mercredi 20 août 2014

Irrésistible(qui n'a plus rien d'Irrésistible) aux Reine-Claude, Abricots et Pralines Roses -sans gluten et vraiment pas bon-


Je sais pas pour vous, mais moi, y a des matins où je sens dès que je me lève, que la journée va être patate... et, je me trompe rarement :( j'ai du nez pour ce genre de chose!
Et généralement, quand je commence, je sais d'avance que je vais être un vrai Pierre Richard pour le restant de la journée... 
L'autre jour, maman m'appelle pour nous inviter à déjeuner avec mon homme, les parents de mon homme et un couple de cousins de mon père. Sur le coup, je n'ai pas pensé à demander à maman si elle voulait que je lui apporter le dessert. Je l'ai rappelée le lendemain pour lui proposer et elle s'est précipité pour me dire oui, j'ai senti comme une espèce de soulagement dans sa voix... 
Je sais qu'elle lorgne depuis le début sur le gâteau lyonnais, devenu maintenant l'Irrésistible. Elle n'a jamais eu l'occasion de le goûter puisqu'il contient de la farine et que maman est intolérante au gluten depuis quelques années maintenant. Alors, pour lui faire plaisir, j'ai décidé de lui en faire un en version sans gluten. 
Ça n'est pas toujours évident de faire de la pâtisserie sans gluten. Il ne suffit pas simplement de remplacer la farine par de la farine sans gluten (type farine de riz ou par les préparations toutes faites qu'on trouve maintenant sans autant de difficultés qu'avant), de la fécule ou de la poudre d'amande. La texture change radicalement, les temps de cuisson aussi et au final, le goût se voit être lui aussi considérablement différent.

