jeudi 31 mars 2011

Nids au Chocolat & à la Confiture (Martha stewart # 60)


Ils sont justes parfaits! Sablés et fondants à souhaits et gourmands avec leur garniture gourmande qui alterne entre douceur chocolatée et acidité d'une confiture de mûres.
Ils sont ceux qu'il faut pour un quatre heures cocooning sous la couette autour d’un chocolat chaud!
Si vous n'avez pas envie de préparer la garniture au chocolat, l'emploi d'une pâte à tartiner type Nutella® est tout à fait approprié!

 
p. 253
25 quantités
(proportions divisées par 2 par rapport à la recette d'origine)
 
Pour la recette de Martha, cliquez ICI
 
 
 
 
 
 
 
115 g de beurre à t° ambiante + 20 g
100 g de sucre glace
1 pincée de sel Fleur de sel
1 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre
175 g de farine
40 g de chocolat noir haché
40 g de confiture (mûres, framboises, fraises, cassis...)
1/2 c à c de sirop de maïs d'érable
 
 
 
 
 
 
 
Préchauffer le four à 180°
Crémer au robot à vitesse moyenne les 115 g de beurre, le sucre glace, la Fleur de sel et la vanille jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.
Ajouter la farine et travailler jusqu'à obtention d'une boule de pâte bien homogène.
 
Former des boulettes de pâte grosses comme des noix et les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisée en les espaçant suffisamment les unes des autres.
Cuire 10 min.
Retirer du four et à l'aide de l'extrémité du manche d'une cuillère en bois creuser un trou au milieu de chaque biscuit. Cuire de nouveau 8 min jusqu'à ce que les bords soient légèrement dorés (si le creux à tendance à se combler, sortir les biscuits du four et y enfoncer de nouveau le manche de la cuillère pour reformer la cavité).
Laisser refroidir sur une grille.
Fondre au micro-ondes les 20 g de beurre, le chocolat et le sirop d'érable. Remuer pour bien lisser le mélange. Laisser tiédir quelques minutes pour que le mélange épaississe légèrement. Remplir le creux de la moitié des biscuits de chocolat et l'autre de confiture. Laisser reposer à t° ambiante 30 min le temps que le chocolat se fige.

Conserver dans une boîte hermétique sans les superposer et les consommer dans les 3 jours.

mercredi 30 mars 2011

Moulins à Vent (Martha Stewart # 59)


Ces biscuits m'ont attirés dans un 1er temps pour leur jolie forme et ensuite pour la composition de leur pâte à base de fromage frais. Ils présentent une "variétés de textures intéressantes: ils sont moelleux à l'extérieure et crémeux au centre grâce à la garniture onctueuse à base de ce même fromage frais". Le mariage avec la noix de coco, la confiture et le chocolat blanc est très agréable en bouche.
En dehors du fait qu'ils sont un peu plus longs à préparer que certains autres, je ne peux que les recommander.


p. 53
20 quantités
(proportions divisées par 2 par rapport à la recette d'origine)

Pour la recette de Martha, cliquez ICI


140 g de farine
70 g de sucre
1/4 c à c de levure chimique
60 g de beurre
40 g de fromage frais crémeux (type St-Moret)
1/2 oeuf
1/2 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre
Pour la Garniture:
40 g de fromage frais crémeux (type St-Moret) à t° ambiante
20 g de sucre
40 g de noix de coco râpée
20 g de pépites de chocolat blanc
Pour le Glaçage:
1/2 oeuf légèrement battu
QS de sucre glace
QS de confiture (fraises, mûres, framboises...)

