lundi 2 août 2010

Tortilla de pommes de terre au confit d'aubergine (cuisson au four)



La tortilla, plat typique espagnol est en fait ni plus ni moins qu'une grosse omelette très épaisse généreusement garnie de pommes de terre préalablement dorées à l'huile d'olive. A celles-ci, il est possible d'ajouter des oignons, de l'ail, toutes sortes de légumes: poivrons, courgettes, tomates, aubergines... ou encore du jambon, du chorizo, du fromage... Mais en fait, peu importe la garniture choisie, l'essentiel réside surtout dans sa cuisson qui se doit d'être baveuse!!! Attention, tortilla sèche = tortilla râtée! Pour obtenir ce résultat parfait, j'ai voulu tenté une cuisson au four, dans une papillote, ce qui m'a donné une tortilla incroyablement moelleuse et fondante cuite à la perfection de manière très homogène: YES !! j'ai réussi!
Aux indispensables pommes de terre, j'ai choisi d'ajouter quelques aubergines confites
La chair tendre et moelleuse de l'aubergine, sa saveur riche et complexe et la finesse de son goût tout doux s'associe à merveille à ce plat simple et généreux gorgé de soleil.



Compter 1 belle pomme de terre et 2 oeufs par personne

Pour 6 personnes

***

6 belles pommes de terre à chair ferme (type Charlotte)
10 g de beurre
2 c à s d'huile d'olive
12 oeufs (extra frais calibre moyen)
400 g d'aubergines confites *
sel, poivre du moulin
1 pincée de safran
1 pincée de piment d'Espelette
2 gousses d'ail écrasées au presse ail
6 feuilles de Basilic frais



* Pour les aubergines confites:
4 belles aubergines
2 oignons
4 tomates fraîches bien charnues
2 c à s de purée de tomates
10 g de sucre
huile d'olive
1 filet de jus de citron
2 gousses d'ail
basilic
sel, poivre

Détailler les aubergines en gros cubes.
Dans une grande poêle, faire chauffer  l'huile d'olive et y faire compoter les oignons finement ciselés jusqu'à ce qu'ils soient fondants et translucides. Ajouter les gousses d'ail dégermées et écrasées. Saler, poivrer. Ajouter les tomates fraîches (préalablement émondées, épépinées et détaillées en petits cubes) , la purée de tomates, le sucre et le filet de jus de citron. Ciseler les feuilles de Basilic et ajouter finalement les cubes d'aubergines. Laisser fondre à feu doux 15 min. Après quoi, j'ajoute ma petite touche personnelle (ou pas d'ailleurs!): 2 belles c à s de tapenade noire dans laquelle j'ai ajouté quelques pignons de pin mixés (maison SVP, et la recette, c'est ICI). Poursuivre la cuisson à couvert pour 1 heure encore en remuant régulièrement. Découvrir et poursuivre la cuisson encore quelques minutes.

Préparation de la Tortilla:
Préchauffer le four à 180°
Eplucher, laver et détailler en gros cubes égaux les pommes de terre.
Faire chauffer une grande poêle avec le beurre et l'huile d'olive et y faire revenir les pommes de terre jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées et croustillantes.
Dans un saladier, casser les oeufs et les fouetter en omelette. Saler, poivrer et ajouter la pincée de safran et de piment d'Espelette. Ajouter les aubergines confites.
Retirer les pommes de terre de la poêle à l'aide d'une écumoire et les verser au fond d'une papillote carrée en silicone (à défaut un moule en pyrex que vous couvrirez de papier aluminium). Ciseler les feuilles de Basilic frais et recouvrir du mélange aux oeufs. Fermer avec le couvercle et glisser au four pour 30 min.
Démouler sur un plat de service et servir de suite ou laisser entièrement refroidir avant de détailler en carrés pour servir à l'apéritif en tapas.

7 commentaires:

  1. Super cette tortilla! Aux aubergines, j'avais jamais vu. Et, l'idée de la cuisson au four, j'adore! La prochaine fois que j'en cuisine une, j'essaie ce type de cuisson.

    RépondreSupprimer
  2. cette tortilla a tout pour me plaire, et ces aubergines confites… miam !

    RépondreSupprimer
  3. très belle idée!!! ça me plait beaucoup!!!

    RépondreSupprimer
  4. bonsoir : superbe recette... pour dimanche. Merci, cela m'évite de chercher pour les repas.
    J'ai fait la tarte au fromage blanc : une réussite... les "cartons" avaient écrit 10/10.. merci à vous pour ces alléchantes recettes et ces magnifiques photos. ANNE

    RépondreSupprimer
  5. Elle a l'air vraiment divine cette tortilla!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour
    Je visite pour la première fois votre blog qui m'a l'air pas mal du tout. J'ai papillonné un peu de droite à gauche et je suis tombée sur cette recette de "tortilla". C'est vrai que votre préparation me semble, à la lecture, tout à fait délicieuse cependant le nom de tortilla ne lui convient pas du tout, car ,à mon sens ce qui caractérise la tortilla ce n'est pas tellement les ingrédients (la tortilla aux pommes de terre n'est qu'une variante des mille et unes tortillas qu'on mange en Espagne dans toutes les familles) mais la technique et le mode de cuisson.
    Pour ce qui concerne la garniture, dans une tortilla, les légumes sont doucement confits dans au moins trois à quatre centimètres l'huile d'olive (et non pas dorés à la poêle avec un peu de beurre- une hérésie !- et d'huile) puis bien égouttés (on compte le temps d'égouttage plutôt en heures) avant d'être incorporés aux œufs. Dans le cas des pommes de terre, il ne faut surtout pas les couper en gros cubes mais en très fines tranches comme on ferait pour un gratin dauphinois ou savoyard.L'opération suivante est celle de "cuajar" la tortilla, c'est-à-dire de faire prendre (ou coaguler) la tortilla, ce pourquoi quand vous dites:
    "Mais en fait, peu importe la garniture choisie, l'essentiel réside surtout dans sa cuisson qui se doit d'être baveuse!!! Attention, tortilla sèche = tortilla râtée!"
    je ne peux pas vous donner raison. Une tortilla qui serait baveuse se démonterait à la découpe et verrait sa couche supérieur glisser lamentablement sur sa couche inférieure jusqu'à rejoindre le fond de l'assiette en laissant derrière elle une traînée peu appétissante faite d'œuf , d'eau et de minuscules débris de pommes de terre. Donc, votre formule devrait être modifiée de cette sorte: tortilla baveuse ou tortilla sèche= tortilla râtée. En effet, tout l'art de la tortilla consiste à "cuajar" coaguler les œufs entièrement sans les faire sécher (le feu très doux s'impose). Quand au mode de cuisson, c'est exclusivement à la poêle. La cuisson au four on pourrait la rapprocher plus d'une fritatta, encore que… Votre recette se rapprocherait plus d'un flan , très dense, certes, que d'une tortilla ou d'une fritatta.
    Ceci dit cela n'enlève rien à la bonté de votre plat que je devine divinement parfumé et succulent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison, il ne s'agit pas d'une véritable tortilla (que j'ai déjà eu l'occasion de manger, ayant fait mes études de LLCE espagnole à Montpellier et étant donc assez proche de la frontière espagnole pour m'y rendre régulièremet). Je l'ai nommé ainsi pour évoquer le fait qu'il s'agit d'une omelette bien épaisse et à base de pommes de terre... c'est trompeur, je le reconnais:(

      Supprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...