mercredi 22 octobre 2014

Gâteau Magique au Chocolat & Cerises Confites, Chantilly Pistache


La semaine dernière, je suis restée scotchée devant la photo du Gâteau Magique au Chocolat et Mûres de chez safran Gourmand.
Jusqu'à présent, je dois reconnaître que ce gâteau magique si tendance en ce moment sur la blogo culinaire ne m'avait pas du tout attiré. Je trouvais juste plutôt sympa l'idée d'avoir avec un seul et même appareil trois textures différentes qui se créent d'elles-mêmes en une seule et même cuisson, en dehors de ça, je n'avais pas eu de déclic qui me donne envie de le tester à mon tour.
Je suis pas une fille à la mode... Je suis pas du tout intéressée par tout ce qui fait le buzz, ce qui est tendance, in et tout et tout. En fait, je crois même que ça me colle des plaques rouges ce genre de chose. Je suis toujours atterrée de voir à quel point les gens peuvent se comporter comme des moutons... être d'accord avec le dernier qui a parlé et être capable de retourner en un clin leur veste. La veille, ce qui était à la mode était merveilleux, formidable, fantastique et le lendemain, parce que dépassée, plus bon à donner aux cochons. Il fût un temps où les verrines étaient le summum du chic, du raffinement, du truc à absolument faire, et maintenant c'est complètement has been, limite si tu oses faire une verrine, tu risque le lynchage!! Eh ben moi, je fais encore des verrines si je juge leur utilisation utile et je dis zut à ceux qui me trouveront ringarde!!
Pour en revenir au Gâteau Magique, il n'y a pas une journée en ce moment qui se passe, sans qu'au moins un blog publie sa réalisation. Si vous passez au rayon cuisine de votre libraire, vous serez limite agressés par les dernières parutions sorties autour de ce fameux gâteau. Bon, chacun fait ce que bon lui semble... moi, je n'avais pas jusqu'à la vision de cette photo chez Safran Gourmand eue envie de suivre le troupeau... 
C'est vraiment cette photo qui ma titillée l'envie de m'y coller... ça aurait pu être n'importe quel autre gâteau d'ailleurs, si la photo m'avait à ce point donné envie j'aurais eu la même attitude.
Donc, dimanche matin, j'étais devant mon écran d'ordinateur entrain de regarder de nouveau cette photo que j'avais glissé dans mes favoris, quand mon homme se lève et me demande ce que c'est. Je lui dis que c'est le gâteau que j'ai vraiment envie de faire dans la journée. Je lui explique rapidement l'histoire des trois couches (flan, crème, génoise) auxquelles l'idée géniale en plus est de venir ajouter une quatrième couche de ganache noire et quelques mûres (visuellement ça en jette vraiment!!). La matinée avance, et vers les 11h30, je vois mon homme s'habiller pour sortir acheter une baguette de pain. Il me demande si j'ai besoin de quelque chose... je réfléchis (en fait, je fais semblant... j'étais occupée et n'écoutais absolument pas ce qu'il me racontait) et finis par lui dire non pour pouvoir continuer ce que j'étais entrain de faire. Il devait être parti depuis moins de 2 minutes quand j'ai réalisé ce qu'il m'avait demandé... mince!! bien sûr que j'ai besoin de quelque chose, il me faut absolument des oeufs!! c'est pas avec un oeuf que je vais pouvoir le faire moi mon gâteau!! Manque de chance, le voilà déjà de retour avant que j'ai eu le temps de l'appeler...
Bon, le déjeuné se passe, et puis je reviens à la charge avec mon gâteau... Je lui dis que j'ai vraiment, mais vraiment envie de le faire, que c'est presque vital... Je sais qu'il doit aller chez ses parents, alors j'appuie bien fort pour qu'il pense à leur demander quelques oeufs pour sa chérie casse c...... Là, il comprend le message bien lourdingue et me demande si par hasard j'ai besoin d'autre chose... heu, bah, si éventuellement tu pouvais aussi me trouver des mûres... (casse c...... j'ai dit), on sait jamais, sur la route, en passant dans un sous-bois ou sous le sabot d'un cheval... si par miracle il en reste quelqu'unes...
