dimanche 11 mars 2012

Riz Cantonais


Je suis une grande fan de cuisine asiatique, et plus particulièrement de la cuisine asiatique. Je suis incapable de résister face à un rouleau de printemps, des nouilles et légumes sautés et encore moins devant un bon riz cantonais (je n'ai jamais su s'il fallait un ou deux "n", alors j'ai tranché et n'en mets qu'un...). Mais l'ennui, c'est qu'il est difficile de trouver de bons traiteurs et restaurants qui fournissent des rouleaux frais et pas uniquement garnis de vermicelles et côtes de salade et un riz cantonais où il y a un peu plus que le riz et quelques pauvres petits pois qui se courent après (et en conserve en plus bien souvent!!). Alors pour être sûre de trouver ce que j'ai envie de manger dans un bon riz cantonais digne de ce nom, la solution c'est de le faire moi-même.
Le riz doit être cuit la veille, au naturel (à la créole), puis mis à reposer au froid quelques heures durant lesquelles il est aéré plusieurs fois.
La garniture de base reste le lard fumé détaillé en fines lamelles, lequel peut-être remplacé par du jambon ou même parfois du poulet, des petits pois et des oeufs cuits en omelette. Il est possible de lui ajouter des crevettes, des pousses de bambou, du soja frais, des champignons noirs, mais aussi de la chair de crabe ou encore des fruits de mer. Pour ma part, je reste basique, c'est ainsi que je le préfère.
J'ajoute personnellement une cuillère d'huile de sésame grillé qui apporte je trouve cette note si particulière propre aux plats asiatiques.
Le riz cantonais peu servir d'accompagnement à de nombreux plats chinois, mais il est également parfait servi en plat unique.


*Pour 4 personnes*

200 g de riz blanc parfumé à longs grains (personnellement, je choisi du Thaï)
60 cl d'eau
4 oeufs entiers
1 oignon
200 g de petits pois frais ou surgelés cuits à la vapeur ou à l'anglaise (dans une grande quantité d'eau bouillante salée puis refroidis à l'eau glacée)
200 g d'allumettes de lard fumé ou de jambon blanc
1 c à s d'huile de sésame grillé
3 c à s d'huile neutre (arachide, pépins de raisins, colza)
1 c à s de vinaigre de riz
2 tiges de ciboule (on en trouve très facilement dans les épiceries asiatiques, à défaut quelques brins de ciboulette)
sel, poivre


La veille, faire bouillir l'eau avec une grosse pincée de sel.
Rincer le riz.
Une fois l'eau bouillante, y jeter le riz et laisser cuire une vingtaine de minutes en remuant fréquemment. Egoutter et rincer à grande eau froide. Laisser refroidir à température ambiante en égrenant régulièrement avec une fourchette ou du bout des doigts. Réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.
Le lendemain, chauffer 1 c à s d'huile neutre dans une poêle. Battre les oeufs en omelette et les verser dans la poêle. Laisser cuire et débarrasser dans une assiette. Détailler en lanières et réserver.
Emincer finement l'oignon.
Verser l'huile de sésame grillée et 2 c à s d'huile neutre dans un wok. Une fois chaudes, y ajouter l'oignon et laisser suer en remuant. Ajouter alors le riz et le faire sauter à chaleur vive. Saler et poivrer. Ajouter le vinaigre de riz, les petits pois cuits et le lard fumé détaillé en petits cubes. Faire sauter quelques minutes et ajouter finalement les lanières d'omelette et la ciboule fraîchement ciselée. Servir de suite.

16 commentaires:

  1. Il n'y a pas plus simple, et pourtant, un bon riz cantonais maison, c'est tout bonnement parfait :) Merci pour cette belle recette!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec Marie-Anne. Il faut vraiment que j'en fasse aussi. J'adoe ça tout comme toi et n'en ai jamais fait. Ton bol me donne tellement envie ...
    Bonne fin de WE a toi. Bises gourmandes.

    RépondreSupprimer
  3. Myeum myeum, du riz cantonais. Ca fait longtemps que je n'en ai pas mangé et j'ai jamais fait moi-même.A tester. Lolita

    RépondreSupprimer
  4. j'adore ca , le tien est superbe !!!

    RépondreSupprimer
  5. J' te chippe un bol au passage. Par contre,pourquoi faut il cuire le riz la veille ???

    amitiés

    caroline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour qu'il soit bien froid et que les grains de riz ne se collent pas les uns aux autres

      Supprimer
  6. J en ai fait justement ce midi... moi je rajoute l huile de sésame à la fin pour aromatiser... J y ajoute aussi des carottes et maïs ainsi qu à la place du jambon du porc ou canard laqué fait maison c est juste délicieux! j adore aussi la cuisine chinoise! super photo! Merci pour ta recette des religieuses je les ai réalisé et waouhhhh c était trooooop bon! parfaites! alors merci merci merci!

    Inma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. super pour les religieuses!! ca me fait plaisir

      Supprimer
  7. Un incontournable coloré et complet comme je les aime
    Je te souhaite une excellente journée
    Valérie.

    RépondreSupprimer
  8. Un joli mélange de saveurs... le riz cantonnais on adore!
    Bisous gourmands

    RépondreSupprimer
  9. j'en prendrais bien un bol !!
    bisous

    RépondreSupprimer
  10. "Mais l'ennui, c'est qu'il est difficile de trouver de bons traiteurs et restaurants chinois qui fournissent des rouleaux frais et pas uniquement garnis de vermicelles "
    C'est sûrement normal puisque les rouleaux de printemps sont *vietnamiens* et non chinois!!
    Par ailleurs, j'en profite pour rappeler que les nems sont également vietnamiens et non chinsois...
    On ne dirait pas que le boeuf bourguignon est allemand, alors attention aux origines de chaque plat et rendons à César ce qui appartient à César :)

    RépondreSupprimer
  11. "Chun juan" est le mot chinois pour désigner les rouleaux frits... la signification de cette dénomination voulant dire " rouleaux de printemps "
    Ceci dit vous avez raison et j'ai corrigé.
    Les rouleaux de printemps (non frits) sont bels et bien vietnamiens (d'ailleurs je n'ai pas fait l'erreur dans la recette que je proposais hier), mais les meilleurs que j'ai mangé provenaient eux bel et bien d'un restaurant chinois... en même temps quand on voit que des restaurants japonais en proposent aussi parfois... c'est un vrai casse tête d'arriver à s'y retrouver:)

    RépondreSupprimer
  12. Faut toujours qu'il y en ait qui trouve un trouve de négatif à dire, c'est fou ça!!!
    J'adore le riz cantonais et le tient me fait vraiment très très envie:)

    RépondreSupprimer
  13. Coucou Isabelle,
    J'ai testé ta recette et elle est délicieuse. Merci pour le partage !!!
    Erica

    RépondreSupprimer
  14. c'est tellement bon le riz cantonais maison

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...