vendredi 6 décembre 2013

Kouglof

 
Il y a quelques années, j'ai passé un merveilleux séjour à Strasbourg. M'y étant rendu en pleine période des Fêtes de fin d'année, je n'avais évidemment pas pu passer à côté du fameux Kouglof (où Kougelhopf) alsacien. Bien sûr, j'avais déjà eu l'occasion d'y goûter puisque bien qu'originaire entre autre de là-bas, on en vois fleurir un peu partout dans les supermarchés (des industriels bien sécosses...) dès que les Fêtes approchent. J'avais donc un a priori plutôt négatif... et je suis au regret de reconnaître que ceux que j'ai pu déguster là-bas ne m'ont guère réconcilié avec cette brioche à la forme si caractéristique. Trop serrés, et il faut bien l'avouer, un peu secs... et même ceux qui semblaient plus aérés restaient malgré tout sec à la dégustation...
Du coup c'est vrai que je n'avais jamais vraiment eu envie de me lancer moi-même. Mais allez comprendre pourquoi (peut-être à cause de la Saint-Nicolas...), je me suis réveillée avec la subite et totalement inexplicable envie de me lancer dans un Kouglof maison, avec pour défi d'obtenir une jolie brioche bien moelleuse et riche en garniture.
Mais pour cela, il faut suivre quelques règles et notamment bien respecter les temps de pousses et veiller à ne surtout pas le surcuire!!
Pourquoi cette brioche est-elle souvent sèche et serrée???
Il est important de savoir que contrairement à une brioche "classique", type Nanterre par exemple, le Kouglof, lui, contient peu de beurre et d'œufs ingrédients indispensable à la texture fondante et moelleuse de la mie. Si vous associez à ça un pétrissage rapide et que vous ne respectez pas les temps de pousses, vous vous assurez un Kouglof sec, lourd et bourratif :(
Alors pour être certain d'assurer la réussite de votre Kouglof, il va falloir lui consacrer un certain temps et aussi et surtout de l'huile de coude si vous n'avez pas la chance de disposer d'un robot ménagé...
En tout cas pour ma part, le défi est relevé haut la main!!
Une mie riche en parfums et saveurs, fondante et moelleuse et une garniture ultra généreuse.
Me voilà dorénavant réconcilié avec le Kouglof!!!
 
 

* Pour un moule à Kouglof en silicone *
 (22 cm de diamètre et 10 cm de haut)
 -
Inspiration Christophe FELDER



Pour la Garniture
100 g de raisins moelleux
1 c à s de macédoine de fruits confits
30 g d'écorces d'oranges confites en petits cubes
3 cl de Rhum brun
100 g d'eau chaude
QS d'amandes entières pour la décoration du moule
QS de sucre glace pour le saupoudrage final
***
Pour le Levain
50 g de farine Type 45
10 g de levure de boulanger déshydratée
30 g d'eau à peine tiède
***
Pour la Pâte à Kouglof
300 g de farine Type 45
150 g de lait 1/2 écrémé à t° ambiante
70 g d'œuf entier à t° ambiante
40 g de sucre
2 g de sel
70 g de beurre à t° ambiante coupé en petits dés


2 heures avant, faire macérer la garniture dans un petit récipient. Laisser reposer à t° ambiante.
Préparer le levain:
Tiédir à peine l'eau (30°) et la verser sur la levure. Ajouter les 50 g de farine. Mélanger pour obtenir une petite boule de pâte bien ferme. Déposer cette boule dans le fond de la cuve d'un robot ménagé et la saupoudrer avec les 300 g de farine. Couvrir d'un linge propre et laisser reposer sans toucher dans une pièce chaude à l'abri des courants d'airs pendant 1 heure (j'ai mis le mien à reposer près d'un radiateur)
Bien que j'ai utilisé un moule en silicone, je l'ai tout de même légèrement graissé pour m'assurer un démoulage parfait.
 
Décorer le fond du moule avec des amandes entières de même calibre.
Une fois le levain bien poussé (la farine doit avoir craquelé sur le dessus), lui ajouter l'œuf et le lait (à t° ambiante), le sucre et le sel. Pétrir au crochet 2 min à vitesse moyenne. Ajouter le beurre en plusieurs fois sans arrêter de pétrir et poursuivre à vitesse plus rapide pour 8 min supplémentaire. Au terme du pétrissage, la pâte doit être souple, élastique, se décoller des parois et ne pas coller aux doigts.
Couvrir d'un linge et laisser pousser 2 heures près d'une source de chaleur et à l'abri des courants d'air.
Pendant ce temps, égoutter soigneusement la garniture.
Une fois le temps de pousse terminé, dégazer la pâte à l'aide du poing, lui ajouter la garniture parfaitement égouttée et pétrir à faible vitesse quelques instants pour bien la mélanger.
Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et lui donner la forme d'une boule bien régulière en la travaillant le moins possible. Faire un trou au milieu de la boule et la déposer dans le moule à  Kouglof préparé.
Laisser de nouveau reposer 2 heures dans les mêmes conditions que précédemment.
30 min avant la fin du temps de repos, mettre le four à préchauffer sur 180°
Cuire 25 min en surveillant la coloration et au besoin couvrir d'une feuille de papier aluminium.
Démouler dès la sortie du four. Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace.
Déguster de suite.
 
 

26 commentaires:

  1. Moi et Alsace c'est une grande histoire d'amour. Quelques uns de mes proche y habitent et pendant les fêtes, c'est en effet merveilleux et à voir au moins une fois dans sa vie : pour en venir à ton kougelhopf, il est vrai que j'ai aussi eu quelques mauvaises surprises, mais le tien me fait très envies avec les fruits confits et le rhum

    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas, ma grand mère en faisait souvent mais je n'en ai aucun souvenir.
    En lisant ta recette (qui a l'air appétissante) ça me fait un peu penser au Pannettone italien (que j'adore).
    Bonne soirée.
    Ciloucr

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup. J?ai le moule mais je n'ai jamais essayé d..en cuisiner un.

