dimanche 30 novembre 2008

Pains au Lait


Gorgeous & Delicious!





Je n'en suis pas à ma 1ère tentative de Pains au Lait, loin de là, mais à chaque fois même si je les trouvais bons en terme de goût j'étais toujours déçue de constater qu'ils n'avaient vraiment rien à voir avec ceux qu'on peut trouver en boulangerie et qui se caractérisent par leur moelleux et leur absence de croûte; alors j'avais un peu fini par laisser tomber.



Mais bon, je suis quand même un peu du genre têtue et tenace je n'aime pas abandonner, alors j'ai voulu faire une ultime tentative quand après un petit passage chez Cindy (d'où le petit clin d'oeil du titre...) j'ai vu qu'elle avait une recette qui semblait répondre à mes exigences!



Et voilà, j'ai enfin fini par les avoir les petits pains au lait que j'attendais tant! Ils sont vraiment très bons, leur texture est parfaite! fondants, moelleux de partout! absence totale de croûte désagréable un peu dure sur le dessus, et en plus ils le restent même après plusieurs jours!



Parfaits pour le petit déjeuné gourmand du dimanche matin, moelleux et gourmands à souhaits, ils se savourent natures ou accompagnés de confiture.

500 g de farine fluide type 45
55 g de sucre
10 g de sel
1 sachet de levure de boulanger ou 15 g de levure fraîche
200 g de lait tiède + 2 c à s pour dorer
2 oeufs entiers + 1 jaune pour dorer
100 g de beurre mou coupé en dés (Cindy utilise de la margarine à brioche que l'on peut trouver dans les magasins spécialisés pour professionnels comme METRO, ou alors celle de la marque PAX® qu'on peut trouver dans certains supermarchés (leclerc® notamment), à défaut le beurre de Normandie plus gras convient parfaitement aux pâtes briochées. Je n'ai pas voulu volontairement utiliser cette margarine, parce que à y regarder de plus près au niveau de la composition ça ne fait pas vraiment rêver: Huiles et graisses végétales en l'état et hydrogénée, eau, sel, poudre de lactosérum, émulsifiants (mono et diglycérides d'acide gras), correcteur d'acidité (acide lactique et acide citrique), conservateur (sorbate de potassium), arôme, colorant (bêta-carotène)? matière grasse 80%.)

Pour l'occasion, je ne me suis pas privée, j'ai utilisé mon KitchenAid!

Mêler ensemble le lait tiède, les oeufs et la levure. Laisser reposer 5 min à couvert. Verser ensuite la farine, le sel et le sucre (attention la levure ne doit pas entrer en contact avec le sel ou le sucre au risque d'annuler ses effets). Battre à vitesse moyenne pendant 5 min environ jusqu'à ce que la pâte se décolle de la cuve du batteur. Incorporer alors le beurre ramolli coupé en morceaux. Pétrir à nouveau 5 min jusqu'à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés les uns aux autres. Placer la pâte ainsi obtenue dans un saladier légèrement fariné. Couvrir d'un linge humide et laisser reposer 30 à 40 min à t° ambiante et à l'abri des courants d'air. Rompre la pâte et la pétrir de nouveau 2-3 min. Laisser de nouveau reposer 30 min. La rompre de nouveau et la détailler en petits pains de 70 g environ chacun. Ramasser chaque petits pains en boules. Les réserver au froid pour 30 min. Façonner en forme de navettes et les dorer avec un mélange de jaune d'oeuf et de 2 c à s de lait tiède. Les incisés à l'aide d'un ciseau, les saupoudrer de sucre en grains et les mettre au four à à peine 30° (Th 1)pendant 15 à 20 min. Augmenter la température à 180° et laisser cuire 40 min en veillant à ce qu'ils ne colorent pas trop.






vendredi 28 novembre 2008

Pyramides Fondantes très riches en Chocolat




Dans moins d'un mois c'est déjà Noël! J'ai hâte de pouvoir me mettre à la réalisation de mes traditionnelles petites bouchées en chocolat (ICI, LA ou LA et LA ou LA et encore LA) et autres gourmandises (pain d'épices, sablés décorés et autres petits biscuits de saison: LA, LA et encore LA). Je commence déjà à penser à ma (mes) bûche(s), aux formes que je vais leur donner et aux goûts que je vais pouvoir marier. Bref, je suis impatiente, alors pour calmer un peu cette impatience j'ai confectionné ces petites pyramides festives très chics qui sonnent comme un avant goût de Noël.
J'ai décliné la recette du 3 x 5 en version mini bouchées cuites au four traditionnel (30min à 180°), mais elles peuvent également être cuitent au micro- ondes: 1min20 à 850W





