vendredi 24 avril 2020

Fondant presque Baulois®️


Tout à commencé à cause du voisin du dessus... enfin des voisins du dessus... sont 4 à la baraque, mais font comme s'ils étaient seuls au monde, perdu au milieu des champs. A y est, tu visualises le genre d'énergumènes?
Déjà en temps normal, font pas trop dans la discrétion... trottinette pour les 2 adorables bambinos sur les pavés de la terrasse pendant des plombes à grands renforts de hurlements (pourquoi un enfant ne sait-il pas s'exprimer autrement qu'en hurlant???); passage de l'aspirateur de préférence très tôt le matin ou très tard le soir ou pile au moment où tu avais une petite envie siestouille; et le Magic, le number one: le papa bricolo! lui, c'est mon préféré, parce que, ce qu'il préfère c'est sortir sa perceuse et son marteau les dimanches et les jours fériés et comme c'est un bricolo très impliqué consciencieux, c'est bricolage toute la journée 🥳.
En temps normal, j'arrive à peu près à gérer, mais là, confinement oblige on est toute la journée à la maison... et eux aussi... Et vous aurez quand même remarqué que depuis plus d'1 mois, il fait un temps de dingue, sérieux, je crois qu'on avait pas eu un mois de mars et d'avril aussi beaux depuis... bah non, en fait jamais!!! et que du coup, sont toute la journée sur leur 40 m² de terrasse (laquelle fait toute la superficie de notre pièce de vie). Et honnêtement, là, je commence à sérieusement saturer, ma jauge patience est dans le rouge cramoisi! Je prends sur moi pour la trottinette, je me dis que ok, pour les enfants la situation est compliquée et qu'il faut quand même bien qu'ils se défoulent un peu (même si je pense qu'il y a quand même d'autre moyen pour se défouler que d'emm... ses voisins du d'sous). Mais la goutte d'eau de trop, ça a été dimanche.
Dimanche, papa bricole s'est carrément pris pour Charles Ingalls en monde j'm'en bat les c... j'vais couper du bois. Déjà, d'une: mec c'est DIMANCHE!!! et de 2 d'où t'as une tronçonneuse en ville, dans un appart???
J'arrive à concevoir qu'on soit complet décalé, un peu perdu dans les jours qui se suivent et se ressemblent tous, mais ça, ça vaut pas pour tout le monde!! y a encore des gens qui bossent et ces gens là, ils méritent qu'on les respectent!! ils méritent d'avoir au moins un dimanche tranquille, pénard, SILENCIEUX!!! et dans le quartier, des gens qui bossent y en a, et y en a même dans l'immeuble!!
Impossible de rester sur le balcon, le bruit était insupportable. A l'intérieur, c'était pire encore tellement ça résonnait! Au bout d'une heure j'étais prête à monter lui casser les dents d'devant. Il y avait urgence à ce que je me calme, la tension devait très très vite redescendre. Et moi, quand je suis énervée, je file me défouler en cuisine: antidépresseur radical! Après je vois des éléphants roses de partout et tout le monde est mon ami, chui la fille la plus zen du monde (non, non, je ne vais pas vous donner la recette du space cake 😅).
J'avais aucune idée de départ, juste je savais qu'il fallait que je m'occupe les mains. Et là j'ai vu le restant de chocolat que j'avais fait fondre pour napper les Granola, du coup une petite lumière s'est allumée, j'me suis dit Fondant au chocolat, et comme ça faisait une éternité que je voulais tester le Fondant Baulois®️, go pour un Baulois®️!! J'en cause à mon homme qui me dit "tu veux pas faire un Romain plutôt"😶🙃 (Baulois ⇢ Gaulois ⇢ Romain... le confinement lui réussi pas... ça m'la bousillé!! ou alors c'est moi qui ai perdu tout sens de l'humour à cause de M'sieur du d'ssus).
En fait, cette recette, ça fait des lustres que je dois la faire, mais que je n'ai jamais eu le déclic. Bon, déjà, moi, le chocolat c'est pas forcément ma préférence. J'aime bien, mais ça me transporte pas plus que ça. Si j'ai le choix entre un gâteau au chocolat et un fraisier, je prends la tarte au citron 😝. Ensuite, la composition de la chose, ça calme direct (rapport à la quantité indécente de beurre, tu verras plus bas)! Mais là de toute façon summer body foutu pour foutu autant y aller franchement! Et pi en plus paraît que le chocolat est un super antidépresseur avec magnésium toussa toussa, alors faut pas s'priver!
Alors le Fondant Baulois®️ c'est un fondant dont la recette est déposée et tenue secrète depuis les années 80, du coup n'allez pas imaginer que je vais vous dévoiler ici la vraie, parce que la vraie personne la connait à part le mec qui l'a inventée! Mais le p'tit coquin, sur son site internet, sans pour autant révéler le secret de sa recette, il nous en donne une qu'il décrit comme étant la plus approchante. Du coup, je suis partie de cette base là, mais comme il précise bien que ça n'est pas la bonne recette, je me suis dis qu'il fallait peut-être procéder différemment de la manière indiquée dans le déroulé pour au final obtenir un résultat le plus proche du vrai (tu me suis, ou j't'ai perdu??).
