lundi 19 décembre 2011

Tarte Choco-Caramel, Crousti Crémeuse, comme une Religieuse


Envie d'une tarte choc, mais pas d'une tarte toute simple, non, envie d'un truc un peu recherché et surtout vraiment gourmand.
Pour cette recette, j'ai trouvé l'inspiration dans le n° 367 du journal du pâtissier. Quand j'ai vu la photo de la tarte d'Aurélien Trottier (ICI) qui dans sa présentation m'a de suite évoquée une religieuse, j'ai su que j'allais forcément m'en servir pour créer ma propre tarte. Pour lui, il s'agit d'une tarte coulis caramel surmonté d'un chou chocolat et d'un macaron chocolat. Pour moi, il s'agit d'une tarte crémeux chocolat-croustillant praliné, d'un chou au crémeux caramel et d'un macaron au chocolat extra noir. Un truc vraiment gourmand que j'vous dis:) et le pire dans tout ça, c'est qu'elle est très légère en bouche, elle se mange  juste toute seule, et une fois qu'on l'a finit, on se dit qu'on s'en reprendrai bien une autre:)
Moi, je pense juste que si vous en avez marre de la sempiternelle bûche pour le dessert de Noël, vous pouvez peut-être vous laissez tenter par cette gourmande tartelette:)
Ce que j'ai vraiment apprécié, c'est le mélange de textures: le sablé fondant de la pâte à tarte, le croustillant du feuilleté praliné, l'onctuosité des crémeux et la légèreté du choux qui craquouille sous la dent.
Et si j'arrêtai de m'étendre sur la description pour vous délivrer la recette!


Pour une douzaine de tartelettes de 10 cm de Ø

Crémeux caramel (à préparer la veille)

1/2 feuille de gélatine (1 g)
30 g de sucre
40 g de crème liquide entière
20 g de beurre
1 petite pincée de Fleur de sel
75 g de mascarpone

Mettre la gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide pendant 15 min.
Verser le sucre dans une casserole à fond épais et le faire cuire sur feu doux sans toucher jusqu'à ce qu'il prenne une teinte caramel foncée. Retirer du feu et ajouter la crème pour le décuire. Remettre sur feu doux et mélanger jusqu'à parfaite homogénéisation. Incorporer alors la Fleur de sel et le beurre en morceaux et mélanger de nouveau. Laisser refroidir à 45° et ajouter la gélatine ramollie et essorée. Incorporer peu à peu le mascarpone et fouetter de manière à obtenir un ensemble parfaitement homogène. Verser de suite dans une poche pâtissière munie d'une douille lisse de petit Ø et réserver au réfrigérateur 12 heures minimum.


Crémeux chocolat, vanille et fève tonka (à préparer la veille)

50 cl de lait
50 cl de crème liquide entière
100 g de jaune d'oeuf (5 jaunes)
50 g de sucre semoule
250 g de chocolat extra noir (64% minimum)
1/2 gousse de vanille
1 fève tonka

Verser le lait, la crème liquide, la vanille et la fève tonka dans une grande casserole. Porter à ébullition sur feu doux.
Parallèlement, blanchir le sucre et les jaunes d'oeufs et mettre le chocolat à fondre au bain-marie.
Verser le lait/crème bouillant sur le mélange jaunes/sucre, remuer à l'aide d'un fouet et reverser de suite dans la casserole. Faire épaissir sur feu doux et sans cesser de remuer de la même manière que pour une crème anglaise: stopper la cuisson quand la crème nappe la cuillère (85°).
Verser de suite sur le chocolat fondu à travers une passoire.
Mettre dans la cuve d'un robot ménager et fouetter jusqu'à ce que le mélange tiédisse (compter 20 min
environ).
Verser dans une poche pâtissière et réserver 12 heures au réfrigérateur.


Macaron au Chocolat Extra Noir (à préparer la veille)

recette des Coques ICI

Ganache Extra Noir

50 g de crème liquide entière
100 g de chocolat noir à 75% ou 80%
10 g de beurre

Hacher le chocolat et le placer dans un récipient.
Dans une casserole, porter la crème à ébullition.
Verser la crème bouillante sur le chocolat haché. Laisser fondre 2 min et mélanger à l'aide d'une maryse pour obtenir une texture bien lisse et homogène. Ajouter le beurre et mélanger.
Verser dans une poche pâtissière et laisser reposer au réfrigérateur 1 heure.
Garnir les macarons avec la ganache refroidie et durcie. Réserver au réfrigérateur 12 heures.


