dimanche 12 février 2012

Banoffee


Banoffee, c'est la contraction de deux mots anglais: banana, qui veut dire vous vous en doutrez banane:) et toffee qui se traduit par caramel.
Le banoffee est une petite bombe calorifique anglaise à base de banane, de caramel obtenu à partir de lait concentré sucré cuit (ICI) et de miettes de crumble, ajoutez à cela une bonne dose de chantilly et on peut dire que vous avez votre apport pour la journée voire même pour la semaine! A noter que certains kamikazes de la nourriture ajoute une couche chocolatée pour au cas où cela ne serait pas suffisant!
La confiture de lait réalisée à partir de lait concentré sucré est très simple à faire et pour un résultat vraiment bluffant, je lui ai néanmoins préféré ici une simple sauce caramel plus rapidement réalisable et surtout plus agréable à mon palais. Ceci dit rien ne vous empêche d'utiliser une confiture de lait du commerce pour encore plus de rapidité et surtout si la cuisson du caramel est une chose qui vous fait peur.
Je l'ai déjà dit, je ne suis pas une grande fan de la banane (
ICI), mais mon homme lui l'apprécie et il faut bien reconnaître qu'en cette période de l'année, la diversité c'est pas vraiment ça, alors si on veut tout de même réaliser des desserts gourmands préparés à partir d'autre chose que la pomme ou la poire il faut bien parfois se tourner vers la banane.
Pour les miettes de cumble, j'ai ajouté une pointe de coco très agréable en bouche et qui s'associe bien à la banane, j'ai néanmoins été déçue de constater qu'une fois le dessert finalisé sa présence est quasi indécelable.
Un dessert à dresser au dernier moment pour un résultat optimal: des bananes qui n'auront pas noircies, une sauce caramel encore tiède, des miettes de crumble bien croustillantes et une chantilly ferme et fraîche. Vous l'aurez compris, il ne faut surtout pas l'entreposer au frais si vous vous voulez pleinement l'apprécier.
Un dessert vraiment gourmand pour les fans de bananes, mais pour les autres aussi qui se convertiront c'est certains, mais peut-être pas pour ceux qui veulent faire attention à leur tour de taille:)


Pour 4 verrines

4 grosses bananes mûres sans excès et non farineuses (la peau doit être jaune et sans marques ou tâches noires) A noter qu'une banane ne conserve jamais au réfrigérateur sous peine de la voir noircir, mais à t° ambiante.

Les Miettes de Crumble CoCo
100 g de farine
100 g de sucre cassonade
50 g de poudre d'amandes
50 g de poudre de noix de coco
120 g de beurre
1 grosse pincée de sel

Préchauffer le four à 180°
Dans un saladier, mélanger la farine, la cassonade, le sel et les poudres d'amandes et de noix de coco.
Ajouter le beurre mou coupé en parcelles et sabler la pâte du bout des doigts sans pétrir: il faut obtenir de grosses miettes grossières.
Les placer au congélateur 15 min.
Les étaler sur une plaque à pâtisserie les cuire 15 à 20 min jusqu'à ce qu'elles obtiennent une jolie coloration blonde claire.


La Sauce Caramel (à partir d'un caramel "à sec")
125 g de sucre
2 g de Fleur de sel
25 cl de crème liquide entière
 
Dans une casserole à fond épais, faire fondre doucement le sucre jusqu'à obtention d'un caramel blond foncé.
Hors du feu, ajouter en petite quantité la crème liquide. Remuer et ajouter la fleur de sel. Replacer sur le feu et laisser frémir quelques minutes. Laisser tiédir.

¤ La cuisson du sucre est un opération délicate car elle exige une constante surveillance. Elle doit se faire dans une casserole à fond épais (cela évite une coloration trop rapide du sucre), de taille moyenne (adaptée à la quantité), en cuivre de préférence ou en acier inoxydable.
¤ Mieux vaut utiliser un sucre cristallisé blanc et de préférence en morceaux (le sucre blanc plus raffiné et plus pur risque moins de masser) afin d'avoir un sucre le plus pur possible. Ne pas utiliser de sucre glace ou cassonade, mais faute de mieux, un sucre semoule fait très bien l'affaire.
¤ Il faut est commun d'humecter le sucre, de mélanger légèrement puis de commencer la cuisson sur feu moyen. Pour éviter la cristallisation ou la formation de grains:
-il ne faut surtout JAMAIS REMUER un caramel réalisé à partir d'un mélange sucre/eau: on peut éventuellement légèrement incliner la casserole de temps en temps pour unifier la couleur et bien répartir la chaleur (un caramel qui cristallise retombe en sucre et devient alors inutilisable).
-il faut que le sucre soit complètement dissous, pour cela, brosser les grains qui collent sur les côtés de la casserole à l'aide d'un pinceau mouillé.
¤ Dès que le sucre est entièrement dissous, ou peut légèrement augmenter la température, mais ne surtout pas quitter le récipient des yeux car les différents stades de cuisson se succèdent très rapidement et il est impossible de revenir en arrière.
Pour stopper la cuisson d'un caramel, il suffît de plonger le fond de la casserole dans un grand bain d'eau froide.
¤ A noter toutefois qu'il est possible de réaliser un caramel sans eau, dit "à sec". Ce que je propose ici.
Pour cela, il suffit de verser la quantité de sucre désirée dans une casserole à fond épais et de laisser fondre doucement en remuant régulièrement jusqu'à obtention du stade souhaité.
Le caramel à sec, contrairement au caramel réalisé à partir d'un mélange sucre/eau supporte tout à fait d'être remué sans jamais risquer de cristalliser. Il est donc quasiment inratable.
 
