuire 15 min à 210°




Le cake est de ces recettes providentielles à la portée de tous et qui répond à toutes les envies... En respectant les proportions, on peut décliner les ingrédients presque à l'infini: poisson, petits légumes, lardons, champignons, poivrons!

Base pour la pâte à cake:
3 oeufs entiers
10 cl d'huile d'olive
10 cl d'eau
le restant du mélange crème/ oeuf non utilisé des Barquettes Saumon, Poireaux
200 g de farine
100 g de farine complète aux 5 céréales
1 sachet de levure chimique
50 g de parmesan râpé (ou emmenthal, Cheddar, Gran Padano, Comté...)
sel, poivre, noix de muscade
1 blanc monté en neige
Séparer la préparation en 2

Pour les Cakes à la Provençale, Tomates séchées, Olives et Anchois (12 quantités)



1 petit bocal d'Anchois
des tomates séchées
olives vertes et noires
Cuire 25 min à 180°



J'aime bien ce petit effet 'volcan' qui leur donne un charme imparfait...

Pour les P'tits Cakes Saumon et Pétoncles (12 quantités)



le restant de la Boîte de Saumon des Barquettes Saumon/ Pétoncles
1 vingtaine de pétoncles
1 petite boîte de rillettes de saumon
quelques pignons de pin
Cuire 25 min à 180°



Très simples à préparer, les Cakes demandent toutefois un peu de patience: ils doivent cuire lentement à four moyen, de façon que l'intérieur soit pris sans que la croûte cartonne.

samedi 19 avril 2008

Crèmes au Chocolat


Avec le restant de lait de ma Glace au Pain d'Epices, j'ai eu envie de réaliser de petites crèmes légères au Chocolat. Légères parce qu'elles ne contiennent ni crème, ni oeufs, ni sucre... merci l'Agar- Agar et le Sirop d'Agave!



Très onctueuses et au bon goût de chocolat: le plaisir en toute légèreté!

Faire chauffer 25 cl de lait entier avec 4 carreaux de chocolat noir (40 g) et 10 g de cacao en poudre sans sucre (Van Houten® pour moi). Une fois le chocolat fondu, ajouter 1 c à s de Sirop d'Agave (15 g) et 1 sachet d'Agar- Agar (1 g). Faire chauffer quelques minutes sans casser de remuer.

Verser dans de petits pots en terre individuels et placer au réfrigérateur pour laisser prendre.

vendredi 18 avril 2008

Glace au Pain d’Epices




L' harmonieux mélange de la pâtisserie et de la glace pour le régal du palais et l'éveil des papilles

Vers mon travail, se trouve un kiosque qui propose des Glaces absolument fabuleuses... avec des parfums qui nous changent de la sempiternelle glace vanille ou chocolat! C'est comme ça que j'ai craqué un jour sur le parfum 'Pain d'Epices' (pour laquelle j'ai encore un souvenir ému...!)
Alors forcément, forte de mes toutes nouvelles expériences de Glaces ( et ) et Sorbets Maison (ici et ici) j'ai eu envie de tester une Glace au Pain d'Epices Maison!
Pour moi, cette Glace se devait d'être du 100% Maison, j'ai donc réalisé 48 heures avant un Pain d'Epices en suivant ma recette habituelle, mais en divisant les proportions par 3 car je n'en n'aurai pas besoin d'une grande quantité. 48 heures avant pour lui laisser le temps de rassir un peu et lui permettre de développer tous ses arômes.



D'une texture onctueuse, lisse et crémeuse, j'y ai retrouvé l'intégralité des saveurs originelles qui composent le traditionnel Pain d'Epices (harmonieux mélange de la farine de seigle, du beurre, du miel, de la vergeoise brune et d'épices diverses: cannelle, girofle, anis vert, muscade, gingembre).
En dégustant cette glace, on rencontre la texture, le moelleux, le goût et la bonne odeur du Pain d'Epices, associés à l'onctuosité et au crémeux de la Glace. Une vraie réussite (peut- être même meilleure que celle que j'avais eu l'occasion de manger...!) A décliner au plus vite avec d'autres parfums *.