Dans les descriptions faites de ce gâteau, il en ressort son goût unique mêlant chocolat et notes de caramel beurre salé, associé à une texture inimitable craquante en surface légèrement meringuée et ultra fondante à l’intérieur bien que très dense. L'utilisation de quel chocolat employé est également un mystère, tout ce que l'on sait c'est qu'il s'agit d'un assemblage unique de fèves de cacao (merci pour l'info, on tient une piste sérieuse là, ceci dit, il propose à la vente les pistoles utilisées pour la réalisation du vrai Baulois®️, alors pour les perfectionnistes, je dis pourquoi pas, faudra quand même débourser presque 9€ les 200 g... le perfectionnisme a un coup!), mais l'idée évoquée par Sandra d'utiliser un mélange 50/50 chocolats noir et lait pour parvenir à obtenir ce goût de chocolat mêlant à la fois douceur et intensité m'a beaucoup plu, j'ai validé mais en la poussant un peu plus encore parce que je me suis dit que j'allais carrément utiliser une couverture lactée caramel!
Pour le restant des ingrédients, rien de compliqué: du beurre à la Fleur de sel de Guérande (ça paraît logique, la Baule étant à seulement quelques kilomètres de Guérande et ses marais salants - on en trouve partout, donc pas de problème -), du sucre de canne, des oeufs, un tout petit peu de farine (ouf 😅) et un peu de caramel au beurre salé (il parle d'1 c à s). Alors, moi je veux bien, mais j'ai un sérieux doute. Imaginer qu'avec 1 seule petite cuillère de caramel son goût va ressortir au milieu de tout ce chocolat j'y crois pas trop! Du coup exit la cuillère de caramel par contre, le sucre qui entre dans la compo de la recette, je vais le fondre en caramel et là, oui, le goût devrait ressortir vraiment! Ça complique nettement plus la réalisation, mais si c'est pour toucher au plus près du vrai de vrai je veux bien me mettre un peu de bâtons dans les roues.
Je disais qu'il fallait très peu de farine, 1 c à s correspondant à +/- 20 g, mais moi j'ai eu envie d'ajouter un petit quelque chose en plus (qui passera complètement inaperçu au final mais c'est pas grave), un mélange farine blanche et farine de châtaigne.
Et puis quitte à mettre 200 g de beurre, autant y aller franchement et mettre toute la plaquette (on est pas à 50 g près!) du coup réajustement des proportions (ça fera un plus gros gâteau 🤗) il faudra aussi que je réadapte le temps de cuisson parce que j'avais envie de le cuire dans mon moule à charnière à panettone (le même que celui utilisé pour mon pain au lait au tang zhong, jamais utilisé depuis que je l'ai et là, 2x en 2 jours!!! le pauvre il doit pas comprendre ce qu'il lui arrive) ce qui au final fera un gâteau nettement plus haut (et qui dit plus haut et proportions plus importantes, dit cuisson plus longue... ça paraît logique, mais je préfère le préciser). 
Alors j'ai dû être patiente, parce que oui, la cuisson a été méga longue!!!! Ensuite, il faut le laisser refroidir au frigo, pour que son petit coeur se fige et qu'on ait bien en bouche de la fondance et pas du coulance et après, faut le ramener à t° ambiante pour qu'il se défige et obtenir sa texture optimale et enfin on peut le bouffer parce qu'on a la dalle en couper une petite lichette, parce que c'est les calories de toute une semaine dans une seule cuillère 🥵
Visuellement, je suis à des années lumières du vrai Baulois®️, puisque déjà je l'ai fait plus petit et beaucoup plus haut mais surtout j'ai été déçue parce que je n'ai pas réussi à obtenir la petite couche finement croustillante et légèrement meringuée sur le dessus (signe que je n'ai sûrement pas trouvé la bonne méthode de réalisation... zut, va falloir que je recommence 😝. Chez moi c'était plus crousticollant, ce qui est pas mal aussi); ensuite, quand je l'ai coupé, j'ai d'abord eu très peur parce que j'avais l'impression que j'allais manger un parpaing! eh ben pas du tout c'est même carrément le contraire!! c'est délicieusement moelleux et fondant de folie, c'est du délire!! c'est à la fois dense tout en restant léger, tu te raisonnes à pas en reprendre une part parce que t'as pas envie de finir avec le même cul qu'une des soeurs Kardashian mais ça tient du supplice 😭.
En terme de goût c'est tout pile ce que j'espérais obtenir: justement chocolaté avec des notes caramel bien présentes, une fleur de sel qui exhauste à merveille tous les arômes, bref c'est tout bonnement irrésistible.
J'étais tellement contente que j'ai failli en monter une part aux voisins du dessus... non mais imagine!!