L'Irrésistible est un gâteau riche en fruit, et qui dit fruit, dit jus et donc pâte humide, à cela, il faut ajouter la praline rose qui rend elle aussi la pâte humide en fondant. La farine dans ce gâteau y a toute son importance, la remplacer n'est pas chose aisée... J'ai réfléchi un petit moment et me suis décidée pour un mélange fécule de pomme de terre/polenta fine et poudre d'amande.
 Je suis fan de la polenta dans les préparations sucrées! Cette texture qui croustille sous la dent est si agréable et si particulière! Je savais qu'elle ferait tout le charme de cette version sans gluten.
(Attention, la polenta n'est pas une farine de maïs et encore moins de la Maïzena® (fécule de maïs), c'est une semoule de maïs. Il convient ici d'employer une polenta fine que l'on trouve dans tous les supermarchés ou en magasin BIO).
Pour le fruit, je me suis orientée vers des prunes vertes, les Reine-Claude
Mon dernier Irrésistible, était à base de mirabelles. Au court de la dégustation, j'avais regretté que le goût de la mirabelle soit trop doux, qu'on ne le sente pas suffisamment. Je regrettais le manque de peps et de légère acidité. Je me suis dit qu'il y avait de grande chance que je fasse les mêmes reproches à cette version aux Reine-Claude, alors j'ai décidé de prendre les devants en ajoutant quelques oreillons d'abricots. Ils allaient apporter cette note d'acidité qui me manquait et associés aux prunes et aux pralines roses, ça allait faire un chouette mélange. 
Ma recette était donc décidée. Me restait plus qu'à faire les courses pour acheter les éléments qui allaient manquer.
Je me lève, et c'est là que ma journée patate a commencée :(
A peine sortie du lit, encore dans les choux, je n'ai pas remarqué que la porte de la chambre était fermée (je la laisse toujours ouverte à cause du chat, comme ça elle entre et sort à sa guise sans miauler comme une furie derrière la porte close...), j'ai foncé dedans tête baissée avec une violence qui m'a pour le coup totalement réveillée!!  Je savais plus où j'étais ni même comment je m'appelais!! J'arrive au salon tant bien que mal pour m'asseoir sur le canapé et tenter de retrouver mes esprits et c'est là que mon petit orteil a fait ami/ami avec la table base...l'avantage c'est que du coup j'avais plus mal à la tête...
Je me masse à la fois la tête et le pieds et tente la méthode Coué pour conjurer le sort: "je vais bien, la journée va être super chouette, tout va super bien se passer, il ne m'arrivera plus de catastrophes etc, etc..."
Le petit déjeuner se passe sans problème. Je vais me doucher... tourne le robinet, me frotte, fais mousse mousse avec le shampooing et le gel douche... et là, c'est le drame!! plus d'eau chaude!! La chaudière, je ne sais pour qu'elle obscure raison a décidé de se mettre en défaut pile à ce moment là!!! Non mais sérieux, j'ai fait un truc de mal, quelqu'un m'en veut et joue avec une poupée Vaudou à mon effigie quelque part?!? 
Bref, je m'extirpe de la baignoire (dégouliante et toute mousseuse) et me dirige vers la chaudière laissant derrière moi une marre de flotte dans laquelle bien sûr le chat s'est précipitée avant de courir dans tout l'appart parce que mademoiselle n'aime pas avoir les pattes mouillées!! Et une séance de ménage non prévue à ajouter à l'emploi du temps de la journée!! youpie, ça aurait risqué de me manquer...
Bon, je vous passe la queue interminable à la caisse du Monop parce que la mamie devant moi ne trouvait plus sa carte bancaire, laquelle une fois trouvée finalement n'est pas passée... le fait qu'elle a du courir (imaginer un peu la pauvre mamie de 80 ans courir, c'est pas du rapide...) à un distributeur pour retirer du liquide et que comme de bien entendu, la pauvre petite caissière était complètement paniquée parce que ne savait pas si elle devait tout annuler ou l'attendre... mais le temps qu'elle se décide, notre mamie pointait le bout de sa mise en plie, ouf!! on est sauvé. Ah, oui, j'ai pas changé de caisse, parce que bien sûr c'était la seule ouverte et que vraisemblablement, le restant des collègues de la petite caissière je fichait royalement qu'une queue de dix kilomètres se forme derrière sa caisse. Finalement, je parviens à payer et me dirige vers la sortie, et là, le portique qui sonne!!! Deux vigiles selon toute vraisemblance apparentés à King Kong me sautent dessus comme si j'étais l'ennemi publique numéro un et me font vider mon cabat et mon sac à main, limite si j'allais pas avoir droit à une fouille au corps! Evidemment, rien à déclarer... l'affaire a durée dix bonnes minutes avant que dans un éclair de génie, l'un des deux me dise que ça devait probablement venir de l'étiquette de mon petit haut Kookaï... ce qui était effectivement le cas!!
Après quoi, j'ai cassé un verre, une assiette et manqué de peu de casser une vitre (satané courants d'air!!!), je me suis pris toute ma pile de moules en silicone sur la tête (je cherchais mon moule à manquer pour mon Irrésistible... que je m'ingénie toujours à mettre tout au fond et tout en bas de la pile!!! bah oui, normal, c'est pas comme si je l'utilisais souvent celui-là!!) et me suis coincée les doigts dans une porte...
Arrivée là, j'aurais dû déclarer forfait, m'avouer vaincue et laisser le temps passé jusqu'au lendemain où les choses auraient retrouvées leur court normal. Mais que nenni, non non non!! je m'acharne, je m'obstine et je signe en plus!!
Donc je me lance dans mon gâteau et contre toute attente, tout se passe royalement bien (enfin, si on fait abstraction du fait que je me suis coupée en dénoyautant mes prunes...) Je l'enfourne, surveille de près la cuisson (qui a d'ailleurs été nettement plus longue qu'à l'accoutumée... peut-être l'absence de farine??), une fois cuit, je le laisse refroidir dans le four, range la cuisine (vaisselle, balai et serpillière sur le sol), me fait couler un petit café et me pose tranquillement au salon bien décidée à ne plus rien faire du tout pour le restant de la journée!! 
Ouais... mais comme on dit, y a des journées avec et des journées sans, et là, c'était clairement une journée très très sans!!! 
Je sors mon gâteau du four et là, je sais pas trop comment, ni pourquoi, mais je l'avais dans les mains, et la seconde d'après bah je l'avais plus... il était tout éparpillé sur le sol de la cuisine (que, pour rappel je venais tout juste d'astiquer... pour la deuxième fois de la journée... pour souvenir, l'épisode du matin et de ma copine la chaudière). Il arrive un moment où on ne sait plus s'il faut rire, pleurer, se barrer en laissant tout en plan... 
Je m'apprêtais à retourner faire des courses chez Monop pour recommencer mon gâteau (je me voyais mal débouler le lendemain chez mes parents sans l'Irrésistible promis) quand mon homme m'a dit qu'il s'en chargeait :) enfin un truc chouette dans la journée!!
Il est revenu une heure plus tard et je me suis de suite remise à la tâche et croisant tous les doigts que je pouvais (mains et pieds, je voulais mettre toutes les chances de mon côté) pour que ce coup-ci tout se passe bien!!
La réalisation n'a toujours pas posé de problème (pas de doigts coupé!!), mais la cuisson si, et franchement pas qu'un peu pour le coup!! Il est resté plus de 2 plombes au four, avant que désespérée, je me contraigne à l'y sortir parce que je n'avais plus envie que d'une chose, aller me coucher pour que cette journée pourrie se termine enfin!! Je l'ai laissé dans le four et me suis dit tant pis, advienne que pourra, là, je lâche le morceau...
Le lendemain, je me lève et ne rencontre ni porte ni table. Ma douche est tiède et agréable du début à la fin, je ne casse rien... le sort est conjuré!! 
Soulagée, je me dirige vers le four voir ce qu'il en est de mon fameux gâteau. Au touché, il semble être cuit... je le sors avec toutes les précautions du monde et le démoule. Là, j'ai pu constater que sur les bords, un peu de jus des fruits s'échappait :( mauvais signe... Mais bon, tant pis, je n'ai plus ni le temps ni l'envie de faire autre chose ou de recommencer, j'emballe la bête (le gâteau hein, pas le chat...) et nous voilà partis.

