samedi 31 octobre 2009

Sablés qui font peeuuuuuuurs....... édition Halloween 2009




Cette année encore j'ai décidé que je ne céderai pas à la facilité en achetant un paquet de bonbons à l'épicerie du coin pour les distribuer aux gamins de mon immeuble pour cette soirée d'Halloween. L'année dernière j'avais réalisé des muffins qui sont partis comme des petits pains! Quand j'y repense je me dis qu'heureusement qu'ils ne sont pas trop nombreux à venir réclamer leur sucreries sinon j'aurai été bien embêtée... Pour cette édition 2009, j'ai eu envie d'utiliser les petits emporte-pièces aux formes rigolotes que je possède mais que j'oublie toujours d'utiliser parce qu'ils sont tellement bien rangés qu'en fin de compte je ne me rappelle même plus que je les ai...

J'aurai aimé leur faire une jolie décoration, ainsi que je le fais habituellement quand je réalise ce type de sablés déstinés à des évènements précis comme Noël ou Pâques (ICI, LA, et LA ou encore ICI, LA et LA), mais j'ai été prise par le temps et me suis donc contentée d'un simple voile de sucre glace.



Une pâte délicieusement fondante et subtilement parfumée à l'amande et à la vanille. La recette est idéale (elle vient d'ICI) car ne se déforme pas à la cuisson, ce qui convient parfaitement quand on souhaite que les sablés conservent leur jolie petite forme rigolote.



Dans un saladier, mélanger
240 g de farine
120 g de sucre glace
50 g d'amandes en poudre
1 c à moka de vanille en poudre

Ajouter
125 g de beurre mou coupé en petits dés et sabler l'ensemble du bout des doigts.
Ajouter 1 oeuf et pétrir rapidement jusqu'à obtention d'un mélange homogène.
Ramasser en boule et réserver au frais 1 heure.



Préchauffer le four à 180°
Sur un plan de travail très légèrement fariné, étaler la pâte sur 2 à 3 mm d'épaisseur et détailler à l'aide d'un emporte-pièce à la forme de votre choix.
Déposer délicatement sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.



Cuire 15 min jusqu'à ce qu'ils commencent à blondir.

Dès la sortie du four, les saupoudrer de sucre. Les laisser entièrement refroidir avant de les ranger dans une boîte hermétique.


jeudi 29 octobre 2009

Macarons en Orange & Noir, spécial Halloween




Ça n'aura échappé à personne, mais samedi soir, c'est Halloween! il va donc falloir commencer à penser à faire des petites douceurs à distribuer aux petites têtes blondes qui vont venir réclamer leurs sucreries.
Pour jouer le jeu et donner à mon blog des couleurs de circonstance, j'ai eu envie de préparer des macarons très halloweenesques teintés d'un bel orange bien vif et au fourrage qui ne peut que plaire (aux petits comme aux grands): le Nutella®. Succès garanti !




Pour la recette je suis fidèle à celle de Marina qui me donne à chaque fois les meilleurs résultats!


Les Coques
Mixer & tamiser ensemble 220 g de sucre glace et 125 g de poudre d'amande.
Réserver 3 blancs d'oeufs (110 g) = il est important que les blancs soient séparés des jaunes depuis 2 ou 3 jours (les conserver au réfrigérateur voire même au congélateur dans une boîte hermétique et les ramener à température ambiante quelques heures avant de les monter). Citons ici Pierre HERME qui nous explique pourquoi il est important d'utiliser des blancs d'oeufs vieillis: "Des blancs d'oeufs trop frais vont bien monter au début puis avoir tendance à 'grainer' c'est- à- dire à se décomposer, ils seront fragiles et surtout retomberont à la cuisson. Les blancs cassés par un passage au froid voire même au congélateur seront plus liquides, resteront lisses et ne s'étaleront pas à la cuisson."



Monter les blancs d'oeufs en neige avec 1 pincée de sel, 2 gouttes de jus de citron les laisser mousser et ajouter progressivement 30 g de sucre fin pour les serrer. Une fois montés et bien serrés, ajouter 1 c à moka de colorant orange en pâte (que je me suis procurée chez ARTGATO) ou faites vous même votre orange en mélangeant 2 gouttes de colorant liquide rouge et 4 gouttes de colorant liquide jaune (Vahiné® propose au rayon "aide à la pâtisserie" 3 tubes de colorants liquides qui conviendront parfaitement).
Verser la moitié des poudres dans les blancs, puis à l'aide d'une maryse, incorporer les blancs tout doucement sans les casser avec un mouvement circulaire du côté vers l'intérieur: il s'agit du "macaronnage". Quand le mélange devient homogène, incorporer le restant des poudres et macaronner à nouveau (ne pas trop travailler ni écraser la préparation pour ne pas faire retomber les blancs). Le mélange doit être lisse et brillant, souple sans être liquide.



