dimanche 26 juin 2011

Gaspacho Andalou


L'hiver, j'ai du mal à me passer de mes potages maison. Ça réchauffe, c'est réconfortant, mais surtout ça permet de faire le plein de vitamines et de bons légumes tellement indispensables à notre maintien en forme.
Alors c'est vrai que dès que le temps commence à se réchauffer, les potages bien chauds ne sont plus vraiment adapter. Mais faut-il pour autant renoncer à cette idée de la soupe qui réconforte et qui en plus est tellement bénéfique pour notre santé??? La solution nous vient tout droit d'Espagne: le gasapacho bien sûr!
Le gaspacho est un potage à base de légumes crus (donc beaucoup plus riche en vitamines qu'un potage chaud) et servi glacé. A la tomate, qui est l'ingrédient essentiel de ce potage peut s'ajouter du concombre, des poivrons, de l'oignon... Il faut le relever avec de l'ail, des herbes fraîches dont l'incontournable basilic, de l'huile d'olive, du vinaigre et un soupçon de Tabasco pour pimenter un peu les choses. La consistance sera plus épaisse si vous décidez d'y ajouter un peu de pain rassis ou plus liquide s'il est mixé avec des glaçons. Pour ma part, j'ai choisi de remplacer le concombre par de la courgette car je n'ai utiliser ce que j'avais dans le frigo et qu'en plus je ne suis pas une grande amatrice de concombre. La consistance était idéale telle quelle, je n'ai donc pas eu besoin de lui ajouter de pain.
Bien relevé et vraiment rafraîchissant, le gaspacho est idéal pour faire le plein d'énergie!

***

Pour environ 1 litre de Gaspacho

5 tomates coeur de boeuf bien grosses et bien charnues
1 courgette
1 poivron (peut importe la couleur, mais rouge si possible)
1 à 2 gousses  d'ail selon les goûts
1 oignon cébette (bien conserver le vert)
20 cl de bouillon de volaille
1 c à c bien bombée de concentré de tomate
quelques gouttes de Tabasco ou de sauce piquante
1 pincée de piment de Cayenne
1 c à s de ketchup
1 c à c de sucre
sel, poivre au goût
2 c à s de vinaigre balsamique
1 c à s d'huile de sésame grillé
4 c à s d'huile d'olive
1 petit bouquet de basilic frais

***

La veille
Monder les tomates:
mettre à bouillir une grande casserole d'eau et parallèlement, préparer un grand bac rempli d'eau glacée.
Laver les tomates et retirer le pédoncule à l'aide de la pointe d'un couteau.
Pratiquer une petite incision peu profonde en forme de croix à la base des tomates.
Plonger les tomates dans l'eau bouillante quelques secondes (la peau au niveau de l'incision doit commencer à se décoller): attention, elles ne doivent pas cuire, quelques secondes suffisent!
Retirer les tomates à l'aide d'un écumoire et les plonger de suite dans l'eau glacée. Il est alors possible d'éplucher les tomates sans aucun effort! Une fois épluchées, les épépiner et les concasser grossièrement.
Monder le poivron:
le laver soigneusement. Le placer sur une feuille de papier aluminium. Arroser éventuellement d'un filet d'huile d'olive. Recouvrir d'une autre feuille de papier aluminium et refermer soigneusement. Mettre au four 30 min à 200°. Vérifier la cuisson: la peau des poivrons doit être légèrement noircie et se décoller toute seule. Au besoin, prolonger la cuisson 5 à 10 min.
Retirer du four et éplucher de suite en prenant également soin de bien retirer les graines.
Dans un grand récipient, verser les tomates concassées, le poivron et la courgette coupés en dés, l'oignon cébette émincé ainsi que le restant des ingrédients. Couvrir et placer au réfrigérateur une douzaine d'heures.
Le Lendemain
Mixer longuement le mélange à l'aide d'un mixeur plongeant ou d'un blender.
Suivant la consistance souhaitée, ajouter au besoin quelques glaçons ou un peu de pain rassis préalablement ramolli dans du lait puis essoré.
Rectifier l'assaisonnement et réserver au frais jusqu'au moment de la dégustation.
Servir le gaspacho dans un grand verre et avec une paille, c'est tellement meilleur!
Il est possible d'ajouter au dernier moment un filet d'huile d'olive et de lui ajouter une petite brunoise de tomates, courgettes/concombres & poivrons ainsi que quelques croûtons de pain à l'ail et à l'huile d'olive.