 
La Crème Chantilly
50 cl de crème liquide entière très froide
25 g de sucre glace
1/2 c à moka de vanille en poudre (ou 1 à 2 sachets de sucre vanillé ou 1 c à s de vanille liquide) pour la parfumer
 
La crème servant de base doit contenir au moins 30% de matière grasse, être pasteurisée, liquide et froide.
Les crèmes fraîches épaisses (des supermarchés) sont épaissies artificiellement par des ferments lactiques ce qui les empêche de monter. Evidemment, ne pas utiliser de crème liquide allégée puisque c'est la matière grasse qui fait que la crème prend!!!
Ensuite, elle doit être très froide: pour cela, il faut qu'elle soit placée au frais 2 heures avant d'être fouettée, puis 15 min au congélateur juste avant de la battre. Petite astuce en plus pour être sûr qu'elle soit assez froide, on peut placer le récipient dans un autre plus grand rempli de glaçons (utiliser un récipient à bords hauts).
Mieux vaut la battre au fouet électrique en lui donnant un mouvement rotatif afin d'être sûr de lui incorporer le plus d'air possible. Commencer d'abord à fouetter doucement, à petite vitesse (pour éviter les éclaboussures), puis augmenter progressivement la vitesse (augmenter la vitesse toutes les 30 s environ): au fur et à mesure que la crème devient mousse accélerer le mouvement jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume, soit pleine de bulles, forme un bec au bout du fouet et que les stries restent marquées à la surface de la crème. Attention à ne pas trop la fouetter: on veut de la chantilly et pas du beurre!! (trop battue, l'élongation des micro-bulles conduira à casser les filaments de protéines et provoquera la séparation de la matière grasse qui s'agglomérera alors en grumeaux de beurre).
A ce stade, il faut lui ajouter en pluie du sucre pour la serrer. Il est préférable d'utiliser un sucre glace afin de ne pas sentir les grains de sucre sous la dent. Procéder le plus délicatement possible pour éviter que la crème ne retombe.
La réserver au frais jusqu'à utilisation.
ATTENTION: la crème chantilly ne se conserve que quelques heures au réfrigérateur.
La verser dans une poche pâtissière munie d'une douille cannelée.
MONTAGE
Déposer du crumble au fond des verrines, napper de sauce caramel et recouvrir de rondelles de bananes, napper de nouveau de sauce avant de recouvrir de crumble. Napper de sauce et ajouter finalement la chantilly. Décorer avec un peu de crumble.
Déguster de suite.

18 commentaires:

  1. Miam trop bon j'en ai l'eau à la bouche!!!

    RépondreSupprimer
  2. Miam !!!
    Pauvre de moi ! Je n'ai plus de banane à la maison... J'aurais bien tester la recette pour le goûter !

    RépondreSupprimer
  3. oh la tuerie !! ce dessert me plairait à coup sûr, je me prépare souvent la version "light"(hum...enfin un peu) et minute en mélangeant yaourt nature, rondelles de banane, crumble et un peu de miel

    RépondreSupprimer
  4. Ces verrines sont superbes et très appétissantes !

    RépondreSupprimer
  5. depuis le temps que j'ai envie de tester le banoffee, cette recette et les magnifiques photos qui l'ilustrent me donne envie de me lancer !!!

    RépondreSupprimer
  6. Une bombe calorique mais totalement à mon goût !

    Bonne soirée Isabelle, bises

    Floriane

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Je voudrais t’inviter à participer à un tour sur un tour en cuisine. Un tour en cuisine, c’est des blogueurs culinaires qui font ensemble des recettes de cuisine. Cela permet de découvrir de nouveaux blogs et c’est très sympa.
    A bientôt j’espère pour un tour.
    Miss Cuisine

    RépondreSupprimer
  8. Magnifique présentation pour un délicieux dessert, merci pour le partage!!!

    RépondreSupprimer
  9. Les photos sont un supplice !! Une gourmandise pas ecore testée...

    RépondreSupprimer
  10. Tous ce qu'il y a de plus gourmand!!Rien que les grosses miettes de crumble...miaaaam

    RépondreSupprimer
  11. Olala comme c'est très gourmand, je me délecte !! le dressage en verrine est toujours plus appétissant.
    Je te souhaite une belle journée
    Valérie

    RépondreSupprimer
  12. Cela relève toujours de la féérie
    Mes petits voyages par ici
    Alors mille bravos et mille mercis
    Milie

    RépondreSupprimer
  13. Superbe! Une présentation toujours aussi soignée, c'est très rafraîchissant et élégant! Bravo!

    RépondreSupprimer
  14. Encore une superbe réalisation, marquée par un soucis du détail et une présentation soignée. Bravo !

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour...un petit mot pour te dire que je t'ai tagué...

    RépondreSupprimer
  16. une petite astuce ramenée d'angleterre : remplacer le crumble maison par des " sprits" émiettés au fond du plat et placés au frigo quelques heures.....ou pas ! les " sprits" sont la base même du crumble en angleterre !

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...