Le voilà parti et une heure plus tard revenu avec un sac de supérette: 6 oeufs et une barquette de groseilles... Il est trop mignon mon homme, mais qu'est-ce que je vais en faire moi des groseilles??? j'ai pas envie de mettre des groseilles dans mon gâteau moi!! (j'ai déjà dit que j'étais casse c...... ???). Alors je réfléchis et me souviens qu'il me reste des bocaux de cerises confites que j'avais fait ce printemps après la récolte des cerises. Franchement, je pouvais pas trouver mieux comme substitue des mûres. Trop contente de moi, je me mets à la réalisation du gâteau. J'ai suivi toutes les instructions à la lettre... L'ennui, c'est que je connais mon four comme ma poche... et je sais qu'avec lui, si je le mets pas sur 180° il ne veut rien cuire. Là, pour ce gâteau, la cuisson doit se faire à 150° pendant 50 min. Ce que j'ai fait... Evidemment au bout de 50 min, il était pas simplement légèrement tremblotant mais carrément encore liquide!!(est-ce que ça peut venir de l'ajout des cerises confites??? en même temps, avec les mûres, les choses avait l'air de c'être plutôt bien passées...) j'ai prolongée la cuisson 15 min et comme ça n'était clairement pas suffisant, 15 autres encore pensant que ce coup ci c'était bon. Je l'ai bien laissé refroidir avant de le garder au réfrigérateur bien plus que les 2 heures indiquées puisque j'ai attendu le lendemain matin. Je finalise la déco avec la chantilly pistache, prends les photos avant découpe... et me décide à le couper pour voir enfin le résultat, voir si les trois couches distinctes sont bien là... et là, c'est le drame!!! la partie du milieu, c'est-à-dire celle de la crème n'est absolument pas cuite... j'ai une immense marre de chocolat un peu visqueux qui se répend partout sur la table de la cuisine (saloperie de four... pourquoi je me suis pas écoutée!! je le connais mon four, j'aurais du le mettre à une température plus élevée, mais j'avais peur que ça ait une incidence sur la formation des différentes couches). Je récupère tout du mieux que je peux (en profite pour me lécher un peu les doigts... et ce que je goûte ne me déplaît pas). Finalement, j'arrive a faire une micro part rien qu'avec le bord du gâteau sur laquelle on distingue les différentes parties et j'ai même la chance de tomber sur une cerise confite en plus (l'art de vous faire croire que le truc était réussi alors que c'était clairement une vraie cata!!).
Voilà finalement le moment de la dégustation arrivée. L'ennui, c'est qu'avec cette histoire de manque de cuisson, je ne pense être en mesure de le juger au mieux car il n'était pas tel qu'il devait être... Néanmoins, pour moi, c'est un gâteau rigolo à faire (surtout avec les enfants... ils seront tout émerveillés de découvrir l'intérieur -cuit si possible...- avec ses trois textures distinctes). 
En terme de goût, c'est pas la folie folie... Ce que j'ai préféré dans ce gâteau, c'est la chantilly pistache associée aux cerises confites et à la saveur chocolat... donc au final rien à voir avec le gâteau en lui même... En terme de texture je suis très partagée... la partie du dessous, celle du "flan" est pour moi clairement trop compact et pâteuse, la partie crème a bon goût et je pense que quand elle est cuite à la perfection, elle reste la partie la plus intéressante. Quand à la partie du dessus, le biscuit, il est plutôt moelleux et goûteux. Les trois en bouche à la fois sont assez agréables en bouche, c'est frais et pas désagréable à manger. L'ajout des petites cerises confites lui apporte une vraie gourmandise supplémentaire et celle de la chantilly pistache c'est carrément la bonne idée!
Bon, n'empêche que je suis frustrée... le gâteau magique de chez Safran Gourmand est quand même vachement plus réussi que le mien!! va falloir que je remette ça très très prochainement... 