La recette du site est disponible ICI et a été testée par Sandra ICI.
Procédé de réalisation de ma recette inspirée de la Cuisine de Bernard et son Assassin





Pour un Fondant de +/- 8 personnes
cuit dans un moule à charnière à panettone Ø 16 - h 13 cm


225 g de cassonade/ sucre de canne
6 oeufs de calibre moyen
150 g de chocolat noir de couverture à +/- 65% (plus ça sera trop amer et moins pas assez intense)
100 g de chocolat de couverture lactée caramel (Caramélia de chez Valrhona ou Lactée Caramel de chez Barry)
150 g + 100 g de beurre à la fleur de sel de Guérande
15 g de farine type 45
10 g de farine de châtaigne (à défaut, mettre 25 g de farine type 45)
***




Graisser parfaitement le fond et les parois du moule (j'utilise une bombe de graissage). Réserver.
Fondre les chocolats au bain-marie avec 100 g de beurre. Remuer à la spatule pour obtenir un mélange parfaitement lisse. Réserver au tiède.
Fouetter au batteur les oeufs avec les 2 farines préalablement tamisées jusqu'à obtention d'un mélange mousseux et bien aéré
Placer le sucre dans une casserole anti-adhésive et le laisser fondre sur feu moyen jusqu'à ce qu'il obtienne une jolie couleur ambrée (on appelle ça un caramel à sec). 