***

Mélanger ensemble la farine, le sucre et la levure. Réserver.
Crémer au robot à vitesse moyenne le beurre et le fromage frais jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Ajouter l'oeuf et la vanille. Incorporer finalement la farine et mélanger pour que la pâte soit bien homogène. La filmer et la réserver au réfrigérateur 1 à 2 heure pour la raffermir.
Préchauffer le four à 180°
Préparer la garniture:
Battre à vitesse moyenne le fromage frais et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Ajouter la noix de coco et les pépites de chocolat. Réserver à t° ambiante.
Etaler la pâte sur un plan de travaille légèrement fariné en une couche de 3 mm d'épaisseur. A l'aide d'une roulette à pâtisserie cannelée, détailler des carrés de 6 cm de côtés. Les poser sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé en les espaçant suffisamment les uns des autres.
Déposer 1 c à c de garniture au milieu de chaque carré.
Placer la roulette à l'angle d'un carré et découper la pâte en diagonale sur 2,5 cm de l'extérieur vers la garniture. Répéter pour les 3 autres angles du carré. Replier une pointe sur deux sur la garniture pour former un moulin à vent. Presser légèrement pour sceller.
Glacer chaque moulin avec un peu d'oeuf battu à l'aide d'un pinceau à pâtisserie. Saupoudrer de sucre glace.
Cuire 6 min.
Retirer du four et à l'aide de l'extrémité d'un manche d'une cuillère en bois creuser le centre de chaque biscuit. Le remplir avec 1/2 c à c de confiture et enfourner de nouveau 6 min jusqu'à ce que les biscuits soient légèrement dorés et gonflés.
Laisser refroidir sur une grille.
Conserver dans une boîte hermétique sans les superposer et les consommer dans les 3 jours.

mardi 29 mars 2011

Mini-Gaufres au Chocolat (Martha Stewart # 58)


Légères et moelleuses, avec une texture de gâteau. On est très loin des mini-gaufres bien croustillantes que je m'attendais à obtenir.
Pour ma part, je ne leur ai pas trouvé un grand intérêt, outre leur jolie forme et peut-être la possibilité comme le suggère Martha de les glacer avec un peu de chocolat pour les rendre un peu plus gourmandes.


p. 192
30 quantités
(proportions divisées par 4 par rapport à la recette d'origine)



20 g de chocolat noir grossièrement haché
60 g de beurre
1 oeuf (calibre gros)
1/4 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre
75 g de sucre
1 pincée de gros sel Fleur de sel
1/4 c à c de cannelle moulue
10 g de cacao non sucré en poudre
50 g de farine
QS sucre glace pour saupoudrer
huile pour le gaufrier

***


Mettre à fondre le chocolat avec le beurre au micro-ondes.
Fouetter au batteur l'oeuf, la vanille et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le chocolat fondu, la Fleur de sel, la cannelle, le cacao et la farine.
Faire chauffer le gaufrier et huiler légèrement les plaques.
Verser 1 c à s de pâte au centre de chaque plaque pour former des ronds de 4 cm de diamètre. Laisser cuire 1min30 environ. Laisser refroidir les gaufres sur une grille.
Recommencer avec le restant de pâte en n'oubliant pas d'huiler légèrement les plaques à chaque fois.
Saupoudrer légèrement de sucre glace.
Conserver dans une boîte hermétique et les consommer dans les 2 jours.


lundi 28 mars 2011

Mini-biscuits Domino (Martha Stewart # 57)


Des petits biscuits bicolores avec un côté à la vanille et l'autre au chocolat.
Vous pouvez les grignoter d'un côté puis de l'autre ou tout enfourner d'un coup... ("ils sont suffisament petits pour n'en faire qu'une bouchée")
Ils sont mignons et plutôt bons et pour les rendre encore plus gourmands, il est possible d'en fourrer une partie avec ganache au chocolat et l'autre avec une ganache à la vanille.


p. 191
40 quantités

Pour la recette de Martha, cliquez ICI


175 g de farine
1/2 c àc de bicarbonate de soude
1/2 c à c de gros sel Fleur de sel
90 g de beurre à t° ambiante
100 g de sucre
1 oeuf (calibre gros)
1/2 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre
8 cl de lait fermenté (au rayon des produits laitiers frais)
Pour les glaçages
240 g de sucre glace
1/2 c à s de sirop de maïs d'érable
2 1/2 c à c de jus de citron
1/4 c à c d'extrait naturel de vanille
1 c à s d'eau
1 c à s de cacao non sucré en poudre