Choux au Craquelin  (à faire le jour même)

Pâte à Choux

6 cl d'eau
20 g de beurre
30 g de farine
1 oeuf entier

Préchauffer le four à 200°
Faire fondre doucement le beurre dans l’eau. Faire chauffer sur feu doux en remuant jusqu'à ce que le beurre soit complètement fondu puis amener à ébullition mais pas trop pour éviter l'évaporation. Verser alors la farine et remuer de suite bien à fond.
Faire ''dessécher'' la pâte sur feu doux sans cesser de remuer jusqu'à ce que la pâte devienne bien lisse et se détache des parois de la casserole.
Débarrasser dans un cul de poule et hors du feu, ajouter l'œuf entier en l’incorporant bien à fond: au final, la pâte doit être souple et bien se tenir: elle doit être molle mais non liquide.
Laisser tiédir 5 min et verser la pâte dans une poche à douille munie d'une douille lisse et de 6 mm de Ø.
Sur une plaque à pâtisserie en silicone faire 12 petits tas de 2 cm à 3 cm de Ø maximum en les espaçant bien car à la cuisson ils vont gonfler.

Craquelin
(à faire avant la confection de la pâte à choux)

30 g de cassonade
30 g de farine
25 g de beurre pommade

Mélanger ensemble les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte.
L'étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur 1 mm d'épaisseur.
Y prédétailler 12 cercles de 3 cm à l'aide d'un emporte pièce.
Placer de suite au congélateur pour raffermir la pâte environ 30 min.
Une fois le craquelin durcit, le déposer sur les choux.
(Travailler rapidement car il se ramollit très vite)
Glisser au four et laisser cuire 10 min à 200°, puis baisser le four à 180° et poursuivre la cuisson 10 min et prolonger finalement encore la cuisson 25 min à 160° jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. A la fin de la cuisson, laisser reposer environ 5 min dans le four éteint, porte entre ouverte, pour éviter que la pâte ne retombe en passant brusquement du chaud au froid.
Laisser refroidir entièrement hors du four sur une grille.
Une fois les choux bien refroidis, les garnir avec le crémeux caramel par le dessous en réalisant une légère incision.


Pâte sablée au chocolat (Christophe FELDER)

95 g de sucre glace
30 g de poudre d'amande
150 g de beurre mou
1 pincée de sel
1 sachet de sucre vanillé
1 oeuf
225 g de farine
15 g de cacao amer en poudre

Verser le sucre glace, la poudre d'amande, le beurre, le sel et le sucre vanillé dans le bol d'un robot. Mélanger à la feuille jusqu'à ce que la préparation soit parfaitement homogène. Ajouter l'oeuf et continuer de mélanger jusqu'à ce qu'il soit bien incorporé. Ajouter la farine et le cacao et continuer de mélanger.
Aplatir la pâte légèrement, la filmer et la réserver au réfrigérateur 1 à 2 heures.
Déposer 12 cercles à tartelettes (à défaut des moules à tartelettes non cannelés) de 10 cm de sur une plaque à pâtisserie recouverte d'un papier sulfurisé.
Fleurer très légèrement le plan de travaille.
Etaler la pâte au rouleau sur 1/2 cm d'épaisseur au maximum.
Détailler 12 disques de 12 cm et chemiser les cercles à tartelettes. Egaliser les bords à l'aide d'un couteau.
Glisser au four pour 12 à 15 min en surveillant bien.
Retirer du four, décercler et laisser entièrement refroidir.


Feuilleté croquant

65 g de pâte de praliné (recette maison ICI)
10 g de chocolat Pralinoise®
35 g de feuilletine (Gavottes® émiettées)

Mettre le chocolat dans un petit bol et le faire fondre au micro ondes 30 s (à défaut, au bain-marie).
Détendre la pâte de praliné au robot jusqu'à obtenir un appareil bien lisse. Lui ajouter le chocolat fondu et continuer de fouetter quelques secondes.
Incorporer la feuilletine et mélanger à la main à l'aide d'une cuillère.
Réserver à température ambiante.

MONTAGE
Déposer une grosse cuillère à café de feuilleté croquant au fond de chaque cercle de pâte sablée et étaler finement à l'aide du dos légèrement humidifié d'une cuillère à café. Garnir avec le crémeux chocolat et lisser la surface à l'aide d'une spatule.
Déposer au centre un choux au craquelin garni avec le crémeux caramel et surmonter chaque choux d'un macaron au chocolat. Faire tenir l'ensemble à l'aide d'un pic en bois.
Déguster de suite (un passage au réfrigérateur ramollirai la pâte sablée et ça serait vraiment dommage!)