    RépondreSupprimer
  4. Ouahhh !! qu'est ce qu'il est beau ce kouglof !!! il donne vraiment envie de mordre dedans !!! C'est un vrai que c'est un gâteau délicieux s'il est bien aérien et le vôtre a l'air superbe, il faut que je me procure un moule et je pense que je vais tester cette recette !!!
    Bon WE à vous et merci pour ces jolies et bonnes recettes que vous nous offrez !!!

    RépondreSupprimer
  5. Il est magnifique, toujours aussi douée et amoureuse de la pâtisserie comme moi, le dernier kouglok que j'avais réalisé, je l'avais bien mélangé au robot et j'avais vu la différence, je vais essayer le tien, dans un moule en silicone car j'ai cassé le beau moule jaune que j'avais acheté à Soufflenheim lors d'une visite ! j'en aurai pleuré ! félicitations et joyeuses fêtes

    RépondreSupprimer
  6. Il est magnifique... et en plus, c'est pile la saison !!!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour :) Votre Kouglof donne très envie ! j'adore ca !! Je voulais vous demander si votre moule était de la marque Tupperware? Car je me le suis commandé mais il me parait plus gros que les vrais moules a Kouglof. Alors j'aimerai savoir si le votre en est un pour me fié à vos quantités. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça n'est pas un Tupperware... mais j'indique les dimensions alors ça devrait pouvoir vous aider

      Supprimer
  8. Tu fais entrer l'Alsace dans notre maison.
    Merci

    RépondreSupprimer
  9. j'en ai un qui est en train de lever mais il sera moins beau et bon que le tien :-(

    RépondreSupprimer
  10. il est très très beau...nous venons aussi d'en publier un et que c'est bon!!!
    Bisous gourmands

    RépondreSupprimer
  11. N'étant pas du tout originaire de cette région et ne connaissant personne de là-bas, je dois dire que les seuls Kouglof que j'ai goûtés ...venaient du supermarché et étaient effectivement un peu secoss ! Je n'ai donc pas un souvenir impérissable de cette brioche.
    Par contre, vu sous ton angle à toi... ça me ferait limite envie de m'y mettre tout de suite à en cuisiner un. Le seul hic, c'est que je n'ai pas de moule :-) Père-Noël si tu m'entends...
    Très belle réalisation comme d'habitude ! Bisous

    RépondreSupprimer
  12. Bravo parce qu'il est superbe. Grace a ton commentaire, je devine qu'il devait être excellent ! Tant mieux !
    PS : moi aussi j'aime pas trop le kouglof, trop pouf pouf comme ferait Mercotte

    RépondreSupprimer
  13. Il est superbe et bien gourmand! Pour avoir vécu en Alsace quelques années, il évoque plein de souvenirs! Merci

    RépondreSupprimer
  14. L'année dernière j'ai fait et bien réussi un pannetone et justement cette année j'envisageais le fameux Kouglof, mais voilà me manque le moule. Je mets vraiment ta recette de côté pour le réussir. Un grand merci

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour cette recette. Bisous.

    RépondreSupprimer
  16. Même si je ne suis pas originaire d'Alsace, je n'ai jamais raté un Kouglof.Pour ma part je mets tous les ingrédients dès le début et je laisse lever la pâte et la dégazer au moins trois fois avant de la laisser lever la dernière fois dans le moule pour la cuisson.
    Plus vous le ferez plus le Kouglof sera léger et aéré.

    RépondreSupprimer
  17. Ce Kouglof est magnifiquement présenté ! Je n'avais pas pensé à cela comme type de recette du moment, à l'approche de Noël mais cela me donner des idées...

    Encore bravo ! Ton blog est toujours aussi attractif

    Je viens d'ouvrir mon blog, donc si tu as le temps d'y jeter un petit coup d'oeil... A bientôt !
    Marie

    RépondreSupprimer
  18. Le jour où j'aurais un moule je pourrai enfin goûter à cette délicieuse brioche de Noël.

    RépondreSupprimer
  19. Ta brioche est absolument magnifique. J'ai déjà le moule ; il ne reste plus qu'à...
    Elle me fait très envie. Bravo à toi
    Chrys

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,
    J' adore ton blog, les recettes sont super ! Je vais tester le kouglof, peux tu me dire ce que tu entends par dégazer à l'aide du poids ?
    merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erreur de frappe de ma part... à l'aide du poing!!
      il faut taper la pâte avec le poing pour la faire retomber.

      Supprimer
  21. Merci de ta réponse rapide, je sais comment dégazer c'est seulement le poids qui me posait problème :)

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir, alors après avoir dégazer la pâte avec le poing mdr ! La recette est géniale, le kouglof est bien aéré, pas bourratif du tout. Extra, à refaire sans hésitation! Merci

    RépondreSupprimer
  23. Magnifique kouglof!! Vos réalisations paraissent souvent tellement parfaites, visuellement et, je n'en doute pas, gustativement, que je n'ose que rarement les tester! Mais cette brioche bien dodue me fait de l'oeil...
    Par contre, est-il possible de remplacer la levure déshydratée par de la levure fraîche?
    Par avance, merci!!
    Louise

    RépondreSupprimer
  24. J'ai découvert ce blog par hasard et c'est une bombe.
    Le blog est super bien tenu très clair et agréable à parcourir.
    J ai testé le kouglof c'est une tuerie.
    Félicitation et merci beaucoup

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...