Retirer du feu et décuire en ajoutant de suite les 150 g de beurre restants coupé en parcelles. Remuer à l'aide d'une spatule pour essayer d'incorporer le plus de beurre possible (le caramel ne doit pas refroidir sinon il va durcir et faire des morceaux, il faut aller vite). Verser de suite sur le mélange oeufs/farines bien aéré et fouetter le mélange 5 min à vitesse moyenne. Ajouter le mélange de chocolat fondu réservé et homogénéiser parfaitement l'ensemble.
Verser de suite dans le moule parfaitement graissé et laisser reposer 2 heures à t° ambiante.
Préchauffer le four à 210° (idéalement en chaleur tournante)
Cuire 5 min à 210° puis baisser la t° à 120° et prolonger la cuisson encore 1 heure (ATTENTION, les temps de cuisson sont donnés à titre indicatif, tout dépend de la puissance du four, mais aussi du format du moule utilisé, dans la recette initiale le fondant se cuit dans un moule plus grand -20 cm- il est donc beaucoup moins haut, il nécessite donc un temps de cuisson beaucoup plus court -35 min-). A la sortie du four, le centre doit être peine cuit, encore un peu crémeux. Retirer du four, laisser refroidir à t° ambiante avant de réserver au réfrigérateur pour une douzaine d'heures. L'étape de réfrigération est indispensable, car c'est elle qui apporte la texture à la fois dense et fondante à ce gâteau. Elle permet également un démoulage et une découpe nette.
Décercler délicatement dès la sortie du frigo et laisser le fondant revenir à t° ambiante 2 heures avant de pouvoir ENFIN déguster une petite part :)


28 commentaires:

  1. Comme il a l'air top ce fondant !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Isabelle,
    Encore merci de nous régaler avec vos recettes toutes plus délicieuses et plus belles les unes que les autres. Mais aussi un grand merci pour nous régaler avec le préambule qui accompagne les dites recettes. Mon mari s'est demandé pourquoi je riais toute seule, et franchement cela fait du bien de pouvoir rire en ce moment. Vous faites énormément de bien avec vos recettes et vos messages. Soyez-en remerciée, et aussi pour tout le temps et la peine que vous prenez pour les partager.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme votre petit mot me fait du bien !
      On se sent tellement inutile en cette période de confinement, que savoir que j'arrive à vous faire sourire me fait un immense plaisir ! Et si en plus derrière mes recettes sont testées et approuvées, alors là c'est jackpot 🎰 gagnant avec dense de la joie 😊
      Belle journée, prenez soin de vous 🙏

      Supprimer
  3. My GOOD !!! Elle l'a fait !!!
    Ce dessert est mortel et j'ai hâte de faire ta belle version.
    Et bien, c'est pas drôle chez toi ! J'admire votre patience, je hurlerai la nuit au loup à 2h du mat, pour les faire sauter dans leur lit ;o)
    Merci pour cette beauté parfaitement réussi, cette petite croûte me fait craqué !!!Belle et douce journée ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai pensé j'avoue, et puis j'ai pensé au restant du voisinage qui mérite des nuits tranquilles 😅
      Belle journée aussi, espérons que la mienne sera à peu près silencieuse 🙏

      Supprimer
  4. Merci à vous pour cette recette que je m'empresserai de faire (je ne compte pas celles déjà faites) dès qu'on pourra enfin voir nos amis. Comme vous les gâteaux au chocolat ne sont pas mes préférés. Mais qu'est-ce qu'il donne envie celui-là !
    Et aussi merci pour vos textes qui me font toujours sourire. Au début c'est la photo qui m'attire, puis je décide de sauter l'introduction pour passer aux ingrédients. Mais vu que je sais que ça va me plaire je ne résiste pas et je commence par l'intro. Trop marrant ! On vous imagine bien ! Et votre Gaulois... heu...votre homme aussi. Merci encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre passage et d'avoir pris le temps de laisser un petit mot 😊
      Belle journée

      Supprimer
  5. Mais quelle rigolade ! Y’a plus qu’à faire le gâteau qui doit être top en effet ! Merci pour ces moments de bonne humeur qui font un bien fou ! Plein de bisous
    Véro

