vendredi 7 mars 2008

Macarons à la pistache




Non! C'est pas vrai! Je suis pas devenue accroc à la pistache!!!... Bon, d'accord, mais juste un peu alors...

Pour cette fois- ci, j'ai eu envie de tester une recette de macarons élaborée à base d'une meringue italienne (pour l'autre recette à base d'une meringue française, et toutes les étapes de la fabrication en détails c'est ICI).



La macaronnade:
Mixer et tamiser ensemble 100 g de poudre d'amandes, 100 g de pistaches vertes émondées, 1 c à c de Thé vert Matcha et 200 g de sucre glace.
Ajouter 72 g de blancs d'oeufs (+/- 2 blancs) et mélanger à l'aide d'une maryse jusqu'à consistance d'une pâte épaisse.

Préparer une meringue italienne:
Dans une casserole à fond épais, verser 200 g de sucre semoule avec 56 g d'eau. Porter à ébullition et chauffer à 115°.

Pendant la cuisson du sirop, monter au batteur électrique 76 g de blancs d'oeufs en neige avec 1 pincée de sel et 1 c à moka de colorant vert en poudre. Verser en filet le sirop sur les blancs sans cesser de fouetter (commencer à fouetter à petite vitesse et augmenter progressivement la vitesse jusqu'à refroidissement complet du sirop): les blancs doivent avoir une texture ferme et brillante.



Incorporer la meringue italienne à la macaronnade à l'aide d'une maryse. Opérer le plus délicatement possible, d'un geste circulaire, du côté vers l'intérieur et en faisant tourner le bol simultanément. On obtient au final une pâte bien lisse, homogène, brillante et qui se tient doit former un ruban en retombant.
Couvrir une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.
Verser la préparation dans une poche munie d'une douille lisse et dresser des dômes de 2 cm à intervalles réguliers (pour la technique: la pointe de la douille, bien face à vous est légèrement inclinée et doit toucher la plaque). Tapoter la plaque pour bien les lisser et évacuer les éventuelles bulles d'air. Saupoudrer la moitié des macarons de pistaches hachées.
Laisser croûter 1 heure à l'air libre.

Préchauffer le four à 180°
Déposer la plaque contenant les macarons sur 2 autres plaques identiques et bien plates: superposition essentielle car elle permet aux macarons de gonfler en formant une jolie collerette à leur base.
Cuire 12 min à 150°
Laisser entièrement refroidir avant de décoller et de garnir (j'ai opté pour une ganache blanche aromatisée à la pistache, de la confiture d'abricot et du Nutella®).



Ils sont toujours aussi bons et même encore meilleurs avec cette légère saveur de pistache... Hum, je crois que je vais aller en reprendre un autre...

2 commentaires:

  1. bonjour
    apres un million d'essai j'y suis plutot pas mal arrive sauf que je trouve que ma collerette est un peu trop etalee avez vous une idee d'ou cela peut venir?peut etre diminuer un peu le sucre?
    en tout cas les votres sont merveilleux BRAVO!

    RépondreSupprimer
  2. Alors là, je sais pas trop... peut- être leur manquaient-ils un peu de cuisson ou bien que le four était trop chaud.

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...