Sources: 
et rendons à Carine la "paternité" de ce gâteau, Chic, Chic, Chocolat...


Pour un moule à manqué en silicone de 22 cm de Ø 
* soit pour 8 personnes *


Pour la Chantilly Chocolat Blanc-Pistache
(à faire entre 12 et 24 heures avant)
33 cl de crème liquide à 35%
135 g de chocolat blanc à 33%
25 g de pâte de pistache 


Hacher le chocolat.
Porter la crème à ébullition et la verser sur le chocolat. Couvrir et laisser reposer 1 à 2 min. Remuer pour bien lisser l'appareil. Ajouter la pâte de pistache. Remuer, mixer et chinoiser. Filmer au contact et réserver au réfrigérateur au minimum 12 heures, idéalement 24 heures.
Une fois ce délai passé, attendre que le gâteau magique soit reposé et démoulé, prêt à être déguster pour fouetter la crème en chantilly.
L'appliquer uniformément à la spatule.
Réserver l'ensemble au réfrigérateur.


Pour le Gâteau Magique
4 oeufs 
150 g de sucre 
1 c à s d’eau
125 g de beurre 
1 pincée de sel
110 g de farine
20 g de cacao non sucré en poudre
1 g de vanille en poudre
50 cl de lait (1/2 écrémé ou entier)
200 g de cerises confites (recette maison ICI)


Préchauffez le four à 150°
Fondre le beurre au micro-ondes ou au bain-marie. Réserver.
Mélanger la farine, le cacao, le sel et la vanille. Réserver
Clarifier les oeufs.
Dans le bol d'un robot, verser le sucre, la cuillère à soupe d'eau et les jaunes. Fouetter à grande vitesse jusqu'à ce que le mélange blanchisse et triple de volume.
Ajouter le beurre fondu et l'incorporer à la préparation en fouettant à faible vitesse.
Tamiser le mélange farine, cacao, sel et vanille et fouetter à moyenne vitesse quelques minutes. Sans cesser de fouetter (vitesse minimale) incorporer le lait petit à petit.
Monter les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement et sans insister à la préparation sans trop mélanger à l'aide d'un fouet à main: il va rester des gros morceaux de blancs, c'est normal.
Placer les cerises confites au fond du moule de manière uniforme (à la cuisson, elles vont remonter d'elles-mêmes au centre du gâteau).
Recouvrir de la préparation.
Cuire 50 min
A la sortie du four le gâteau doit encore légèrement trembler
Le laisser refroidir à température ambiante, puis le conserver au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.
Avant de servir, décorer avec la chantilly chocolat blanc-pistache appliquée à l'aide d'une spatule.
Conserver au réfrigérateur et déguster dans les 24 heures.

21 commentaires:

  1. Il a du faire son petit effet ton gâteau magique... beau comme il est !

    RépondreSupprimer
  2. Il est magnifique ton gâteau Isabelle, j'ai vu que tu avais prolongé la cuisson, mais c'est vrai que selon les fours, il faut prolonger ou parfois raccourcir la cuisson ;-)
    Merci pour le clin d’œil et belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
  3. Bravo, tu es une reine, ton gâteau est juste merveilleux!!

    RépondreSupprimer
  4. Trop beau ! De la chantilly à la pistache...mon rêve ! Bises

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour le clin d'oeil, mais je n'ai fait que reprendre à mon tour une recette ;) C'est vrai que le gâteau magique au chocolat était nouveau en France à ce moment là. Quel engouement depuis! Pourtant, ce n'est pas mon préféré. Celui à la vanille est vraiment top. Essaye le à l'occasion...
    Et moi, il faudra que je tente la chantilly dessus!

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois, bravo, il est magnifique ce gâteau magique !!

    RépondreSupprimer
  7. La chantilly à la pistache.. juste terrible !!