Superposer 3 plaques à pâtisserie, recouvrir d'un papier sulfurisé et dresser à l'aide d'une poche à douille lisse (n°10) les macarons d'un mouvement franc et régulier (tenir la douille verticalement quasiment contre la plaque et presser la poche sans bouger: la pâte s'étale alors autour uniformément) en les espaçant de 2 cm et en quinconce (vous pourrez trouver sur le blog de Marina Pure Gourmandise les gabarits pour réussir des macarons uniformes! merci pour cette belle idée)
Tapoter légèrement les plaques pour enlever les éventuelles bulles. A ce moment là, il est possible de saupoudrer 1 coque sur 2 de vermicelles de sucre colorer, d'éclats de fruits secs concassés (pistaches, pralin en grains...), de graines de sésame ou de pavot, de noix de coco râpée... et laisser "croûter" à t° ambiante 1 heure au moins.



Préchauffer le four à 150°
Cuire les macarons 16 min
(le temps de cuisson est donné à titre indicatif, une bonne maîtrise de votre four est nécessaire! A savoir que les collerettes commencent seulement à apparaître au bout de 5/ 6 min).
Attendre qu'ils aient entièrement refroidi pour les décoller délicatement (s'ils sont suffisamment cuits ils doivent se décoller tout seuls).
Après quoi il n'y a plus qu'à les fourrer (Nutella® comme ici, ganache au chocolat, confiture...) et éventuellement les décorer.



Toile d'araignée en chocolat:
Faire fondre 20 g de chocolat noir de couverture ou à pâtisser au bain-marie.
Le lisser à la spatule et le verser dans un sac congélation. Couper l'extrémité du sac de manière à obtenir un tout petit trou.
Sur quelques coques, dessiner une spirale de chocolat noir la plus mince et régulière possible, puis, à l'aide d'un pic en bois type cure- dents, tracer des rayons en partant du centre vers les bords de sorte former une toile d'araignée. Laisser sécher.



A noter que les macarons sont meilleurs au bout de 2 ou 3 jours... et qu'ils se conservent très bien dans une boîte hermétique et peuvent même se congeler.

lundi 26 octobre 2009

Crêpettes de Potiron




Le potiron est pour moi LE légume le plus symbolique de l'automne, je l'aime, j'en raffole, JE L'ADORE!!! alors c'est un peu normal si ces derniers temps je publie pas mal de recettes qui en contiennent (des Muffins Courge & Gouda à la farine de maïs, une Crème de Potiron ou encore une Compote épicée, pommes, poires, butternut & marron).
Aujourd'hui, une recette express réalisée en 10 minutes chrono pour des petites crêpettes toutes légères et à la douce saveur de potiron.



150 g de potiron râpé finement
60 g de farine
25 cl de lait
1 oeuf
sel, poivre, muscade
beurre pour la poêle


Dans un saladier, verser la farine avec le sel, le poivre et la muscade à volonté. Creuser un puits et incorporer petit à petit le lait. Remuer vivement. Ajouter l'oeuf entier préalablement battu en omelette. Fouetter vivement pour retirer les éventuels grumeaux.
Ajouter le potiron finement râpé et mélanger.
Faire chauffer une poêle anti- adhésive, (le mieux étant d'utiliser comme moi une poêle à Blinis, vous obtenez comme ça de jolies crêpes bien régulières et toutes identiques) avec une noisette de beurre (il participe à la coloration des crêpettes).
Verser de petites louches de préparation et laisser cuire 2 à 3 min de chaque côté.
Déguster de suite.
(On peut tout aussi bien les préparer un peu à l'avance et les faire doucement réchauffer au four à faible température).


samedi 24 octobre 2009

Muffins Courge & Gouda à la farine de maïs




J'avais un morceau de gouda qui traînait au fond du frigo, une belle courge en provenance direct de la campagne qui trônait au milieu de la cuisine et une brique de lait entamée à terminer, alors avec ces trois éléments je me suis dis que des petits muffins seraient une bonne idée. Pour rester dans les tons orangés j'ai choisi de les faire avec de la farine de maïs ce qui non seulement les rend très moelleux et légers mais leur donne effectivement cette si jolie couleur parfaitement de saison.