Je vous avoue que quand je l'ai posé sur la table, je n'étais pas fière du tout de moi... tout le monde a poussé des "oh qu'il est beau!!"... on se regardait avec mon homme comprenant aisément ce que l'autre pensait ("mais c'est bien sur! et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu!!"). Je signale donc, que j'ai tenté une version sans gluten, que j'ai sérieusement galéré avec la cuisson et que je n'ai aucune idée du goût que ça va avoir, ni même du fait qu'il soit vraiment cuit. Mes beaux-parents connaissent l'Irrésistible, ils ont déjà goûtés à quelques versions précédentes (poires et framboises), ils savaient donc que ce qu'ils avaient sous les yeux n'avait pas grand chose à voir avec ce qu'ils avaient déjà mangés....
J'ai découpé la chose et comme je m'y attendais, les fruits avaient rendu énormément de jus et détrempé la pâte... visuellement déjà ça faisait pas envie.
A la première bouchée, tous mes espoirs ce sont envolés. C'était juste vraiment pas bon! Rien à voir avec mes Irrésistibles habituels! Une texture indescriptible tout comme le goût d'ailleurs... en fait, le goût il n'y en avait pas!! Je ne sentais ni les prunes, ni les abricots et si je ne savais pas que j'avais mis des pralines dedans et ben je ne m'en serais pas rendu compte!! 
On se regarde avec mon homme, il me dit dans l'oreille que c'est pas bon, je lui dis qu'il a raison et là, je tombe sur le regard désespéré de ma pauvre belle-mère qui se forçait clairement à manger son gâteau pour ne pas me faire de peine... Elle, elle savait que ce qu'elle mangeait n'avais juste rien d'Irrésistible!
Seule ma mère avait l'air d'apprécier la chose, elle s'est même resservie une part!!! (l'amour maternel est sans limite!!). Pour les autres, ils n'ont rien osés dire, mais je pense quand même qu'ils ne l'ont pas trouvés terrible et ça serait peu de le dire.
Bref, je ne sais pas pourquoi j'ai obtenu cette catastrophe
Des gâteaux sans gluten j'en fait régulièrement et je n'ai jamais été déçue. Parfois il faut réajuster certaines proportions pour que ça soit au point mais là, j'avoue que je crois qu'il n'y a rien à faire.
Ça vient peut-être du choix des fruits, qui ont rendu énormément de jus. Peut-être qu'avec des fruits moins juteux comme la pomme, la poire ou encore les fruits rouges je n'aurais pas rencontré autant de difficultés... Mais une chose est sûre, je ne retente pas l'expérience!! Désolée maman...
Je vous épargne la recette, ça vaut mieux pour tout le monde!!
Je vous dirais juste que j'ai remplacé les 170 g de farine initiaux par 50 g de polenta fine, 50 g de fécule de pommes de terre et 70 g de poudre d'amande.

19 commentaires:

  1. Essayer de remplacer la farine, c'est une chose. Mais pour une allergique au chocolat blanc est-il possible de remplacer ce dernier sans arriver aux mêmes conséquences que vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez fait des recherches sur internet? parce qu'on trouve beaucoup de choses, notamment des forums.
      En une seule recherche j'ai trouvé ça:
      http://www.recettes-seignalet.com/cuisiner-seignalet/
      Allez en magasin BIO, les vendeurs sont en général de bons conseils et ils ont l'habitude parce qu'ont souvent à faire à des personnes ayant diverses allergies ou intolérances.

      Supprimer
  2. Alors en effet une journée sans tout le long du billet je rigolé car ma pauvre je te voyais te prendre la porte et dès le matin là en principe c pour la journée

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ton blog, je viens y faire un tour tous les soir. Toutes les recettes ont l'air plus appétissantes les unes que les autres et toutes celles que j'ai testées étaient un succès. Les photos sont superbes, il faut dire qu'en plus d'un don pour la cuisine, tu as aussi beaucoup de goût et d'idées pour la présentation. Mais ce que j'aime le plus sur ton blog c'est que tu prends toujours le temps d'expliquer la petite histoire autour de ta recette, si tu as eu des difficultés à la réaliser, si c'était juste bon, peu mieux faire, ou même délicieux. Et alors là, en voyant ton échec et tout de même tout le cœur que tu as mis pour nous l'expliquer, j'adore ! Du coup ça rend ton blog accessible. Merci beaucoup, pour tout ça.

