lundi 15 novembre 2010

Millefeuille au Praliné


Comme beaucoup d'entre vous j'imagine, j'ai craqué pour le dernier livre de Christophe Michalak "les desserts qui me font craquer".
A peine arrivée chez moi, je me suis confortablement installée dans mon canapé, une tasse fumante de café à la main et j'ai commencé à feuilleter avec délice et envie ce magnifique ouvrage, tournant chaque page avec le plus de soin possible, comme si je tenais le sain graal entre mes doigts. Quant on est passionné de pâtisserie comme je peux l'être, difficile de ne pas craquer sur chacune des recettes proposées, rien que des classiques de la pâtisserie mais tous "revisités en mode haute couture":(cliquez sur le nom des recettes pour les voir en images) le cheesecake, la crème brûlée sans cuisson! (à tester absolument), l'île flottante, le Mont Blanc, le soufflé au Nutella® (celui là aussi il faudra que je le teste!), le mi-cuit ("à tomber par terre"... je veux bien le croire vu la photo!), le flan parisien déjà testé par de nombreuses bloggueuses, la Forêt Noire (juste sublime), la tarte Tatin très très originale, le Paris-Brest, la tarte au citron pas trop meringuée..., mais aussi et surtout, celui qui m'a vraiment tapé de suite dans l'oeil: le millefeuilleLe dressage est simplement superbe, tout en simplicité mais tellement original!
J'ai ici tenté de reproduire le dressage et seulement le dressage, car j'ai fait une toute autre recette de celle proposée par ce champion du monde de la pâtisserie. Mon millefeuille est beaucoup plus fin, car je n'ai pas fait une pâte feuilletée classique, j'ai voulu tester celle d'un autre Christophe, Felder de son nom et maître dans son domaine également. Il s'agit de sa pâte feuilletée minute, qui n'a évidemment rien à voir avec une vraie, mais qui fait son petit effet. Pour la crème, j'ai eu envie de quelque chose de différent que la classique vanille et l'ai donc aromatisée avec une pointe de praliné: un délice!


Pour 2 Millefeuilles individuels

Pour le Feuilletage Minute (Recette de Christophe FELDER)
100 g de farine
120 g de beurre en morceaux
1 c à s de sucre
1 c à c rase de sel
45 g d'eau froide

Verser dans un saladier la farine, le beurre en morceau , le sucre et le sel.
Travailler à la main jusquà ce que le beurre soit parfaitement incorporé = la texture doit être celle d'un crumble très épais.
Ajouter l'eau froide et mélanger de nouveau jusqu'à formation d'une pâte homogène (elle reste extrêmement collante, c'est normal).
L'envelopper dans un film alimentaire et la laisser reposer au réfrigérateur 30 min minimum.
Préchauffer le four à 180°
Etaler la pâte sur un plan de travail légèrement fariné: il faut obtenir une abaisse de pâte de 3 à 4 mm d'épaisseur et d'une surface de 40/30 cm.
Poser la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, la piquer avec les dents d'une fourchette, et la couvrir d'une autre feuille de papier sulfurisé et d'une grille afin que le feuilletage ne se développe pas trop lors de la cuisson.
Cuire 15 min.
Retirer la grille et le papier sulfurisé et laisser tiédir quelques minutes.
Saupoudrer le feuilletage de sucre glace à l'aide d'une passoire fine et remettre au four pour 3 à 4 min afin de faire caraméliser.
Retirer du four et laisser entièrement refroidir.
Une fois le feuilletage bien refroidi, le découper en 6 bandes à l'aide d'un couteau-scie de 7 cm de large et 14 de longueur.


Crème Praliné
25 cl de lait
2 jaunes d'oeufs
60 g de sucre
35 g de poudre impérial (à défaut, farine ou Maïzena® mais avec la poudre 'Impérial', la consistance est plus légère et le goût vanillé plus prononcé)
1/2 c à moka de vanille en poudre
1 c à s rase de pâte de praliné (recettte maison ICI)
1 feuille de gélatine (2 g)

Faire chauffer le lait avec la vanille en poudre et la cuillère de praliné.
Mettre la feuille de gélatine à ramollir dans une grande quantité d'eau froide.
Dans un saladier, blanchir les jaunes d'oeufs et le sucre. Ajouter la poudre impérial. Mélanger bien.
Verser le lait bouillant petit à petit sans cesser de remuer. Reverser dans la casserole à travers un tamis (pour retirer les éventuelles impuretés). Mettre sur feu doux et faire épaissir sans cesser de fouetter pour éviter qu’elle n’attache jusqu’à ce qu’elle épaississe = il faut qu’elle soit portée à ébullition pour cuire. Ajouter la gélatine ramollie essorée. Mélanger vivement pour bien la dissoudre.
Débarrasser de suite dans un récipient et la filmer au contact pour éviter qu’elle ne croûte. La réserver au réfrigérateur.
 
MONTAGE: (Christophe Michalak)
Pour un millefeuille, compter 3 bandes de feuilletage
 
A l'aide d'une poche à douille, dresser 3 boudins de crème sur une bande de feuilletage, côté non caramélisé, puis poser une seconde bande sur la crème. Dresser de nouveau 3 boudins de crème puis poser la troisième bande face non caramélisée sur la crème.
Faire basculer le millefeuille sur le côté puis, à l'aide d'une poche et d'une douille "à Saint-Honoré", dresser la crème en faisant des vagues.
Disposer une gousse de vanille en travers pour la déco.