    RépondreSupprimer
  8. Je suis comme vous, ces gâteaux magiques, si en vogue en ce moment, ne m'attirent pas du tout! Ils paraissent lourds, très "étouffe-chrétiens"... Par contre, la chantilly à la pistache semble délicieuse!
    Et je vous rejoins sur votre analyse concernant ces effets de mode culinaires! Hier,c'était la folie cupcakes ou macarons, aujourd'hui, c'est celle du gâteau magique... Mais de tout façon, les valeurs sûres, les classiques, restent indétrônables... Et on finit toujours par y revenir!

    RépondreSupprimer
  9. Magnifique comme toujours !!!! Vos desserts , et photos sont vraiment , mais alors vraiment superbes !!!! Merci pour ce partage. Michèle .

    RépondreSupprimer
  10. c'est très très gourmand
    c'est un gâteau que je n'ai réalisé qu'une fois et que je n'ai pas réussi du coup je les ai "bannis" de mes recettes mais le tien me réconcilie avec les gâteaux magiques.

    RépondreSupprimer
  11. peut être qu'avec de la pistache c'est plus raffiné, le tien est très beau visuellement!!!! Je l'ai essayé il y a quelques mois, tout le monde disait être bluffé..... ben moi pas vraiment!!! je l'ai trouvé insipide en goût et je n'ai pas aimé la texture...alors oui à la découpe il ya trois textures mais le résultat gustatif n'est pas là....c'est comme les mugcakes, tout le monde disait que c'était rapide et délicieux, j'ai essayé l'omelette (pourtant j'ai mis moins de temps pour qu'elle soit bien onctueuse) et c'était caoutchouteux, j'ai essayé le cake chocolat j'ai trouvé cela sant goût et pas terrible, bref j'ai jeté les recettes hihihi

    RépondreSupprimer
  12. Hahaha, j'ai bien ri en lisant cet article. Et comme tu dis, tu as l'art de faire passer un échec pour une réussite, la photo donne vraiment envie. Et puis en plus, tu as utilisé les groseilles finalement ;)

    J'ai longtemps eu envie de faire ce gâteau pour cette histoire de 3 couches qui se séparent magically, mais une photo (je ne sais plus où) m'a toujours fait hésiter, justement à cause de la couche la plus basse, qui semble être une bouillie de farine pas cuite. A priori tu confirmes plus ou moins, en tous cas tu n'adores pas, je fais donc l'impasse comme tu me le conseilles, il y a tellement de gâteaux que je n'ai jamais fait et qui sont délicieux, je vais plutôt faire ceux là ;)
    Merci pour la rigolade en tous cas.
    Bises
    Mike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dis que tu vas le refaire à la fin de l'article. Tu vas vraiment le refaire ? Pour voir ce que ça donne si la cuisson est mieux réussie ?

      Supprimer
    2. Oui, c'est tout à fait ça. Mais honnêtement, il y a tellement d'autres recettes vraiment sympa que j'ai envie de faire que je ne pense pas prendre si rapidement que ça le temps de retenter l'expérience...

      Supprimer
  13. Très réussi ce gâteau ! Le duo chocolat-pistache est un classique dont on ne se lasse pas ;)

    RépondreSupprimer
  14. Très originale cette version ! C'est très beau et très gourmand, bravo ! :)

    RépondreSupprimer
  15. TRES JOLIE RECETTE FELICITATIONS
    A+JOHN

    RépondreSupprimer
  16. J'ai testé le gâteau magique y'a un an déjà et je croyais que la "mode" était passée, quand j'ai vu y'a quelques temps dans une librairie plein de livres sur les gâteaux magiques. Moi j'aime bien celui à la vanille mais c'est vrai que dans la présentation et dans le goût ce n'est pas LE gâteau qui devrait créer tant d'émules. J'aime beaucoup ton idée de la chantilly et en tant que fana de pistaches, j'avoue que l'association est tentante :) Bisouuu

    RépondreSupprimer
  17. Trop beau ! La chantilly à la pistache est terrible!je l'ai utilisé avec des choux qui ont eu un grand succés,merci pour toutes tes recettes,je ne passe pas une journée sans aller sur ton blog

    RépondreSupprimer
  18. Il a l'air terrible gustativement parlant ^^ :D

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...