Il n'y a qu'un qualificatif pour décrire ces petites pyramides: une MERVEILLE! Une texture douce, lisse et onctueuse, un fondant & un moelleux en bouche incomparable et un goût fort en chocolat. Ces jolies pyramides se picorent bien vite (trop vite!)



200 g de chocolat noir à 74% de cacao
150 g de beurre (100 g de beurre doux et 50 g de beurre 1/2 sel qui apporte une note toute particulière de finesse, d'originalité sans amertume et permet de révéler la saveur du chocolat) 3 oeufs entiers
125 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
50 g de farine fluide + 1 c à c de levure chimique


Préchauffer le four à 180°
Faire fondre le chocolat et le beurre au micro- ondes. Le lisser à la spatule. Incorporer les sucres puis les oeufs 1 à 1 en mélangeant bien à fond. Tamiser finalement le mélange farineux. Remuer vivement pour éviter toute formation de grumeaux. Verser dans les empreintes d'un moule en silicone en forme de petites pyramides à 2 mm du bord.
Cuire 30 min



Laisser entièrement refroidir avant de les démouler et de les décorer.
Pour la déco, j'ai saupoudrer un peu de colorant alimentaire en poudre (or et cuivre irisé en vente sur les sites spécialisés) et les ai ornées d'une petite violette cristallisée.
Les laisser reposer au moins 1 heure au frais avant de les déguster, elles n'en seront que meilleures.

jeudi 27 novembre 2008

Gnocchis de Potiron




Après avoir déjà réalisé pas mal de recettes à base de potiron (on peut dire que ma belle courge de 13 kg 700 aura fait beaucoup de profit!ICI, LA et encore LA), j'avais envie de rester en Italie: il y eut d'abord le Risotto, sont venues ensuite les Lasagnes (2 recettes vraiment très appréciées), et voilà maintenant les Gnocchis. Ça faisait un petit moment déjà que j'avais envie d'en faire alors évidemment quand mes parents m'ont ramenés de nouveau de la campagne un énorme potiron bien charnu et très goûteux, je n'ai pas résisté plus longtemps.



300 g de potiron (potimarron plus farineux, Butternut, courge ou n'importe quel cucurbitacé de votre choix)
50 g d'emmenthal râpé
200 g de farine
1 oeuf
sel, poivre
1 c à c de safran ou de noix de muscade

Détailler le potiron en gros cubes et les mettre dans un récipient allant au micro- ondes, couvrir et cuire 5 min. Égoutter, réserver et réduire en purée.
Verser dans un saladier, mélanger avec le fromage râpé, la farine et l'oeuf préalablement battu. Assaisonner. Amalgamer en boule et réserver au frais 1 heure.
Fariner légèrement le plan de travail.
Former des petits rouleaux d'1 cm de Ø et les découper en tronçons de 3 cm de long. Les réserver.
Mettre à chauffer une grande casserole d'eau salée et y jeter les gnocchis. Laisser cuire 10 min environ. Les retirer à l'aide d'une écumoire, les égoutter.
Servir de suite avec un filet d'huile d'olive ou une noix de beurre, 1 pincée de Fleur de sel, de safran, de quelques tours de poivre du moulin et d'un peu de parmesan fraîchement râpé.