4 commentaires:

  1. A essayer dès que j'ai des tomates du jardin....bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Je suis comme toi, l'hiver je ne peux me passer de soupe et de potages. Toutefois, j'avoue que l'été je perds totalement cette habitude. N'empêche ce petit gaspacho me tente, je vais attendre que les tomates soient belles avant de me lancer!

    RépondreSupprimer
  3. je l'ai faite hier ;nous avons beaucoup aimé j'ai suivi scrupuleusement la recette mais si quand je la referai je mettrai un concombre au lieu de la courgette ;bien que j'ai rajouté pas mal d'eau je l'ai trouvée un peu trop épaisse ;mais sinon le gout était vraiment parfait

    RépondreSupprimer
  4. Vous nous présentez ici une recette de soupe froide qui doit être goûteuse, pas de doute, mais en aucun cas c'est un gazpacho et encore moins un gazpacho andalou. Vous pourriez appeler cela "Soupe froide aux légumes d'été". Ce n'est pas parce qu'il y a des tomates et de l'huile d'olive que nous avons à faire à un gazpacho . Pourriez-vous l'appeler vichyssoise sous prétexte que vous la servez froide et que vous utilisez du bouillon de volaille? Je ne pense pas, ce pourquoi je trouve que la dénomination de gazpacho pour cette recette est tout autant abusive.
    Je souscris tout à fait aux remarques concernant la recette faite par Anomyme. J'ajouterai que le côté "pimenté" d'un gazpacho est apporté exclusivement par l'ail (moi, je mets trois ou quatre belles gousses par kilo de tomates) et qu'en aucun cas on y met un légume ayant cuit au préalable (comme vos poivrons)
    Pour votre information et celle de vos lecteurs le gazpacho ainsi que ses cousines le" salmorejo" ou la " porra antequerana" et encore beaucoup d'autres, sont des soupes ou des soupes-crème froides andalouses qui proviennent de différentes zones de l'Andalousie.
    Dans les trois cas il s'agit, en fait, d'une émulsion de tomates, ail, mie de pain et huile d'olive incorporant plus ou moins de pain, plus ou moins d'huile ou plus ou mois d'autres légumes exclusivement parmi les suivants: oignon, poivron et concombre.
    Cette soupe et ses variantes sont un héritage de l'époque romaine. La nourriture de base des soldats romains qui occupaient l'Andalousie, était une pâte faite de la mie du pain de la veille, d'ail et d'huile d'olive appelée Mazamorra. Lorsque, au XVIème siècle, la tomate est arrivée du Nouveau Monde, les andalous l'ont adopté et ajouté à leur mazamorra pour en faire le salmorejo, le gazpacho et toutes leurs variantes. Traditionnellement, le salmorejo se réalisaient au mortier (comme l'aïoli) et pour le gazpacho on se contentait de hacher en cubes minuscules les tomates, l'ail, le pain, le concombre, le poivron et l'oignon et on mouillait avec de l'eau fraîche et de l'huile. Aujourd'hui il est fait beaucoup plus rapidement au blender bien que dans beaucoup de familles la version traditionnelle subsiste encore.
    Pour finir, si je devais faire un rapport entre le gazpacho et d'autres plats parmi ceux que je connais des cuisines européennes, je dirais que son plus proche parent se trouve en Italie: c'est la panzanella.
    J'espère que mes observations vous seront utiles. Si je prends le temps de les écrire c'est dans un souci de clarification et parce que j'ai envie d'apporter une petite contribution à la vie de votre blog que je trouve très beau et intéressant. Et puis, je pense que si vous vous êtes lancée dans cette aventure c'est pour avoir des échanges et les points de vue de vos lecteurs sur vos expériences culinaires. En vous remerciant de votre lecture je vous souhaite une bonne continuation et plein de belles découvertes encore,
    Une andalouse passionnée de cuisine.

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...