250 g de Pain d’Epices MAISON (retirer la croûte pour ne garder que le cœur, la mie), 25 g de cassonade ou mieux encore de la vergeoise brune, 50 cl de lait entier, 20 cl de crème liquide entière, 1/2 c à c de vanille en poudre, 1/2 c à c de mélange pour pain d’épices (en vente dans toutes les épiceries. A défaut, faites vous même votre mélange avec 1 c à c en poudre de muscade, gingembre, anis verte, cannelle), 3 jaunes d’oeufs *
Émietter le Pain d’Epices dans le lait avec les cuillères de vanille en poudre et de mélange pour pain d’épices. Faire chauffer doucement, pendant 5 min, sans laisser bouillir. Pendant ce temps, fouetter les jaunes avec le sucre au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse, double de volume et fasse le ‘ruban’. Filtrer le lait parfumé en le passant au travers d’un tamis fin pour éliminer les éventuels petits morceaux de Pain d’Epices (on peut aussi le mixer) et l’incorporer progressivement à l’appareil jaunes/sucre en fouettant. Transvaser le tout dans la casserole et faire cuire à feu doux en remuant sans arrêt avec une cuillère en bois. Quand la crème nappe la cuillère, la retirer du feu, la verser dans un saladier à travers un tamis fin afin de retirer les éventuelles impuretés et ajouter la crème liquide sans cesser de remuer. Laisser tiédir avant de verser la préparation dans une sorbetière et mettre à turbiner pendant environ 30 min ou jusqu’à ce que la glace soit prise. Verser la crème glacée dans un récipient hermétique et placer au congélateur.



* Garder les blancs pour faire de petites Langues- de- chats ou des Financiers qui accompagneront idéalement cette crème glacée, ou les réserver au congélateur pour une future fournée de Macarons...

* Autres idées recettes :
On peut remplacer le Pain d’Epices qui parfume le lait par d’autres gâteaux : Biscuits Speculoos,
Petits- Beurres, Cookies, Sablés bretons… ou par d'autres arômes: Carambar®, Fraises Tagada, Chamallow pour les enfants.


jeudi 17 avril 2008

Le 3 x 5, gâteau au chocolat ultra fondant, cuisson au micro-ondes


ou le Gâteau au Chocolat le plus rapide et le meilleur qui soit!



5 Ingrédients

5 Minutes de Préparation

5 Minutes de Cuisson

Qui dit mieux?!?



Il n' y a qu'un mot à dire pour décrire ce gâteau: une MERVEILLE! Une texture douce, lisse et onctueuse, un fondant en bouche incomparable et avec la particularité de ne pas avoir du tout de croûte, c'est du moelleux partout: dessus, dessous, dedans et sur les côtés: c'est comme si quelqu'un avait prit le soin d'enlever les bords et le dessus avant de le servir pour ne laisser que le milieu! (un peu comme avec les tranches de pain de mie!) J'ai eu une pensé pour Bergamote...

La recette m'avait été donnée par ma mère qui a l'habitude de le faire, et qui ne cesse de m'en faire l'éloge, mais je n'avais pas encore eu l'occasion de le réaliser moi- même..., et puis, je dois aussi avouer que j'avais quelques réticences à l'idée d'utiliser mon four à micro- ondes pour faire cuire un gâteau (pourquoi, je ne sais pas, peut- être quelques préjugés qui perdurent...). Et comme hier elle m'a de nouveau donné la recette, je me suis décidée quand même à le tester. En 10 min, il était fait... il ne me restait plus qu'à le laisser un moment au réfrigérateur pour le laisser raffermir avant de pouvoir juger...