***

Préchauffer le four à 180°
Mélanger ensemble la farine, le bicarbonate et la Fleur de sel. Réserver.
Crémer au robot à vitesse moyenne le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.
Ajouter l'oeuf, la vanille et le lait fermenté. Mélanger bien à fond et ajouter finalement la farine.
Former des boulettes de pâte et les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé en les espaçant suffisament les unes des autres.
Cuire 10 min jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.
Retirer du four et laisser refroidir sur une grille.
Préparer les glaçages:
Mélanger le sucre glace, le sirop d'érable, le jus de citron, l'extrait de vanille et l'eau dans un petit saladier jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse. Au besoin, ajouter un peu d'eau (il faut obtenir une consistance légèrement plus épaisse que du miel).
Verser la moitié de ce glaçage dans un petit bol et ajouter le cacao en poudre. Diluer avec un peu d'eau si necessaire.
Etaler le glaçage blanc sur la moitié des biscuits et le glaçage noir sur l'autre moitié à l'aide de petits pinceaux à pâtisserie.
Laisser durcir 30 min à l'air libre.
Conserver dans une boîte hermétique sans les superposer et les consommer dans les 3 jours.

dimanche 27 mars 2011

Mandelbrot aux noix de pécan (Martha Stewart # 56)


Les Mandelbrots, littéralement "pain aux amandes", sont des biscuits allemands très similaires aux biscotti italiens puisqu'eux aussi subissent une double cuisson: la pâte est d'abord partiellement cuite en un gros boudin avant d'être coupée en tranches pour être cuite à nouveau.
Ils sont ici préparés avec des noix de pécan ce qui leur confère un petit côté américain.
Ils font partis de ce type de biscuits dont je raffole vraiment, car ils sont très très croquants pour ne pas dire "casse dents" et vraiment j'adore ça!


p. 108
18 quantités
(proportions divisées par 3 par rapport à la recette d'origine)

Pour la recette de Martha, cliquez ICI


6 cl d'huile
65 g de sucre
1 oeuf
1 pincée de gros sel Fleur de sel
1/3 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre
140 g de farine
1/3 c à c de levure chimique
1/3 c à c de bicarbonate de soude
40 g de noix de pécan grillées hachées
Pour saupoudrer
50 g de sucre
1/3 c à c de cannelle moulue

***

Préchauffer le four à 180°
Mélanger ensemble la farine, la levure et le bicarbonate. Réserver.
Mettre l'huile, le sucre, l'oeuf, la Fleur de sel et la vanille dans le bol d'un robot et laisser battre doucement pour obtenir une pâte bien homogène. Incorporer peu à peu la farine. Ajouter finalement les noix de pécan.
Façonner la pâte en un gros rouleau d'environ 8 cm de large et de 3 cm de diamètre. Le déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.
Cuire 35 min jusqu'à ce qu'il gonfle, soit doré et à peine ferme au touché. Retirer du four et laisser reposer 3 min environ (surtout pas plus car la pâte s'effrite en refroidissant et devient impossible à découper).
Déposer le rouleau sur une planche à découper et découper délicatement à l'aide d'un couteau à pain en tranches d'1,5 cm d'épaisseur (les biscuits doivent être encore pâteux à l'intérieur).
Déposer les tranches sur la plaque à pâtisserie et les saupoudrer du mélange sucre/cannelle.
Enfourner de nouveau pour 15 min jusqu'à ce qu'ils soient dorés et secs.
Conserver dans une boîte hermétique et les consommer dans les 7 jours.

samedi 26 mars 2011

Madeleines à l'Orange et à la Cardamome (Martha Stewart # 55)


La présence du miel est délicate et subtile, toute en retenue, elle ne prend pas le dessus sur l'ensemble et laisse un parfum très agréable en bouche.
Celle de la cardamome l'est moins, mais associée au miel et
 au  glaçage à l'orange une jolie harmonie se créée.
J'ai beaucoup aimé le glaçage qui forme une très fine couche croustillante et qui contraste avec le côté ultra moelleux, tendre et fondant de la maleine.


p. 188
15 quantités
(proportions divisées par 2 par rapport à la recette d'origine)







30 g de beurre
1 c à c de miel
1/2 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre
50 g de farine
1/2 c à c de levure chimique
2 pincées de cardamome moulue
1 pincée de sel Fleur de sel
25 g de sucre
1 oeuf (calibre gros)
Pour le glaçage
30 g de sucre glace
1 c à c de jus d'orange
zestes d'orange (non traitée) finement râpés






Mettre à fondre le beurre dans une petite casserole à feu doux jusqu'à ce qu'il obtienne une jolie couleur noisette. Retirer du feu et ajouter le miel. Mélanger bien et laisser tiédir 10 min.