Au final j'ai été emballée par ces petits gnocchis de saison au bon goût de potiron très savoureux et beaucoup plus légers que les classiques à la semoule et pomme de terre pour lesquels j'avoue, je ne nourrie pas une folle passion... A refaire et pourquoi pas tester de nouvelles saveurs: épinards, carottes, brocolis...

mardi 25 novembre 2008

Guet - Apens




Ohlala, vite vite vite il ne me reste plus beaucoup de temps avant la date de fin du jeu Faux air de Biscuit organisé par Barbinou du Blog Pour courir faut des vitamines. Alors oui c'est vrai j'ai déjà proposé une recette pour ce concours, les FIGOLU® qui soit dit en passant mon bluffés par leur ressemblance... mais comme on a droit à 2 recettes je ne vais pas me priver! Non mais!
Et pour ce second post, mon choix s'est porté sur ce fameux sablé croquant au coeur fondant de chocolat et noisette qu'est (qu'était car il n'existe plus malheureusement, en tout cas sous ce nom là, parce que de nombreuses copies existent dans tous les supermarchés) le Guet - Apens.
On peut dire qu'ils portent plutôt bien leur nom ceux là! Y goûter, c'est être sûr de tomber dans leur piège tendu et de se retrouver à leur merci
... Un tendre biscuit sablé croustillant dévoile une délicieuse crème au chocolat enrichie à la noisette fondante et tentatrice qui saura conquérir tous les coeurs et satisfaire les plus gourmands.






225 g de farine
110 g de sucre glace
90 g de beurre mou
1 oeuf
Nutella® pour le fourrage (ou 50 g de chocolat au lait fondu au bain - marie avec 1 c à s de pâte de pralin)

Préchauffer le four à 180°
Travailler le beurre avec le sucre glace jusqu'à ce que le mélange blanchisse et prenne une consistance crémeuse. Ajouter la farine et sabler le mélanger entre les doigts. Incorporer l'oeuf et travailler jusqu'à ce que la pâte se forme en boule. Envelopper dans un film alimentaire et réserver au frais pendant 1 heure.
Étaler la pâte sur un plan de travail légèrement fariné sur environ 3 mm d'épaisseur. Détailler à l'aide d'un emporte- pièce rond de 10 cm de Ø. Les déposer sur une plaque à pâtisserie en silicone ou à défaut recouverte de papier sulfurisé. Garnir le centre de la moitié des ronds d'une noix de Nutella®. Recouvrir avec les ronds de pâte restants, sceller en appuyant tout autour. Souder les deux ronds de pâte en les détaillant de nouveau avec un emporte- pièce de 5 cm de Ø.
Cuire 15 min en veillant à ce qu'ils ne colorent pas trop. Les laisser tiédir sur une grille. Ils se dégustent tièdes (le coeur sera alors fondant et coulant: un délice) ou froids (tout aussi délicieux je vous rassure!)
Les conserver dans une boîte hermétique.



Laissez - vous tenter...

Allez, je me décide et prends 5 min ce matin pour répondre aux gentilles Récompenses et Tags que j'ai pu recevoir ces derniers temps. Je suis toujours tellement surprise et touchée de ces attentions, alors à vous qui avez pensé à moi: MERCI!
YYY

Ce petit coeur m'a été décerné par Nelly (100% gourmande), Babouchka (Croquant - Fondant ... Gourmand) et Christine (Aux becs sucrés salés). Merci à vous 3!

Merci à Marie-Pierre (A mes Nuits Blanches) pour avoir élu Le Vigneron plus beau dessert de la semaine, rien que ça!

Et toujours Babouchka pour ce magnifique diamant (ce prix m' a été décerné en Août! je suis honteuse d'avoir mis si longtemps à répondre... j'espère que tu me pardonneras!)
YYY
Et pour finir un petit message personnel à Aurore: merci à toi de prendre si régulièrement le temps de t'intéresser à ce que je fais, m'encourager et me guider, merci pour ta gentillesse et ta générosité.
Et un message d'encouragement à Grand- mère gâteaux: lancez- vous, venez enrichir la blogosphère culinaire de toutes vos merveilles.

lundi 24 novembre 2008

Tarte à la Courge




Après la version sucrée, je me devais quand même de la faire en salée! Une chose est sûre: je raffole vraiment de la courge et ce sous n'importe quelle forme!

