mardi 14 avril 2020

Epinards et pois chiches comme à Séville



J'ai poncé tout ce que j'avais sous la main. Faute de farine, c'est de la suie de bois que j'me suis mis dans l'nez. La table de la cuisine a retrouvé une nouvelle jeunesse, mieux, on dirait qu'elle est toute neuve sortie du magasin! Oui parce qu'en fait, un jour mon homme est rentré de chez Confo avec une nouvelle table de cuisine... en bois 😐, non mais WTF, t'es au courant que moi je cuisine ni du Marie ni du Findus?? Que je pétris, je coupe, j'émince, je boule, bref, je cuisine sur ma table de cuisine??? (elle est pas juste là pour faire déco de catalogue, parce que oui, c'est vrai, elle est jolie) et que clairement bah une table en bois, c'est pas ce qu'il y a de plus franchement adaptée à une cuisine où on cuisine! (et je vous vois venir alors j'anticipe: aucune toile cirée ou autre nappe ne rentre dans ma cuisine, on est pas chez mamie Suzette! j'ai une sainte horreur de ça!)
Evidemment ça n'a pas loupé, 1 semaine après c'était le carnage. Tâches d'eau, de gras, coups de couteau, marques de brûlures: un vrai visage d'adolescent dans la fleur de l'âge. J'ai pas enfoncé le clou au point de lui dire j't'avais prévenu, mais j'avais bien envie quand même (parce que moi je l'aimais bien ma vieille table formica année 70 hyper moche mais indestructible et trop pratique avec ses doubles rallonges, et que je l'avais un peu encore en travers de la gorge, clairement j'avais pas fait le deuil).
Faute de temps (et surtout de motivation je dois bien l'avouer), on a laissé dans l'état et donc aussi s'aggraver encore plus la situation, franchement, pour moi, c'était irrécupérable!
Mais là, on pouvait plus se défiler et se trouver de bonnes excuses pour repousser à plus tard! Alors on s'y est mis à 2 et c'était pas du joli! ça a été un carnage de poussière, de transpiration, de courbatures, mais on y est arrivé!!! Après triple couches d'huile ultra résistante spéciale plan de travail, la voilà comme neuve! Ça m'a tellement motivé que derrière j'ai enchaîné avec la table de jardin et que j'ai failli attaquer celle du salon; appelez moi ponssator!!!  Bon, j'ai dû m'arrêter dans mon élan, quand j'ai réalisé que si je ponçais/huilais toutes les tables de la maison on allait devoir finir par cuisiner et manger sur le carrelage pendant 3 semaines... ça m'a calmé direct!
Alors forcément, qui dit table de cuisine off, dit qu'il va falloir cuisiner du fastoche sans trop de prépa ou du moins de la prépa qui peut se faire sur un bout de 5 cm de large soit, la largeur du rebord de l'évier...