33 commentaires:

  1. Encore un dessert remarquable. Tu ne cesses pas de nous tenter!

    RépondreSupprimer
  2. Un millefeuille magnifique et terriblement appétissant ! Je n'en ai jamais fait et je trouve que cette version simplifiée (pour la pâte feuilletée) tombe pile poil pour débuter ! Une petite question : pour la cuisson de la pâte, faut-il poser la grille directement dessus ou bien légèrement surélevée (c'est-à-dire posée sur les rebords de la plaque). Merci pour votre réponse, ma question peut paraître bête mais je préfère être sûre ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Quelle jolie présentation, c'est un dessert qui donne envie!
    J'ai un petit faible pour la crème praliné.. :)
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  4. ce d'une douceur merveilleuse ... croquante et douce en même temps! très bonne

    RépondreSupprimer
  5. Pour une pâte feuilletée classique, la grille se pose directement dessus; maintenant, avec le recul de la réalisation et sachant qu'il ne s'agit pas ici d'un vrai feuilletage, je dirai que l'utiliation de la grille n'est pas une obligation. En effet, si la pâte se développe un peu, elle n'en fera que plus feuilletée et donnera au final un millefeuille un peu plus épais que celui-ci.

    RépondreSupprimer
  6. Oh j'en veux!! il est trop beau et le praliné j'adore!

    RépondreSupprimer
  7. wouaou ça c'est du millefeuille !

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai aussiiiiii ! il est magnifique. Cependant, j'ai quelques réserves quand aux proportions et temps de cuissons... j'ai notamment testé le riz au lait... c'est n'importe quoi... quelqu'un a eu le même problème ?

    RépondreSupprimer
  9. Bravo pour ce dessert superbe et tes explications, très claires et détaillées! Tes photos sont magnifiques et je découvre un blog sur lequel je reviendrai me balader avec grand plaisir!
    A bientôt donc!

    RépondreSupprimer
  10. je suis scotchée, qu'est-ce que c'est beau. Ca en jette plein la vue. Bravo pour cette performance, une photo digne d'un chef, vraiment.

    RépondreSupprimer
  11. je l'ai reperée aussi dans le livre elle est au programme chez moi aussi cette semaine

    RépondreSupprimer
  12. waouhhh encore une recette à essayer, merci !

    RépondreSupprimer
  13. MERVEILLEUX!
    Je reste sans voix!

    RépondreSupprimer
  14. whaouuu!! c magnifique !! je n'ai pas encore craqué pour ce livre mais je ne sais pas si je vais pouvoir attendre noel ! lol !
    bises

    RépondreSupprimer
  15. C'est intéréssant de voir que tu arrives aussi à le faire tenir comme sur la photo . J'ai aussi craqué pour le livre et réalisé : la fameuse crème brulée (divine) les cannelés , les financiers et par contre j'ai raté la tarte au chocolat car en décongelant le glaçage a craqué de partout . Je suis très tentée par la tarte au citron ... On se retrouve pour un prochain essai en tout cas celui ci est super concluant .bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour,
    Ta réalisation est aussi sublime que le livre de C. Michalak. Félicitations.

    RépondreSupprimer
  17. wow! c'est maquifique! je doit faire très bonne idée! merçi! à bientot

    RépondreSupprimer
  18. superbe et cette crème praliné me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
  19. Wahou, juste magnifique ! On s'en leche les babines !

    RépondreSupprimer
  20. Je suis complètement d'accord avec tous ces commentaires! tout simplement sublime !

    RépondreSupprimer
  21. très beau, très appétissant, très attrayant et merci pour la pâte minute...

    RépondreSupprimer
  22. que dire à part : MAGNIFIQUE, SUBLIME, MERVEILLEUX !!!!

    RépondreSupprimer
  23. magnifique !!! j'avoue que je suis épatée !!! je voudrais tenter mais je crois que je suis assez maladroite....bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  24. Un réel plaisir pour les yeux , votre blog est superbe!
    merci
    bonne soirée
    annebetty

    RépondreSupprimer
  25. J'imagine ce que tu as pu ressentir en lisant le livre, moi ça m'a fait ça avec l'Encyclopédie du Chocolat de Valrhona, un superbe livre!
    Ton millefeuille est très réussi, ça me donne envie de le réaliser! Du coup, je vais peut-être tenter cette recette de pâte feuilletée, la seule que j'ai tentée avait été un échec.

    RépondreSupprimer
  26. Une telle présentation, que c'est original et pourtant si simple! Bravo.
    Et je note la recette du feuilletage minute... ca va révolutionner la pâte feuilletée ^^

    RépondreSupprimer
  27. Toutes mes félicitations, c'est magnifique, ma belle mère m'a offert ce livre. J'ai tenté le fondant à tomber et j'ai voulu essayer le mille feuilles mais j'ai fait brûler ma pâte feuilletée et depuis pas retentée... en tout cas mille bravos
    cath

    RépondreSupprimer
  28. Super joli, très artistique !

    RépondreSupprimer
  29. Rholalala mon dieu que ça me met l'eau à la bouche, moi qui adore les millefeuilles.

    RépondreSupprimer
  30. comment ça se fait que je n'ai pas vu ton blog plus tôt !!!!!!!!!!!!!
    je t'ajoute dans mes favoris !

    RépondreSupprimer
  31. Pour ma part, je viens de réaliser la pâte et j'ai eu de gros soucis pour l'étaler. Elle était vraiment très collante. On verra ensuite pour le dressage.

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...