1 pâte feuilletée pré- étalée
500 g de courge
1 oignon
1 échalote
2 gousses d'ail
2 oeufs
6 cl de crème liquide entière
6 cl de lait
50 g de farine de châtaigne
50 g d'emmenthal râpé
sel, poivre, noix de muscade en poudre

Mettre à cuire la courge coupée en gros cube 10 min au micro- ondes à couvert. La réduire en purée grossière.
Etaler la pâte dans un moule à tarte.
Préchauffer le four à 210°
Dans un saladier, verser la purée de courge. Ajouter l'oignon et l'échalote finement émincés et les gousses d'ail écrasées au presse ail. Casser les oeufs entiers et mélanger. Ajouter le fromage râpé, la farine, la crème et le lait. Assaisonner. Mélanger bien à fond pour bien amalgamer et verser sur le fond de pâte feuilletée.
Cuire 35 min à 180°





Fondante, crémeuse et toujours ce bon goût de courge!

dimanche 23 novembre 2008

Cranberry Christmas Scones

et une nouvelle participation pour le KiKiVeutKiVientKuisiner





La nouvelle édition du KKVKVK est lancée. Après avoir gagné avec ses Éclairs Iza (la petite pâtisserie d'Iza) se devait de trouver un thème original qui n'avait pas encore était fait et son choix s'est finalement porté sur les scones, spécialité traditionnelle dont se délectent les anglais à l'heure du petit déjeuné ou du tea time, sorte de savant mélange entre le pain, la brioche et le pancake! Mollets et généralement ronds, ils se servent de préférence chauds, dès leur sortie du four généreusement beurrés et nappés de miel ou de confiture.



Le thème me plaît et en plus il se trouve que j'avais justement depuis quelques temps l'idée d'en faire! Noël approche, alors plutôt que de leur donner leur forme ronde traditionnelle, j'ai choisi de faire des petits sapins et comme un sapin n'est pas un sapin de Noël s'il n'est pas décoré de ses jolies boules, j'ai choisi d' incorporer quelques cranberries séchées à ma pâte, outre la jolie touche colorée elles apportent une petite note acidulée des plus agréable, et de les saupoudrer de quelques pistaches concassées et d'un peu de sucre glace.
Ces petits scones sont comme un avant goût de Noël!





La recette de base est celle de Christophe Felder extraite de ses "Leçons de Pâtisseries N°7 - Les Brioches et Viennoiseries de Christophe. Rapidité et simplicité sont les 2 mots qui la définisse le mieux!
Partant de cette base, vous pouvez y ajouter des fruits séchés (abricots, fraises, figues, raisins, écorces d'oranges confites...), des fruits frais (pommes, griottes, baies...) ou secs (amandes, noisettes...).

Épais et moelleux à souhait,leur texture est irréprochable et le reste même après quelques jours, pour cela, il suffit de les conserver bien fermés dans une boîte en fer.





400 g de farine fluide (type 45)
2 sachets de levure chimique (25 g)
90 g de sucre
55 g de beurre à température ambiante
1 oeuf (50 g)
15 cl de lait entier
100 g de cranberries séchées

Tamiser ensemble la farine et la levure dans un saladier. Ajouter le sucre et le beurre ramolli coupé en petits dés. Travailler le mélange à la main en le sablant entre les doigts comme pour une pâte à crumble afin de bien incorporer le beurre. Ajouter alors l'oeuf et le lait et mélanger à la spatule. Incorporer les cranberries séchées, mélanger de nouveau jusqu'à obtention d'une pâte assez ferme qui se détache des parois.
Verser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et la travaillée quelques minutes de façon à lui donner une forme rectangulaire. Filmer la pâte et la réserver 10 min au congélateur ou 1 heure au frigo de manière à la raffermir légèrement.
Préchauffer le four à 210°
Étaler la pâte reposée sur le plan de travail légèrement fariné au rouleau sur une épaisseur de 2 cm environ. La détailler à l'aide d'un emporte pièce en forme de sapin (ou tout autre forme de votre choix). Poser les scones ainsi obtenus sur une plaque recouverte de papier cuisson et les badigeonner légèrement de jaune d'oeuf à l'aide d'un pinceau pour les dorer.
Cuire 10 min
Dès la sortie du four, vérifier la cuisson en en cassant un: s'il n'y a pas de pâte crue à l'intérieur, c'est qu'ils sont cuits! Les saupoudrer de suite de sucre glace et de quelques pistaches concassés.



Servir chauds ou tièdes beurrés et nappés d'une délicieuse gelée de fruits rouges avec une 'cup of tea' off course!

jeudi 20 novembre 2008

Craquelés Chocolat - Pistaches




Chocolat - Pistaches



Je voulais depuis longtemps déjà faire ces petites gourmandises généreusement poudrées et si joliment craquelées. J'ai toujours trouvé ce contraste noir/blanc du chocolat et du sucre glace des plus raffiné.
Très légèrement craquants à l'extérieur, ils renferment un coeur tendrement moelleux et délicieusement fondant.