J'ai profité du confinement pour faire un peu le trie dans les photos (le chantier est colossale!), alors soit suis maso soit cucu, mais j'ai commencé par les photos de vacances! 
Je suis repartie en Bretagne, à Budapest, Lisbonne, Porto, Athènes (la Toscane c'était trop frais, ça m'aurait fait trop de mal)... et j'ai fini par l'Andalousie avec Cordoue, Grenade et ma préférée Séville. Séville, mais que cette ville est belle!!! Et qu'est-ce qu'on y a bien mangé!!! Le 1er soir de notre 1er jour, on s'était installé sur les chaises hautes devant le comptoir d'une petite Taberna (taberna águilas, Calle Águilas 10, pour ceux qui y passeraient et voudraient un endroit sûr pour manger typique et bon). Je me souviens avoir voulu commander tout ce qui était écrit sur l'ardoise accrochée au mûr, mais mon homme a été plus raisonnable que moi, et m'a dit, on commande chacun 2 "tapas" et une assiette de fromages et on se partage le tout... (rabat joie!), donc pour moi, ce fût un verre de salmojero et des espinacas con garbonzos. Et cette petite chose si simple que des épinards aux pois chiches (certes baignant dans 1 litre d'huile d'olive et accompagné de petits croûtons à l'ail et à l'huile 😨 -ils y craignent pas trop l'huile d'olive...) a été une révélation! Moi qui ait toujours raffolé et des épinards et des pois chiches autant vous dire que j'étais aux anges (et que du coup j'ai pas partagé mon assiette 😝). A chaque fois que je l'ai pu j'ai choisi cette tapa tout le long de notre séjour!
Toutes ces photos souvenirs m'ont de suite donné envie de faire ma version "confinement" des épinards aux pois chiches (entendez avec ce que j'avais sous la main, je ne prétends donc pas faire la véritable façon de procéder). En plus, c'était idéal, parce qu'en dehors de devoir émincer un oignon, y avait pas trop de boulot, en tout cas rien qui ne pouvait se faire sur moins de 10 cm².
En temps normal, il est évident que j'aurais préparé ce plat avec des épinards frais et j'aurais privilégié de jeunes pousses, là, j'ai utilisé les épinards du congélateur, mais comme ils ressemblaient plus à des arbres qu'à de jeunes pousses, je les ai légèrement mixés (ça m'a vraiment conforté dans l'idée que les épinards frais y a rien de mieux!). On a toujours beaucoup de conserves de pois chiches dans les placards parce qu'on fait assez régulièrement du houmous pour l'apéro, c'est toujours parfait pour y trempouiller une multitude de choses, mais j'avoue que s'il m'était resté des pois chiches secs (les falafels sont passés par là), j'aurais pris le temps de les réhydrater et de les faire cuire moi-même, les pois chiches secs qu'on réhydrate n'ont clairement pas le même goût que les pois chiches en boîte, mais les conditions font qu'on est déjà bien contents de faire avec ce qu'on a!
J'ai vu sur internet que certains servent ce plat avec des oeufs durs, mais je préfère largement la gourmandise d'un oeuf poché qui vient nourrir l'ensemble avec son jaune tout coulant, c'est terriblement gourmand et ça apporte un crémeux et une onctuosité incomparable! Les petits croûtons de pain frottés à l'ail et rôtis à l'huile d'olive sont eux aussi indispensables!! ils apportent du croustillant mais participent également grandement à la gourmandise de ce plat.
Au final, c'est un plat qui se prépare en un rien de temps, très savoureux et qui en plus a le mérite d'être complet. C'est terriblement gourmand et je vous garantis que ça ferait aimer les épinards à n'importe quel récalcitrant.
En plus de nous régaler ça aura eu le mérite de me faire voyager sans avoir eu besoin de me sortir de mon canapé!


Pour 2 personnes
(nous, ça nous a fait 2 repas)







4 c à s d'huile d'olive
1 oignon
4 petites gousses d'ail
1 kg d'épinards décongelés et parfaitement égouttés (idéalement, il faudrait de jeunes pousses fraîches, dans ce cas, prévoir 2 kg, ça réduit énormément)
1 pincée de safran
2 g de sel
poivre du moulin
400 g de pois chiches en boîte (bien égouttés et rincés, garder le jus) -j'aime bien qu'il y ait plus de pois chiches que d'épinards, à vous de mettre la quantité qui vous convient-
100 g de pain dur + ½ baguette de pain un peu rassis
1 oeuf poché par personne (le plus frais possible)
***