26 commentaires:

  1. Whaouuuuu sympa, il fallait y penser! Chocolat, caramel, macaron, chou tout ce que j aime réuni en un seul dessert c'est juste l'extase....Magnifique! Je vais succomber et m'attaquer à ta recette qui me donne énormemment envie!
    Bravo encore!
    Inma

    RépondreSupprimer
  2. ohlalalallalallalala, ça fait trop envie. Il est encore plus beau que l'original. Qu'est-ce que ça en jette. Je grade l'idée de la présentation sous le coude, car si je n'aime pas le chocolat j'aimerais un jour en mettre plein la vue avec cette présentation.
    Je retourne à mes marrons glacés et mes orangettes qui se présentent bien, grâce à tes merveilleuses recettes

    RépondreSupprimer
  3. un dessert digne des plus grands patissiers un grand bravo

    RépondreSupprimer
  4. une tuerie sublime , extraordinaire .. tu devrais te présenter au meilleur patissier de france :)))
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Ohhhhhhhhhhhhhhh, mais tu veux me faire mourir de jalousie Isabelle???? Clairement, je prévoyais faire une bûche pour Noël, mais je te jure que mes plans viennent tout juste de changer, à l'instant même, en voyant cette superbe, superbe recette!!!! Bon, j'ai un horaire hyper chargé cette semaine, il faut que je planifie parce que cette tarte, je VEUX y goûter pour Noël!

    RépondreSupprimer
  6. Merveilleux. Un dessert très interessant....et j'adore les religieuses

    RépondreSupprimer
  7. magnifique! c'est encore mieux qu'une buche pour noel^^

    RépondreSupprimer
  8. Juste sublime comme la magie de Noël ! Comme le bonheur ! comme les jolis flocons qui, ce matin, tombent en dansant autour de ma maison de bois ! ! !
    Merci merci
    Doux Noël
    Milie Coquille

    RépondreSupprimer
  9. Juste sublime comme la magie de Noël ! Comme le bonheur ! comme les jolis flocons qui, ce matin, tombent en dansant autour de ma maison de bois ! ! !
    Merci merci
    Doux Noël
    Milie Coquille

    RépondreSupprimer
  10. whaouuuu !! terrible !! superbe, original, gourmand ... je suis faaaaaaaan !
    bisous

    RépondreSupprimer
  11. Ce superbe dessert me fait penser à un Royal chocolat parfumé caramel. C'est à tester, surtout en cette période de fêtes mais sans thermomètre, je n'en possède pas

    Passe une bonne après midi,

    Floriane

    RépondreSupprimer
  12. une pure merveille pour les yeux avant d'arriver au palais ! biz biz

    RépondreSupprimer
  13. Elle est superbe ! Quel boulot !

    RépondreSupprimer
  14. c'est un boulot monstre pour un résultat digne d"un patissier.
    Un grand bravo à vous mais j'hésite
    à réaliser un tel dessert qui me parait très compliqué. Bonnes fêtes
    Mathilde

    RépondreSupprimer
  15. Tout ce que j'aime réuni dans un seul dessert, c'est le PIED ! Une préférence pour le macaron et le petit chou, mes deux pêchés mignons :)
    Bises,
    Delphine

    RépondreSupprimer
  16. Oh la la...
    Pour deux raisons :

    1) ça m'a l'air extrêmement bon, et pour les addicts au chocolat.. un véritable danger de gourmandise ;-)

    2) Il faut s'accrocher pour la réussir, ça demande du temps.. -_-

    Mais un grand BRAVO

    RépondreSupprimer
  17. Elle est vraiment magnifique et très appétissante, bravo pour ton inventivité !

    RépondreSupprimer
  18. une belle gourmandise joliment presente! merci.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,
    Juste une question, à quelle température la cuisson des tartelettes en pâte sablée ?
    Merci

    Yvony

    RépondreSupprimer
  20. Tout en originalité, une tartelette que je dégusterais volontiers et qui pourrait être en pâtisserie. Bravo

    RépondreSupprimer
  21. la recette est superbe.
    tu devrais tester la tarte chococrumble de Kayser. elle est terrible aussi avec son chocolat en différentes textures
    bonne fin d'année

    RépondreSupprimer
  22. Un dessert Magnifique, bravo pour le talent.

    RépondreSupprimer
  23. Super dessert, je viens de le réaliser en version un peu modifiée pour l'anniversaire de mon mari, c'est vraiment très beau et très bon.
    Pour le craquelin, je me suis rendu compte à la dernière minute que je n'avais plus de cassonade, alors j'ai essayé avec du sucre blanc et une goutte de colorant pour l'assortir à mon macaron, ce fut une réussite totale !
    Merci pour cette superbe recette, nous nous sommes régalés.

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...