Mélanger ensemble la farine, la Fleur de sel, la vanille en poudre et la levure.
Mélanger les oeufs et le sucre dans un saladier et fouetter vivement pour que le mélange blanchisse et épaississe. Ajouter le mélange beurre/miel et finalement la farine. Travailler bien à fond l'appareil pour obtenir un mélange parfaitement lisse et homogène.
Réserver au frais 30 min.
Préchauffer le four à 160°
Verser la pâte dans les alvéoles d'un moule à madeleines idéalement en silicone (sinon, pensez à bien beurrer les alvéoles) en les remplissant à moitié.
Cuire 8 min jusqu'à ce qu'elles soient gonflées et les bords bien dorés.
Laisser tiédir quelques instants avant de les démouler délicatement et de les laisser refroidir sur une grille.
Préparer le glaçage:
Mélanger ensemble le sucre, le jus et les zestes d'orange jusqu'à ce que la préparation soit parfaitement lisse, opaque et épaisse.
Glacer le côté rainuré des madeleines à l'aide d'un petit pinceau à pâtisserie. Laisser sécher 15 min à l'air libre.
Conserver dans une boîte hermétique sans les superposer et les consommer dans les 3 jours.

vendredi 25 mars 2011

Madeleines au Citron (Martha Stewart # 54)


Tendres et moelleuses, ces madeleines sont tout simplement délicieuses et en plus de ça très  faciles à faire. Leur saveur citronnée est juste parfaitement dosée.


p. 170
32 quantités







210 g de farine (type 45)
1/2 c à c de levure chimique
1/4 c à c de gros sel Fleur de sel
3 oeufs entiers (calibre gros)
2 jaunes (calibre gros)
150 g de sucre
1 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre
2 c à s de zestes de citron (non traités) finement râpés
2 c à s de jus de citron
180 g de beurre fondu
QS de sucre glace pour décorer






Mélanger ensemble la farine, la levure chimique, la Fleur de sel et la vanille en poudre. Réserver.
Verser dans le bol d'un robot les oeufs entiers, les jaunes, le sucre, les zestes et le jus de citron. Battre à vitesse moyenne jusqu'à ce que le mélange blanchisse et épaississe.
Ajouter le beurre fondu tiédi et attendre qu'il soit bien incorporer pour ajouter la farine. Travailler le mélange à la main.
Laisser reposer 30 min environ à t° ambiante.
Préchauffer le four à 180°
Verser l'appareil dans les alvéoles d'un moule à madeleines idéalement en silicone (sinon, pensez à bien beurrer les alvéoles) en les remplissant aux 3/4.
Cuire 8 min, jusqu'à ce que les madeleines soient dorées.
Laisser tiédir quelques instants et les démouler délicatement.
Les saupoudrer légèrement de sucre glace.


Conserver dans une boîte hermétique entre des feuilles de papier sulfurisé et les consommer dans la journée au risque de les voir s'assécher.

jeudi 24 mars 2011

Macarons à la Pâte d'Amande (Martha Stewart # 53)


L'utilisation de pâte d'amande leur confère un moelleux incomparable et un goût intense d'amande.
Une fine couche très croquante se forme à leur surface et apporte un joli contraste de textures.
Ils sont parfaits si vous avez un surplus de blancs d'oeufs et sont d'une simplicité enfantine à réaliser.


p. 83
12 quantités



115 g de pâte d'amande blanche
60 g de sucre glace
1 pincée de gros sel Fleur de sel
1 gros blanc d'oeuf (40 g)
1/4 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre
20 g d'amandes effilées


Préchauffer le four à 150° 160°
Mettre la pâte d'amande, le sucre glace, la Fleur de sel et la vanille en poudre dans le bol d'un robot. Mixer à vitesse moyenne pour obtenir un mélange sablé. Ajouter le blanc d'oeuf et mixer de nouveau pour obtenir un appareil bien lisse et homogène.
Déposer des petits tas de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Déposer quelques amandes effilées sur chaque macarons.
Cuire 20 min jusqu'à ce que les macarons soient dorés.
Laisser refroidir avant de les décoller.
Conserver dans une boîte hermétique et les consommer dans les 3 jours.

mercredi 23 mars 2011

Losanges sablés au Cacao (Martha Stewart # 52)


