mercredi 4 août 2010

Paëlla



Lundi, je vous proposais une recette simple et inratable de la fameuse Tortilla de Patata, et j'ai décidé qu'aujourd'hui, je resterai en Espagne!!!
C'est l'été, il fait beau et chaud et quoi de plus convivial qu'une bonne paëlla maison dégustée entre
ami(e)s pour nous faire encore plus apprécier cette période de l'année!


Ce plat traditionnel espagnol n'est pas difficile à réaliser, il suffit d'un peu de temps et de suivre cette recette pas à pas.
On peut choisir d’y mettre ce que l'on veut (ou tout viande ou mélange viande et poisson) :
- Cuisses et pilons de poulet,
- Lapin (on peu aussi faire moitié poulet et moitié lapin)
- Pavés ou filets de cabillaud (ou autre du moment qu’il s’agit d’un poisson blanc)
mais là où on n’a pas le choix, c’est pour les ingrédients suivants :
- Chorizo (doux, fort ou extra fort)
- Moules (+ éventuellement palourdes/ praires ou coques)
- Anneaux d’encornets/ calamars en rondelles
- Gambas/ langoustines ou grosses crevettes cuitent et décortiquées (fraîches, non congelées)


Voici les proportions pour une grosse paëlla qui convient pour + ou - 15 personnes

1 kg de riz blanc, long et non collant
8 belles cuisses de poulet
8 pavés de cabillaud
+/- 1,5 kg de moules fraîches
+/- 500 g de calamars
+/- 30 gambas CRUES
+/- 15 crevettes CRUES
30 tranches de chorizo de 1,5 cm d’épaisseur
5 échalotes très finement émincées
5 gousses d’ail dégermées et pressées au presse ail
2 poivrons rouges coupés en petits dés
2 poivrons verts coupés en petits dés
250 g de petits pois FRAIS (précuits à la vapeur ≈ 10 min: ils doivent rester al dente pour ne pas tomber en bouillie par la suite)
1 cube de bouillon Knorr®
1 c à c d’épices pour paëlla
1 dosette de safran en poudre + quelques filaments
poivre du moulin (une bonne dizaine de tours)
sel (1 grosse c à s bien pleine)
huile d’olive
20 cl de vin blanc


Sachez qu'il faut préparer tous les ingrédients à l’avance.

Laver, épépiner et couper les poivrons en petits dés et les réserver dans une assiette.
Emincer très finement les échalotes et les réserver dans une assiette.
Préparer les gousses d’ail de sorte à n’avoir qu’à les presser au moment voulu.
Nettoyer, laver et ébarber les moules. Les faire ouvrir 5 min à feu vif dans une grande cocotte contenant le vin blanc. Les retirer à l’aide d’une écumoire et éliminer les moules qui ne se sont pas ouvertes. Filtrer le jus de cuisson et le réserver.
Détailler le chorizo en rondelles et les réserver dans une assiette.
Précuire les petits pois à la vapeur une dizaine de minutes et les réserver.
Couper les pavés de cabillaud en 2.
Couper les cuisses de poulet en 2 de sorte à obtenir 16 morceaux donc au moins 1 par personne. Les saler et les poivrer.
Dans une poêle à paëlla, faire chauffer 5 c à s d’huile d’olive et y faire revenir les morceaux de poulet 10 min environ, le temps de les laisser dorer. Les retirer et les réserver.
Ajouter 2 c à s d’huile d’olive et y faire sauter les calamars 5 min avec l’ail pressé. Les Retirer et réserver.
Ajouter 2 c à s d’huile d’olive et y faire revenir les échalotes et les poivrons pendant 5 min en remuant régulièrement. Ajouter le riz et les épices pour paëlla et bien mélanger pendant encore 5 min.
Mesurer le jus de cuisson des moules et le compléter avec de l’eau de sorte à obtenir 2,5 l. Porter à ébullition avec le bouillon cube, le sel, le poivre et le safran.
Remettre les morceaux de poulet dans la poêle. Rajouter les petits pois et le chorizo en tranches et arroser de bouillon à hauteur. Laisser mijoter 5 min.
Ajouter les pavés de cabillaud coupés en 2, les gambas et les crevettes en les disposant harmonieusement. Poursuivre la cuisson 15 min.
Ajouter les calamars et les moules et poursuivre la cuisson 5 min.
Dès que la paëlla est cuite à point (c'est-à-dire quand le bouillon est complètement absorbé et le riz cuit : si besoin ajouter un peu d’eau), stopper la cuisson et couvrir le plat. Laisser reposer 10 min.
Servir bien chaud avec des quartiers de citron directement dans le plat de cuisson.

VIN conseillé : un coteaux du Languedoc ou un pinot d’Alsace blanc à 10°

7 commentaires:

  1. j'adore la paella mais je n'en ai jamais fait !

    RépondreSupprimer
  2. La Pëlla....ça fait tellement longtemps que j,en ai pas fait! Ça m'y fait repenser et du coup j'ai envie d,en faire une!! La tienne a l,air vraiment bonne....et tes photos...ohhhh....;)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Non non non la paella ne se fait pas avec du riz blanc long et non collant ! mais avec du riz rond
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Isabelle,

    Très bonne idée la paella. C'est un bon plan pour un repas de week-end entre amis ou en famille.
    Si la paella est maintenant internationalement connue comme LE plat typiquement espagnol, elle ne représente pas toute l'Espagne.
    Elle est originaire du Sud, région de la culture du riz. Les paellas " basques ou catalanes " n'existent que depuis le développement du tourisme. C'est la même chose qu'en Italie où le risotto est originaire de la plaine du Pô au Nord où l'on cultive le riz et non pas de Rome ou Naples région du blé et des pâtes.
    Le seul impératif pour la paella reste le riz mais certainement pas du riz " long et étuvé ". Pourquoi pas une paella " oncle Ben's "
    Les riz arborio ou carnaroli sont conseillés pour le risotto mais pour la paella la meilleure qualité est le riz bomba ou à défaut un riz rond espagnol ou camarguais. Surtout rond et avec un peu d'amidon.
    Pour le reste, on a évidément le choix. Il n'y a aucun impératif. C'est les goûts de chacun, la saison et le porte monnaie qui commande.
    Bonne paella quand même.
    Michel

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir. Pour moi concernant le riz, je privilégie le riz long que je fais gonfler au tout début de l'élaboration de la recette. (rappelons-nous que le riz à la base est une céréale qui est séchée) alors afin qu'il se réhydrate je le graisse à l'huile d'olive et le safrane, puis je prépare un bouillon volaille et fumet de crustacés bouillant que je verse sur le riz tout en mélangeant le tout. je dose de la façon suivante : 1 verre de riz = 1 verre de ce bouillon. au bout de 30 minutes le riz gonfle et j'ajoute plus ou moins de bouillons de façon à avoir un riz al-ente (vous obtiendrez ainsi une économie de temps et de saveurs)

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir. Pour moi concernant le riz, je privilégie le riz long que je fais gonfler au tout début de l'élaboration de la recette. (rappelons-nous que le riz à la base est une céréale qui est séchée) alors afin qu'il se réhydrate je le graisse à l'huile d'olive et le safrane, puis je prépare un bouillon volaille et fumet de crustacés bouillant que je verse sur le riz tout en mélangeant le tout. je dose de la façon suivante : 1 verre de riz = 1 verre de ce bouillon. au bout de 30 minutes le riz gonfle et j'ajoute plus ou moins de bouillons de façon à avoir un riz al-ente (vous obtiendrez ainsi une économie de temps et de saveurs)

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...