    RépondreSupprimer
  4. C'est chouette de partager les échecs, j'admire !

    RépondreSupprimer
  5. Quelles péripéties ;)

    RépondreSupprimer
  6. MDR le récit, hi!!!!! Mais bravo tout de même, tu as sorti qqchose! ça nous a bien fait rire. j'espère que depuis, ça va mieux, hi! Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Et bien ! quelle journée ! dans ces cas là je pense qu'il faudrait se recoucher et redémarrer une heure après LOL, on a toutes des journées comme celle-ci au moins une fois dans sa vie ! il y a peu de temps j'en ai eu une et désormais, je pose les ustensiles et je ne fais plus rien de concret. Je fais la "feignasse" !!!! j'aime lire tes commentaires qui sont le reflet de ta "belle personne" (expression de mes petites filles en vacances en ce moment) Une fois dans mon blog j'ai voulu raconter une histoire pour agrémenter ma recette et suis tombée sur une tarée qui 'a fait tout un "roman" en disant qu'elle n'en avait rien à faire et je l'ai envoyée voir ailleurs ! Surtout ne change pas ! on est nombreuses à te lire et on aime !

    RépondreSupprimer
  8. Quelle journée dis donc ! La guigne devait être de promenade ces jours- ci et elle s'est arrêté aussi chez moi :-)
    Je suis tout à fait d'accord avec toi : transposer une recette en gluten free n'est pas évident. C'erait d'ailleurs l'objet de mon article de cette semaine ! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. soyons positifs : les photos sont superbes ;)

    RépondreSupprimer
  10. Je sais pas comment tu auras commencé ta journée aujourd'hui, mais tu me fais commencer la mienne toute en rigolades (je sais, c'est pas gentil....). Des petites choses m'ont choquée dans ton récit, notement : comment as-tu réussi à croiser tes doigts de pieds après t'en être cassé un dans le table basse? XD T'es une warrior en fait.
    Moi je crois que j'aurais abandonné après l'épisode du monop......au bout d'un moment faut accepter son destin et arrêter de lutter XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Choquée!... t'y vas un peu fort :)
      je n'ai jamais dit que je me l'était cassé... je l'ai juste tapé.

      Supprimer
  11. oh lala quelle journée!!
    j'ai bien ri en lisant votre article!! un grand merci..
    Je passe aussi régulièrement voir vos recettes.. sans laisser de commentaires.; que dire , sinon que c'est fantastique.. j'aime j'aime j'aime.. voila qui est réparé..
    Vous etes courageuse, car après la deuxième catastrophe, je me laisse tomber sur le divan et attends en revant a des jours meilleurs..
    Je vous remercie pour vos recettes et pour votre bonne humeur..que j'apprécie énormément.
    j'ai eu l'occasion de faire et de gouter votre abricotine.. une merveille.. que je referai (pas de photo, nous l'avons mangé trop vite)..encore un grand merci

    RépondreSupprimer
  12. eh bien quelle histoire!! j'ai bien ri mais bon ça arrive ce genre de chose, les photos sont bien jolies....

    RépondreSupprimer
  13. y'a des jours on ferait mieux de rester coucher

    RépondreSupprimer
  14. ah ben oui il y a des jours où l'on devrait ne rien tenter ni tester hihihi il m'arrive de m'apercevoir ou de "sentir" que j'ai loupé quelque chose ou que ça va pas le faire, dans ce cas je prépare vite un desset de secours vite fait qui peut faire l'affaire en cas de remplacement! finalement qu'est-ce que c'est bien de ne pas être intolérant au gluten hihihi

    RépondreSupprimer
  15. Et bien quelles aventures! Pour le gâteau j'aurai suggéré que c'était un far breton revisité (Lol)

    Non non j'adore la Bretagne, c'est juste pour rigoler
    Bien à toi, Bisous Marie

    RépondreSupprimer
  16. He ben... WAOUW. Malgré tout, heureusement que tu as des moules en silicone et pas en Pyrex...
    Par contre, je pense que c'est la 1ère fois que je lis un article aussi long, bien écrit et bien expliqué sur un échec de recette !!! Malgré toute la compassion que j'ai pu ressentir, je me suis quand même bien marré ;) Je sis content quand même de constater que la guigne t'a laissé tomber dès le lendemain ;)
    Mike

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour! je compatis à tout vos malheurs: vous connaissez désormais car immageable c'est ce que deviennent toutes mes tentatives e grande cuisine!... je me contente de surfer sur les blogs maintenant

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...