Ces biscuits au chocolat outre leur joli aspect ne présentent pas un immense intérêt gustatif. Ils ont une légère saveur chocolatée mais n'ont pas ce petit plus qui nous donne envie d'y retourner. Peut-être faudrait-il leur ajouter une épice supplémentaire ou les acoller 2 à 2 avec une ganache bien corsée.
J'ai également rencontré un problème de texture de pâte, elle était très sablée et impossible à travailler, j'ai donc du ajouter une petite quantité d'eau pour pouvoir l'amalgamer et ainsi l'étaler et surtout la détailler avec l'emporte-pièce.


p. 137
12 quantités
(proportions divisées par 4 par rapport à la recette d'origine)

Pour la recette de Martha, cliquez ICI


35 g de farine
15 g de sucre glace
6 g de cacao non sucré en poudre
1 pincée de gros sel Fleur de sel
30 g de beurre à t° ambiante
1/4 c à c d'extrait naturel de vanille 1 pincée de vanille en poudre
1 c à s d'eau (ajout personnel)
Déco:
20 g de chocolat blanc haché

***
Préchauffer le four à 150°
Mélanger la farine, le sucre glace, le cacao, la Fleur de sel et la vanille en poudre. Réserver.
Ajouter le beurre et mélanger l'ensemble jusqu'à obtention d'une boule de pâte, au besoin, ajouter un peu d'eau.
Etaler la pâte sur un plan de travail légèrement fariné sur 5 mm d'épaisseur.
Détailler à l'aide d'un emporte-pièce en forme de losange de 6/9 et déposer les biscuits sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.
Cuire 20 à 25 min jusqu'à ce qu'ils soient fermes au toucher.
Laisser entièrement refroidir avant de les décoller délicatement et de les déposer sur une grille.
Laisser fondre le chocolat blanc au bain-marie. Le verser dans un cornet à écriture en papier avec un embout très fin (à défaut, utiliser un sac congélation avec une légère insition dans un des angles). Verser le chocolat sur les biscuits en formant de fins liserais et laisser sécher 30 min au moins à t° ambiante.
Conserver dans une boîte hermétique sans les superposer et les consommer dans les 3 jours.

mardi 22 mars 2011

Langues-de-chat (Martha stewart # 51)


Qui n'a jamais mangé de Langues-de-chat, ces petits biscuits qui doivent leur nom à leur forme plate et allongée rappelant celle de nos compagnons à quatre pattes.
Je les ai toujours adorées et j'avoue que j'en fait très régulièrement, car elles sont parfaites pour utiliser un surplus de blancs d'oeufs (ma recette ICI).
Cette recette est parfaite, (mais dommage pour le surplus de blancs d'oeufs possible d'utiliser, car ici il faut des oeufs entiers...) l'appareil se tient parfaitement à la cuisson, elles sont à la fois craquantes et moelleuses et dégage un petit goût de vanille très agréable.
Idéales pour accompagner une salade de fruits, une boule de glace, une crème ou une mousse... mais elles se laissent aussi parfaitement manger toutes seules!


p. 47
30 quantités
(proportions divisées par 2 par rapport à la recette d'origine)

Pour la recette de Martha, cliquez ICI










50 g de farine
1 pincée de sel Fleur de sel
50 g de beurre à t° ambiante
45 de sucre glace
1 oeuf(calibre gros)
1 c à c d'extrait naturel de vanille de vanille en poudre









Préchauffer le four à 190°
Mélanger ensemble la farine, la Fleur de sel et la vanille en poudre.
Crémer au robot à vitesse moyenne le beurre jusqu'à ce qu'il blanchisse et devienne mousseux, ajouter le sucre glace. Incorporer l'oeuf et finalement la farine.
Verser la pâte dans une poche pâtissière munie d'une douille lisse de diamètre moyen.
Recouvrir une plaque de papier sulfurisé et former des biscuits de 5 cm de long sur 1 cm de large (en prenant soin de faire des extrémités légèrement plus larges que le centre).
Cuire 10 min jusqu'à ce que les contours des biscuits soient dorés.
Laisser refroidir avant de les décoller délicatement.
Conserver dans une boîte hermétique et les consomme dans les 3 jours.