Et puis en feuilletant un de mes livres préférés sur le Chocolat (Noël approche alors je commence à chercher des idées de petites douceurs sucrées à réaliser...) je suis retombée dessus, ni une ni deux j'ai sorti tous les ingrédients dont j'avais besoin.



Dans un saladier, verser 100 g de farine fluide, 30 g de poudre d'amande, 1 c à c de levure chimique, 50 g de cacao amer en poudre, 150 g de sucre semoule et 1 sachet de sucre vanillé. Mélanger pour obtenir une poudre bien homogène. Ajouter 40 g de beurre 1/2 sel mou coupé en petits dés. Sabler le mélange du bout des doigts. Ajouter quelques gouttes d'extrait d'amande amère, 2 gros oeufs entiers préalablement battu à la fourchette et 2 petites poignées de pistaches vertes émondées torréfiées et grossièrement concassées. Mélanger bien à fond jusqu'à obtention d'un appareil bien homogène.
Réserver au frais 1 heure.

Préchauffer le four à 180°
A l'aide d'une petite cuillère, prélever un peu de pâte et la rouler dans du
sucre glace.
Déposer chaque boule ainsi façonnée sur une plaque à pâtisserie en silicone ou recouverte de papier cuisson en les espaçant bien car elles s'étalent à la cuisson.
Cuire 10 min.
Laisser refroidir sur une grille à pâtisserie.





Ils se conservent très bien plusieurs jours dans une boîte en fer fermée hermétiquement.

mercredi 19 novembre 2008

Pain à la Courge






Il y a quelques semaines de ça, nous sommes allés mangés chez mes parents à la campagne (en vérité, nous avons débarqués à l'improviste à 12h30 - comme c'est bizarre! - : on rentrait de week- end, c'était comme de par hasard sur notre chemin et en plus on avait tous les deux le ventre creux qui criait famine... CQFD!). Un peu honteuse quand même d'arriver sans prévenir, je ne voulais pas en plus venir les mains vides, alors nous nous sommes arrêtés chez l'Artisan Boulanger du village qui fait un pain absolument merveilleux et c'est ainsi que j'ai craqué sur un pain au potiron: je n'en avais jamais mangé mais avais toujours voulu y goûter. J'ai vraiment adoré et me suis promise d'en faire un moi- même dès que l'occasion se présenterai, et puis ma courge de 13 kg 700 est arrivée, alors...





1 sachet de levure de boulangerie sèche (8 g)
12 cl d'eau tiède
100 g de farine de seigle
700 g de courge
10 g de sel
600 g de farine de blé boulangère
(j'ai utilisé la farine à pain Francine®)


Verser la levure dans un grand saladier et y délayer l'eau tiède. Y mélanger la farine de seigle. Travailler ce mélange au fouet électrique muni des fouets "crochet" pendant 5 min. Couvrir d'un linge légèrement humide et laisser fermenter dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air pendant 1 heure.


Couper la courge en gros cubes et la mettre à cuire 10 min au micro- ondes à couvert. L'écrasser au presse purée et la passée au tamis afin d'obtenir une préparation très lisse. En réserver 500 g. L'incorporer à la pâte fermentée. Ajouter le sel. Fouetter de nouveau 5 à 10 min et laisser lever encore 1 heure.
Incorporer la farine de blé. Pétrir la pâte obtenue sur un plan de travail propre jusqu'à obtention d'une pâte bien lisse et souple (compter 20 min). La ramasser en une grosse boule et la mettre dans un grand saladier. Couvrir d'un linge humide et laisser lever dans un endroit tiède pendant 1h30. La pâte doit doubler de volume.
Faire retomber la pâte sur le plan de travail légèrement fariné en la repliant plusieurs fois sur elle- même. La façonner en une grosse boule et la laisser reposer pendant 15 min avant de la déposer sur une plaque légèrement farinée ou dans un moule à la forme de votre choix. Couvrir d'un linge humide et laisser encore lever pendant 45 min.
Préchauffer le four à 210°
Placer un petit bol d'eau dans le four.
Marquer le dessus du pain à l'aide d'une lame de rasoir.
Le brumiser légèrement et cuire 50 min à 180°
A la fin de la cuisson, démouler et laisser refroidir à l'air ambiant sur une grille