Préchauffer le four à 180°
(Pour 6 gros Muffins)
Dans un saladier, mélanger 25 cl de lait et 2 oeufs. Saler, poivrer et muscader. Ajouter 125 g de farine de maïs, 125 g de farine T.45 et 1 sachet de levure chimique. Mélanger. Ajouter 100 g de gouda râpé et 300 g de courge râpée gros. Mélanger.
Verser dans des caissettes en papier individuelles.
Cuire 40 min
Déguster chaud ou tiède.


jeudi 22 octobre 2009

Crème de Potiron




Une crème de légume est un potage réalisé à partir d'une sauce béchamel dans laquelle a cuit le légume et lié en fin de cuisson avec de la crème (pour un velouté on ajoutera un jaune d'oeuf). Inutile de vous dire combien la consistance est crémeuse et particulièrement onctueuse!
Une soupe généreuse, bien de saison, pleine de réconfort et si possible à déguster blottie au coin du feu... L'automne aussi a ses bons côtés!



1 belle tranche de courge (au moins 500 g)
30 g de farine
30 g de beurre
50 cl de lait
1 gousse d'ail
sel, poivre du moulin
1/2 c à moka de noix de muscade en poudre
1 c à s de crème fraîche épaisse

Commencer par préparer un roux blanc:
Dans une petite casserole, faire fondre 30 g de beurre sans lui donner de couleur. Ajouter 30 g de farine et remuer vivement au fouet à main. Cuire et stopper la cuisson dès qu’il blanchit et devient mousseux. Le refroidir rapidement.
Porter 50 cl de lait à ébullition. Verser la moitié du lait bouillant en une seule fois sur le roux froid. Mélanger hors du feu à l’aide d’un fouet. Verser progressivement le restant de lait bouillant sans cesser de remuer. La consistance doit être lisse, homogène et sans grumeaux. Assaisonner avec sel, poivre et muscade.
Détailler la courge en petits cubes de même calibre pour la cuisson soit bien uniforme et régulière. Les mettre dans une grande marmite et ajouter la béchamel ainsi qu'1 gousse d'ail hachée. Mélanger bien, couvrir et laisser cuire sur feu doux 30 à 40 min en remuant régulièrement. Une fois la courge bien cuite, ajouter la cuillère de crème épaisse et mixer longuement la préparation pour bien l'émulsionner et servir de suite bien chaud.


mardi 20 octobre 2009

CAKE à la Morue, sans gluten




Un petit cake léger, moelleux, plein de saveurs et sans gluten en plus, ça vous dit?
J'ai acheté de la morue l'autre jour parce que je suis tombée sur une jolie occasion. N'ayant pas trop envie (ni surtout le temps de le faire) de me lancer dans la confection de petits accras (recette ICI), j'ai réfléchi à une utilisation simple et rapide et finalement comme bien souvent, le cake s'est imposé de lui-même.
Pour le rendre vraiment léger, j'ai privilégié l'usage de la fécule de pomme de terre, incomparable en terme de texture, d'ailleurs je crois que les photos parlent d'elles-mêmes! Très moelleux et léger, au bon goût bien marqué de morue et avec une pointe de piment pour relever les saveurs. A déguster à l'apéro ou en entrée légère avec une petite salade mélangée. La simplicité, parfois ça a du bon...



400 g de filets de morue salée séchées (Les filets sont moins chers que les pavés et présentent le très net avantage d'être sans arêtes!)
2 oeufs
1 petite botte de persil frisé frais
1 c à c de Piment d'Espelette
125 g de fécule de pomme de terre
1 c à c de poudre à lever sans phosphate ni gluten (CLIC) (pour les non intolérants au gluten, 1 sachet de levure chimique)



24 h avant, faire dessaler la morue dans l'eau froide. Faire plusieurs rinçages.
Préchauffer le four à 180°
Une fois bien dessalée, la couper en morceaux et la mixer pour la réduire en "bouillie".
Ajouter les oeufs, le persil frais finement ciselé et le Piment d'Espelette.
INUTILE de saler, car bien que dessalée, la morue le restera quand même suffisamment pour éviter d'avoir à resaler la préparation.
Ajouter la fécule et la levure et mélanger bien.
Verser dans 6 petits moules à cakes individuels et laisser cuire 40 min, ou dans un grand moule et dans cas laisser cuire 1 heure. Déguster tiède.



Ils peuvent également se déguster juste nappés d'une concassée de tomates bien condimentée, l'ensemble se marie à merveille.

lundi 19 octobre 2009

Muffin Monday # 17, les résultats

Les votes sont clos et j'ai le plaisir de vous dévoiler enfin le podium! Félicitation à la gagnante et à ses dauphin(e)s!