Emietter les 100 g de pain dur (il vaut mieux un pain blanc) dans le fond d'un blender. Ajouter le jus de pois chiches et les gousses d'ail et mixer jusqu'à obtenir une "sauce" bien lisse (on dirait presque une béchamel). Réserver.
Découper l'équivalent d' ½ baguette en cubes de 2/2, les frotter à l'ail et les badigeonner d'huile d'olive. Les griller au four jusqu'à ce qu'ils prennent une jolie coloration uniforme. Réserver dans le four éteint porte entre ouverte.
Chauffer 4 c à s d'huile d'olive dans une grande sauteuse anti-adhésive. Y faire suer 1 oignon très finement émincé.
Ajouter les épinards (parfaitement décongelés et égouttés, si besoin les avoir mixés légèrement pour les dégrossir, moi je les mixe quand ils sont encore congelés, on obtient ainsi quelque chose de beaucoup plus régulier). Laisser chauffer sur feu doux en remuant fréquemment. Ajouter le mélanger mixer pain/jus de pois chiche/ail et mélanger bien pour lier le tout. Ajouter les pois chiches, saler, poivrer et ajouter une pincée de safran. Remuer et laisser mijoter sur feu doux (à découvert) le temps de préparer les oeufs pochés.
Oeuf poché:
une casserole un peu profonde pouvant contenant 1 litre d'eau
5 cl de vinaigre blanc
une fourchette
un ramequin
une petite écumoire
un bol d'eau froide
une assiette recouverte d'une feuille de papier absorbant
***
Porter l'eau à ébullition. Ajouter le vinaigre et reporter à ébullition.
Casser l'oeuf dans un petit ramequin (faire un oeuf à la fois).
A l'aide d'une fourchette, remuer légèrement l'eau afin de créer un petit tourbillon. Verser l'oeuf au milieu de ce tourbillon et réduire le feu: l'eau doit juste frémir durant la cuisson.
Laisser immerger environ 2 min: pour contrôler l'appoint de cuisson, il suffit d'exercer un légère pression du doigt , seul le blanc doit être coagulé, le jaune lui reste crémeux.
Retirer délicatement à l'aide d'une petite écumoire et le plonger quelques secondes dans un petit bol d'eau bien froide pour stopper la cuisson. Egoutter sur une feuille de papier absorbant. Au besoin, les ébarber délicatement pour leur donner une jolie forme bien régulière.
Dressage:
Dans le fond d'une assiette creuse, déposer des croûtons, ajouter les épinards aux pois chiches et terminer par l'oeuf poché. Arroser d'un mince filet d'huile d'olive, saler à la fleur de sel l'oeuf et donner un tour de poivre du moulin. Servir de suite.
Moi, j'aime bien crever l'oeuf et mélanger le tout...

6 commentaires:

  1. Me encantan tus comentarios despues el " confinement " !!! Ouais, j'me marre bien.
    Tambien soy loca por las espinacas desde mi infancia ! Lo se, es muy raro...
    Pongo esta receta en mis favoritos, porque tambien cozinadas con garbanzos es original, y super idea la del huevo escalfado ! De toda manera no lo hubiera hecho duro si no hubiera pensado al huevo escalfado.
    A Catalunya, on fait les épinards avec amandes effilées grillées et raisins secs. J'adore aussi le sucré salé. Note que je n'ai pas été pourrie jusqu'au bout... je ne t'ai pas fait ce passage en catalan. Mais j'aurais pu. ;)
    Que va aixi bé (j'ai pas résisté, c'est du catalan).


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil parce que mes cours de catalan remontent à franchement loin et que j'étais pas franchement assidue... en même temps qui pourrait m'en vouloir, quelle idée de mettre une heure de cours à 21h quand tu n'avais eu aucun cours avant 😅

      Supprimer
    2. Des cours de catalan ?!!!
      Donc... tu es d'origine catalane ? Parce qu'en prendre, à part si on l'est, je doute... ;)

      Supprimer
    3. Absolument pas,
      j'étais en fac à Montpellier en LLCE espagnol et une de mes options était le catalan, voilà.

      Supprimer
  2. Ca y est .... j'ai eu mon moment de rigolade aujourd'hui. J'adore ton humour !
    Pour les épinards tu devrais essayer ceux de "Monsieur Pi---d".. "feuille d'épinard" sachet de 600gr, comme si c'était des frais !
    J'ai fait des pates conchiglionis farçies avec ... super.
    Bons baisers de (non pas de Russie) Bdx !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info, dès que je sors de confinement j'irai faire un tour chez bip...
      Bises de l'autre côté de la France 😜

      Supprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

JE TÂCHE DE RÉPONDRE À TOUT LE MONDE, CEPENDANT, ÇA PEUT PARFOIS ME PRENDRE DU TEMPS.

Les messages publicitaires, les Spams et les bots... seront immédiatement supprimés, alors ne perdez pas votre temps!!

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier ainsi que les autres commentaires avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont déjà données 😉
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...