200 g de chocolat noir à 55% minimum
150 g de beurre (doux ou 1/2 sel suivant vos préférences, la mienne va vers le 1/2 sel qui donne une note toute particulière de finesse, d'originalité sans amertume et permet de révéler la saveur du chocolat)
3 oeufs entiers
125 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
50 g de farine fluide + 1 c à c de levure chimique

Faire fondre le chocolat et le beurre au micro- ondes. Le lisser à la spatule. Incorporer les sucres puis les oeufs 1 à 1 en mélangeant bien à fond. Tamiser finalement le mélange farineux. Remuer vivement pour éviter toute formation de grumeaux.
Verser dans un moule en silicone carré 16x16 minimum (prévoir un moule un peu grand, car en cuisant, la préparation gonfle beaucoup et peut déborder si le moule est trop petit).
Glisser au micro- ondes puissance 800 Watts pour 5 min (pas plus!!! même s'il ne semble pas cuit... si, si, si, il est cuit juste comme il faut, et va raffermir au froid).
Le réserver au réfrigérateur 1 heure au moins afin de le laisser raffermir.



Ce gâteau est définitivement le meilleur que j'ai jamais mangé...
Une petite bouchée???



SOURCE: Sophie Dudemaine

mercredi 16 avril 2008

Ambassadeur


Un Ambassadeur rien que pour toi Papa


J'avais envie de remercier mon père pour tout ce qu'il fait pour moi... aujourd'hui encore, et une fois n'est pas coutume, je le mets à contribution pour me trimbaler à l'autre bout de la ville; et pour le remercier, je le fais avec ce que je fais de mieux: de la pâtisserie.
Ça fait des années (sans exagérer...) que je lui promets un Ambassadeur, son dessert préféré, celui qui est tout en haut sur la liste de ses desserts préférés. Il s'agit en fait d'un simple biscuit Génoise imbibé d'un sirop au Kirsch et fourré d'une crème pâtissière aux fruits confits, l'ensemble est ensuite joliment recouvert d'une savoureuse pâte d'amande (de couleur verte, telle est la tradition, en tout cas, c'est ainsi que je l'ai toujours vu dans les rares pâtisseries et restaurants qui en proposent).


Traditionnellement, le sirop se fait avec du Kirsch, mais rien ne vous empêche d'utiliser un autre alcool: Rhum, Grand- Marnier ou même une eau- de- vie de Prune... à adapter suivant vos préférences, rien n'est figé!


Pour les Fruits Confits, qui rentrent dans la composition de la crème pâtissière, si vous avez la possibilité de les acheter chez votre Confiseur, il va s'en dire que le résultat sera incomparable, et au moins vous serez sûr qu'il s'agit bien de VRAIS fruits confits et non de morceaux de pastèques colorés qu'on essaye de nous faire passer pour une 'MACÉDOINE' de fruits... (et oui, lisez la composition des Macédoines de Fruits Confits de cette célèbre marque V- - - - -® pour ne pas la citer (mais pas seulement elle), ça fait froid dans le dos: plutôt 'gonflé l'idée' de vouloir nous faire passer de la pastèque pour un mélange de fruits!!!). Les Fruits Confits, quand ils sont de qualité, sont des merveilles de douceur, de vrais délices et le résultat d'un travail artisanal admirable.
J'ai trouvé ma Macédoine chez le Pâtissier/ Chocolatier de mon quartier.


La pâte d'amandes est facile à trouver dans le commerce, mais celle faite Maison est incomparable et ne demande pas un long temps de préparation, avis aux véritables gourmets! La réussite de la pâte tient à la finesse du hachage des amandes: un mixeur électrique puissant est donc indispensable. Pour la colorer, exit les colorants artificiels: 1 c à c de Thé Matcha et 1 autre de Pâte de pistaches lui donneront non seulement 1 vert naturel mais également un goût incomparables.


Voilà les proportions:
250 g de poudre d'amandes mixée avec 250 g de sucre glace puis passés au tamis fin
2 gouttes d'essence naturelle d'amande
1 c à c de vanille liquide naturelle
1 c à c de Thé Matcha
1 c à c de pâte de pistache
4 c à s d'eau froide

Penser à préparer la Génoise 48 heures à l'avance: le biscuit doit impérativement rassir pour bien se découper et développer tout son arôme.


Préparer la Crème pâtissière avec des oeufs extra frais et du lait entier. Si vous avez la possibilité, remplacer la Maïzena® par de la poudre 'Impérial®' afin de la rendre plus légère, onctueuse et accentuer ce bon goût de vanille déjà bien présent grâce à la vanille en poudre (100% et naturelle). L'emploi de cette poudre permet en plus de réduire la quantité d'oeufs par 2 (n'utiliser que 2 oeufs au lieu des 4 habituels avec l'emploi de la Maïzena®).