    RépondreSupprimer
  6. J'ai fini sous anti dépresseurs à cause de voisins du même genre : lever des gosses 8H00, coucher 20H00. Pendant ce temps, pas un instant de répit. J'avais un orgasme quand la mère hurlait sur ses mômes car ça voulait dire qu'elle n'en pouvait plus ! Tu vois où j'en étais... Je chialais en me réveillant... Les parents s'en foutaient, alors que j'avais tenté de " négocier " aimablement. Ils ont fini par être remerciés par leur proprio quand la femelle à eu son troisième polichinelle dans le tiroir ! Ouf. J'ai su que je n'étais pas seule à devenir dingue... J'avais appelé les flics, mais y avait jamais rien eu à faire... alors que j'ai mis au pas tous les autres voisins ! On a une paix royal grâce à une police très efficace : quartier de riches = police très à l'écoute. ;)
    Alors, si tu n'es jamais montée les voir... Fais-le.
    Ça ne fonctionne pas ? Pétition auprès des autres proprios et locataires.
    Et... police. Faut pas hésiter. Jamais. Parfois notre santé mentale est à ce prix. Et je ne vois pas pourquoi se gêner avec des malotrus !!! C'est comme ne pas oser réclamer son argent à un emprunteur indélicat ! On n'a pas à avoir d'état d'âme avec les sales gens égoïstes.
    Nous, on n'a pas de bol : trois maisons collées, et on est celle du milieu.
    Donc, on a simplement une voisine au dessus : elle a eu les flics et depuis on se déteste. Parfait, on a une paix royale, et je me fous comme de l'an 40 de son avis sur nous !
    A côté, les gens virés par le proprio et depuis des locataires parfaits. De l'autre côté, j'ai appelé X fois les flics qui nous encourageaient à rappeler à chaque fois. Il n'y avait qu'une seule raison à nos appels : le clébard aboyait des heures durant dès qu'il perdait sa maîtresse de vue ! Résultat : la police l'a faite plier, et elle trimballe son Yorkshire hystérique partout maintenant, inclus au taf.
    Et aujourd'hui... Calme. On profite du jardin tranquillous... On est à l'intérieur tout aussi tranquillous. On est détesté des voisins ?! M'en tape d'une force !!! Chuis pas chez moi pour me faire des potes, mais vivre sereinement !

    Sur ce... je fais un coulant fabuleux (que j'ai fait la semaine passée), mais ton fondant m'inspire grave. J'avoue n'avoir jamais fait de fondant, mais toujours des coulants. Je mets toujours mon moule plein au congèl pour que le cœur ne cuise pas comme le reste. Alors certes, ça n'est pas présentable lors du service, ça se barre de l'assiette comme un vieux calendos de 6 mois... mais pétard c'est trop bon ! Et puis, c'est pratique car tu en fais, tu mets dans le congèl, et si tu as une visite impromptue, tu as de suite un gâteau à coller au four. ;)
    Mais ton fondant, po po po, quand je vois la texture... Je crois que ça sera mon premier fondant !!!
    Mais là... aujourd'hui... ça sera le gâteau au citron dès que j'ai racheté du beurre (courses tout à l'heure). Namoureux, rapelle-toi, est au taquet... Les citrons bios ;) ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulala mon dieu, j'en suis pas encore au point d'avoir envie d'appeler les flics ! Heureusement 😅
      C'est le gâteau au citron de ta maman que tu vas préparer ?

      Supprimer
    2. Suis désolée, tu m'as fait un pavé et je te réponds avec 2 lignes 😂 mais là, j'ai les nez au dessus d'un caramel, le moment est critique, peux pas trop m'éparpiller

      Supprimer
    3. On ne répond pas en fonction du nombre de lignes ! ^^^
      Et tant mieux si tu as encore de la marge avant d'appeler la police. Je m'en serais bien passée... ;) Mais faut dire que du côté du chien aboyeur, on s'était pris avant leur emménagement 2 ans de travaux non-stop... avec des perceuses débutant illégalement souvent à... 6H45 et dépassant largement l'heure légale de fin. Donc... c'était devenu à finir dingue ! On a vécu l'enfer.