,

n°2 = ¤ Waiting for the sun (Christelle) et son très gourmand Muffin de semoule au poulet, dattes et figues

,





Félicitation à vous 3 !!!, et c'est avec grand plaisir que je passe le flambeau à Aurélie

samedi 17 octobre 2009

Cheesecake aux Biscuits Roses de Reims®





Après le cheesecake salé (une 1ère et une vraie découverte!) de la semaine dernière, rebelotte aujourd'hui mais avec une version sucrée. Je raffole des cheesecakes, de leur douceur et leur légèreté, je ne m'en lasse jamais!



Pour cette fois-ci, j'ai mis à profit les Mini Biscuits Roses de Reims® pour lesquels j'avais craqué lors de mes dernières courses sans trop savoir quoi en faire au moment où je les mettais dans le caddy... mais ils étaient si mimi que je savais bien que je trouverai une idée.

Socle
Réduire en miettes 200 g de Biscuits Roses de Reims®. Ajouter 60 g de beurre fondu. Mélanger.
Tapisser uniformément le mélange obtenu au fond et sur les bords d'un moule rond amovible et tasser bien à l'aide d'un verre. Réserver au frais le temps de préparer le crème au fromage.



Cream Cheese
Dans un saladier, écraser à la fourchette 600 g de fromage Philadelphia (à défaut du St Moret non allégé). Ajouter 100 g de sucre et 1/2 c à c de vanille en poudre et fouetter vivement. Ajouter 3 oeufs entiers et mélanger le tout au batteur électrique pendant 5 min.
Verser sur le fond biscuité.

Mettre au four pour 40 min à 150° (couvrir d'un papier aluminium pour éviter qu'il ne colore).
Laisser refroidir entièrement avant de réfrigérer une dizaine d'heure.
Déguster bien frais largement nappé d'un coulis de fruits rouges.



Très savoureux et d'une consistance idéale: léger, très aérien, presque mousseux.
Rien à redire si ce n'est que j'en reprendrai bien un bout...!

vendredi 16 octobre 2009

Muffins Monday # 17, les participations

Voilà plus d'un mois que je vous annonçais le thème de cette nouvelle édition du muffins monday que j'ai eu grand plaisir à organiser (ICI). Si au début les participations ont été longues à venir, je dois avouer que j'ai été ravie de voir qu'elles ont finies par arriver en nombre et surtout en qualité! Que de muffins gourmands, où se mêlent les saveurs ensoleillées et chaudes de l'orient! Il semblerait que le thème vous a inspiré et j'en suis heureuse. Alors à tous les participants, je tiens à vous dire un grand merci pour votre implication et surtout pour l'originalité des réalisations. Le choix va être très difficile, mais heureusement pour moi, je vais être aidée dans cette difficile tâche par mes dauphines dans l'édition précédente, alors commençons donc par un petit clin d'oeil à mes collègues membres du jury avec leur participations hors concours évidemment:

¤ Une souris dans ma cuisine (Karine)

Muffins au couscous et aux dattes

,

¤ La Ti Kaze (Karen)

Les Muffins de L'Oasis, orange/cannelle

,

¤ Cuisine saine (Karen)

Muffins pois chiche et fleur d'oranger (recette sans gluten)

,

¤ Les Tentations culinaires de Clémence

Muffins dattes, amande et miel

J'espère pouvoir vous donner le nom de la gagnante ou du gagnant (et oui, il n'y a eu qu'une participation masculine...) le plus rapidement possible et ainsi passer le flambeau.
Trève de bavardages et place aux participations.
(Le nom du blog renvoie au blog lui-même et le titre de la recette fait un lien directement à la recette, il suffit de cliquer! et pour voir les photos en plus grand, cliquer dessus également)


- Muffins Fèves Sardines

,

,

5 ¤ Cuisine et couleurs (Irisa)

Muffins à la semoule et au sirop de miel

,

,

,

,
9 ¤ On nem, on riz (Pauline) et ses 2 participations:

,
10 ¤ Marie's Cooking (Marie) et ses 2 participations:

- Sun Day Muffins! (semoule, figues, eau de fleur d'oranger et miel)

,
11 ¤ Tambouille tout (Neige)

,

,
13 ¤ Le drageoir aux épices (Nathalie)

,
14 ¤ A Dressy Cake (Samira)

,

,
16 ¤ Cook'iz




,
21 ¤ La faim des délices (Laurent)

,
22 ¤ Ptites mimines (Feyza)


,
23 ¤ Paris - Alep (Alépine)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...