lundi 21 mars 2011

Graham Crackers (Martha Stewart # 50)


Ces biscuits si typiquement britaniques se trouvent maintenant très facilement en France ce qui n'était pas le cas il n'y a pas si longtemps encore. Néanmoins, ils sont tellement agréables en bouche que ceux du commerce vous sembleront assez fades comparativement.
Farine complète et germes de blé en font des biscuits sains et savoureux.
Sur le plan technique, j'ai rencontré un petit souci de texture d'appareil, en effet il était extrêmement friable et donc impossible à étaler et encore plus à détailler. J'ai donc du rajouter un peu de blanc d'oeuf pour amalgamer l'ensemble et ainsi pouvoir le travailler. Suis-je la seule à avoir rencontré ce petit souci ???
En dehors de ça, je vous les recommande vraiment parce qu'ils sont non seulement excellents gustativement mais aussi très agréables en bouche en terme de texture.


p. 229
20 quantités
(proportions divisées par 2 par rapport à la recette d'origine)

Pour la recette de Martha, cliquez ICI

 
105 g de farine
70 g de farine de blé complète
70 g de germes de blé
1/4 c à c de sel Fleur de sel
1/2 c à c de bicarbonate de soude
1/2 c à c de cannelle moulue
115 g de beurre à t° ambiante
75 g de sucre roux
1 c à c de miel
1/2 blanc d'oeuf (ajout personnel)

***

Mélanger ensemble les ingrédients secs: farine, germes de blé, Fleur de sel, bicarbonate et cannelle. Réserver.
Crémer au robot à vitesse moyenne le beurre, le sucre roux et le miel jusqu'à ce le mélange blanchisse et soit mousseux. Ajouter le mélange précédent et travailler jusqu'à obtention d'une boule de pâte. Au besoin, ajouter un peu de blanc d'oeuf de sorte à obtenit un appareil parfaitement homogène et non friable.
Etaler la pâte sur une toile en silicone (à défaut une feuille de papier sulfurisé) de sorte à obtenir un rectangle de 30/18 et de 3 mm d'épaisseur.
Détailler en rectangles de 10/6 à l'aide d'une roulette à pâtisserie et les trouer à l'aide des dents d'une fourchette.
Placer au congélateur 20 min pour raffermir.
Préchauffer le four à 180°
Décoller délicatement des biscuits et les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.
Cuire 12 min jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
Laisser tiédir 5 min avant de les décoller délicatement.
Conserver dans une boîte hermétique et les consommer dans les 3 jours.

dimanche 20 mars 2011

Florentins au Miel (Martha Stewart # 49)


Un goût de miel bien marqué, une texture ultra croustillante pour des biscuits fins comme de la dentelle.
Pour les rendre encore plus gourmands, il est possible de les décorer de chocolat fondu étalé sur l'une de leur face ou même de les assembler 2 à 2 en les collant avec un peu de chocolat fondu, et pour rester dans l'esprit des florentins traditionnels, on peut aussi leur ajouter quelques fruits confits ou fruits secs.
Si vous le voulez, vous pouvez aussi les travailler dès leur sortie du four en les roulant autour d'un pic en bois pour leur donner la forme d'une cigarette, d'un cornet ou d'une coupelle qui sera ensuite garnie d'une boule de glace servira de contenant pour accueillir une belle salade de fruits... une alernative à la nougatine parfois difficile à réaliser.


p. 27
≈ 24 quantités

2 c à s de beurre
2 c à s de sucre roux
1 1/2 c à s de miel
2 c à s de farine
1 pincée de sel Fleur de sel

***

Préchauffer le four à 190°
Dans une petite casserole, faire fondre le beurre, le sucre et le miel à feu moyen.
Débarrasser dans un saladier et ajouter la farine et la Fleur de sel. Mélanger à l'aide d'un fouet à main jusqu'à obtention d'un appareil bien lisse et homogène.
Déposer des petits tas de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé en les espaçant suffisamment les uns des autres. Les étaler à l'aide du dos d'une cuillère le plus finement possible.
Cuire 6 min jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
Les laisser entièrement refroidir avant de les décoller délicatement.
Conserver dans une boîte hermétique entre 2 feuilles de papier sulfurisé et les consommer dans les 2 jours. A noter qu'ils craignent l'humidité.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...