Base de Biscuit, pour un moule à génoise en silicone de 20 cm de Ø


Dans un grand saladier, fouetter au batteur électrique 3 jaunes d'oeufs + 2 oeufs entiers avec 1 sachet de sucre vanillé, 1/2 c à c de vanille en poudre et 50 g de sucre.
Il est impératif de battre longuement les jaunes d'oeufs avec les sucres, puis d'incorporer la farine au tamis pour obtenir une pâte bien aérienne.
Une fois le mélange bien mousseux, lui incorporer au tamis 75 g de farine, 75 de Maïzena® et 1/2 sachet de levure chimique. Fouetter vivement pour bien amalgamer.
Monter les 3 blancs en neige, les laisser retomber quelques minutes puis les battre une 2de fois en leur incorporant 1 pincée de sel, 1 sachet de sucre vanillé et 50 g de sucre petit à petit pour les serrer.
Incorporer cette meringue au mélange précédent le plus délicatement possible en soulevant délicatement la masse et en faisant tourner le saladier sur lui- même et toujours dans le même sens pour ne pas casser les blancs.
Verser dans un moule à génoise en silicone ou à défaut anti- adhérent de Ø 20, glisser au centre du four et mettre à cuire 40 min à 180°.


Une fois cuite, la démouler sur une grille pour que la vapeur d'eau s'échappe bien et la laisser refroidir entièrement avant de la conserver bien emballée dans un papier aluminium jusqu'à utilisation, dans un endroit sec.

Le jour de la confection de l'Ambassadeur, séparer le biscuit en 2 parts égales dans le sens de la longueur avec l'appareil qui va bien et qui permet de faire une coupe bien nette et régulière.


Imbiber généreusement chaque disque avec un Sirop au Kirsch
Dans une casserole à fond épais, faire chauffer 40 cl d'eau avec 200 g de sucre. Porter à ébullition et laisser bouillir: stopper la cuisson avant coloration, soit environ au bout de 5 min. Retirer du feu et laisser tiédir avant d'ajouter 6 cl de Kirsch.

Crème pâtissière


130 g de sucre fin
1 sachet de sucre vanillé + 1/2 c à c de vanille en poudre
40 g de poudre 'Impérial' (ou 40 g de Maïzena®)
2 œufs entiers (ou 4 jaunes)
50 cl de lait entier bouillant
2 à 3 c à s de crème liquide entière

Dans une terrine, verser les sucres et la poudre 'Impérial'.
Remuer.
Casser les œufs entiers. Battre vigoureusement.
Verser peu à peu le lait bouillant. Mélanger. Passer au tamis fin pour retirer les éventuelles impuretés.
Verser dans une casserole et faire épaissir sur feu doux sans cesser de remuer.
Réserver dans un bol et laisser refroidir. Battre au fouet électrique pour la lisser avec la crème liquide entière.
Ajouter 250 g d'un mélange de fruits confits coupés en dés préalablement macérés dans 6 c à s de Kirsch.
Verser une couche épaisse au centre disque non bombé de Génoise.


Abaisser l'autre disque. Réserver au frais le temps d'étendre la pâte d'amande (tâche ardue qui nécessitera peut- être de s'y reprendre à plusieurs fois!...)
Saupoudrer généreusement le plan de travail de sucre glace et étaler le plus finement possible la pâte d'amande en cercle et au diamètre 28 cm afin de bien recouvrir l'intégralité du gâteau.
Abaisser le plus délicatement possible sur le gâteau pour ne pas la déchirer.


Bon, j'avoue, afin d'éviter une scène de ménage, j'en ai fait un individuel pour mon homme... (moins un petit bout pour moi, parce qu'il faut bien que je goûte pour savoir si c'est bon!)



La rose en pâte d'amande... ça peut paraître un peu kitche, mais je l'ai décoré en suivant le modèle traditionnel...

Pochoir coeur de la marque Scrapcooking®
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...