Ce pain est absolument délicieux! Une mie tendre et moelleuse à souhait, on aurait presque dit de la brioche... Une petit goût subtil de courge et une jolie couleur d'automne. C'est sûr que j'en referai.


lundi 17 novembre 2008

Amuses-bouches Pralin & Cranberries




Il y a quelques semaines, maman est allée se balader au Marché d'Automne et parmi tous les exposants, elle a fait la rencontre d'une américaine qui a su lui vanter les mérites de ce petit fruit que nous découvrons depuis peu en France: la cranberry. Évidemment, elle n'a pas pu s'empêcher de me ramener un petit paquet de cette baie d'un joli rouge éclatant, pleine d'arôme, délicieusement fruité et avec sa petite note sauvage dans le goût... un véritable délice à découvrir absolument si vous ne connaissez pas encore!
J'ai tout de suite eu envie de faire des petites douceurs pour les utiliser et les marier avec le pralin et l'amande pour adoucir leur note légèrement acidulée. Résultat: un vrai petit délice qui se laisse grignoter avec plaisir.



125 g de poudre d'amandes
125 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
25 g de farine
25 g de beurre doux + 25 g de beurre 1/2 sel fondus et refroidis
2 oeufs
1 c à s de pâte de pralin (environ 50 g)
50 g de cranberries séchées

Dans un saladier, verser la poudre d'amandes, le sucre glace, le sachet de sucre vanillé et la farine fluide. Mélanger. Creuser un puits. Faire fondre les beurres au bain- marie ou au micro- ondes. Laisser tiédir.
Fouetter rapidement à la fourchette les oeufs entiers. Verser les beurres fondus refroidis et les oeufs battus dans le puits et mélanger bien à fond jusqu'à obtention d'une pâte bien lisse et homogène. Ajouter alors 1 belle c à s de pâte de pralin et les cranberries. Mélanger.
Préchauffer le four à 180°
Verser la préparation dans les empreintes d'un moule en silicone à la forme de votre choix préalablement saupoudrées de pralin en grains.
Cuire 15 min à 150°





Les Cranberries ne doivent être assimilées aux airelles européennes. Bien que les deux plantes appartiennent toutes deux à la même famille, leurs caractéristiques et les substances qui les composent sont très différentes. De la taille d'une olive, les cranberries ont une pulpe épaisse et ferme, légèrement colorée avec une note acidulée. Les airelles au contraire ont la taille d'un petit pois avec peu de pulpe et beaucoup de pépins.
Les Cranberries sont de véritables américaines, originaires d'Amérique du Nord qui offre les conditions idéales pour la culture de ces baies. La récolte se fait de la mi-septembre jusqu'au début du mois de novembre.
Qu'elles soient fraîches, congelées, séchées ou même en jus, tous les produites des Cranberries contiennent les mêmes éléments nutritifs bénéfiques à la santé. Elles sont réputées pour être un fruit excellent pour la santé. Ne contiennent pas de cholestérol, quasiment pas de graisse et une faible teneur en sodium. Elles offrent des fibres, des vitamines, et toute une variété d'éléments phyto-naturels précieux.
Les Cranberries confèrent à toutes sortes de recettes une petite note âpre et fruitée et mettent de la couleur dans les plats.
Pour plus d'infos sur la Cranberries, consulter le site www.cranberries-usa.eu

Parce qu'on me l'a demandé, voici le moule utilisé:



Moule Apérocooking® cône de la marque SCRAPCOOKING®, spécialement conçus pour la réalisation de mises en bouche salées ou sucrées. Chaque empreinte contient une cavité permettant de déposer ensuite dans la pâte cuite la garniture de son choix.
Silicone alimentaire qualité professionnelle. Résiste de - 60°c à + 230°c. Cuisson au four ou micro-ondes. Démoulage facile et rapide. Va au lave vaisselle. Dimensions de la plaque : 17.5 x 30 cm. 24 empreintes. Dimensions de l'empreinte : 3 cm

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...