      Oui oui, le four palestinien est de sortie aujourd'hui. ;)
      Je tâcherais de penser à faire des photos pour te montrer via MP.

      Supprimer
    4. Ah oui avec plaisir je suis très curieuse de voir le résultat !!

      Supprimer
  7. en lisant ton billet d'humeur, je mesure la chance du silence de ma maison et de mon jardin.
    Merci pour cette recette, en bonne vendéenne, je la ferai au beurre aux cristaux de sel de Noirmoutier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon rêve une petite maison au calme avec un bout de jardin 🙏

      Supprimer
  8. quel beau fondant, trop appétissant. merci

    RépondreSupprimer
  9. Pas trop vite le déconfinement, car notre Puce bleue du confinement, elle est TERRIBLE. 😂😃🤗😍😍😍😍😍 le gâteau aussi bien sûr!,,,

    RépondreSupprimer
  10. J'ai essayé hier la recette du fondant hier soir !
    J'ai pas tout à fait respecter le temps de pose de 2h ( j'pouvais pas, fallait que je goûte le soir même ��) je n'avais pas de farine de châtaigne et mon chocolat était bon marché...
    Mais malgré tout, une tuerie !
    Je vais immédiatement jeté toutes les autres recettes que j'avais ! ��

    RépondreSupprimer
  11. Isabelle c'est quoi ce gâteau??!!!
    Il est fantastique! la texture est dingue, et ce petit goût de caramel ��
    J'ai mis la motte de beurre aux cristaux de sel, ça titille comme il faut.
    Je l'ai cuit dans mon moule Téfal de 18 cm, je l'ai mis 5 min à 210° puis à peine 30 min à 120°, je n'ai pas eu la croûte non plus, mais qu'est-ce qu'on s'est régalé!!
    c'est vraiment trop bon, merci ��
    Sarah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Sarah d'être venue laisser un petit mot, je suis ravie qu'il t'ai plu :)

      Supprimer
  12. Je comprends tellement ta douleur... J'ai les même en haut... Les 4 gosses qui hurlent de la petite de 7 ans au grand de 18 ans, la mère idem et le père mon préféré qui crie des insultes aux gosses : t'es un gros nul, un incapable, un branleur... Et qui fini par dire à sa mégère : ta gueule ferme ta grande gueule ! Whaou... Quelle famille ! Un jour énervée j'ai tapé dans le mur, elle est descendue :désolée on fait des travaux... Je n'ai pu que répondre : si ce n'était que cela ça durerait qu'un moment mais ça crie chez vous sans cesse du plus petit au plus grand ! Elle m'a répondu : c'est une maison qui vit ! J'ai rétorqué : non c'est une maison qui hurle et qui n'a aucun respect ! Et voilà c'est dit, j'en ai marre... Mais je te rassure ça continue cela fait des années ! Et je suis vernie j'ai ceux d'à coté aussi qui joue au ballon, à la trottinette, qui coure, qui crie dans les coursives. Je suis devenue : la connasse qui râle et qui ne dit pas bonjour. Pardon je ne peux plus souhaiter une bonne journée à des gens qui me pourrissent les miennes !
    Bref, je bosse également �� et j'adore toujours tes pâtisseries ! Bravo, il faudra que j'essaie tes gaufres qui me font très envie ����

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reçois beaucoup de témoignages qui ressemblent beaucoup au tient,
      J'arrive pas à comprendre qu'on puisse vivre pour soi, sans se soucier des autres... C'est triste cet égoïsme 😢

      Supprimer
  13. Oups j'ai fait des fautes de français !

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

JE TÂCHE DE RÉPONDRE À TOUT LE MONDE, CEPENDANT, ÇA PEUT PARFOIS ME PRENDRE DU TEMPS.

Les messages publicitaires, les Spams et les bots... seront immédiatement supprimés, alors ne perdez pas votre temps!!

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier ainsi que les autres commentaires avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont déjà données 😉
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...