samedi 6 septembre 2008

Madeleines marbrées Pistaches & Pralines roses




Vous allez finir par penser que je suis une bête de concours (, et et encore )... mais il se trouve qu'en fait les thèmes choisis me plaisent et m'inspirent, et c'était une fois encore le cas avec le dernier KKVKVK (#26) Kikiveutkivientkuisiner sur le thème des madeleines sucrées et salées organisé par Audrey de Ma Ptite Cuisine. Mais le problème c'est que je me suis réveillée un peu tard... et oui, j'avais jusqu'au 30 août pour participer, et le temps a filé à une allure folle et la date a passé sans que j'ai pu poster ma recette! SNIFF... la prochaine fois je me collerai un Post It® sur le front j'aurai peut- être une chance de m'en souvenir avant qu'il ne soit trop tard (quoique, pas sûr encore...).



J'ai gardé la base de ma recette habituelle et qui me donne de jolies madeleines bien dodues et bossues. J'ai voulu jouer sur les couleurs en associant le vert de la pistache au rose de la praline et comme il se trouve qu'en plus ce sont 2 saveurs qui se marient très bien entre elles... Si en plus on rajoute une pointe de chocolat blanc à tout ça, autant vous dire que ces madeleines en deviennent diaboliques!



Dans une terrine, mélanger 50 g de beurre très mou travaillé en pommade avec 100 g de sucre et 1 sachet de sucre vanillé.
Travailler vigoureusement au fouet à main jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter un à un 2 œufs entiers. Fouetter vivement et incorporer au tamis 125 g de farine et 1 c à c de levure chimique.
Séparer la pâte en 2 parts égales. Ajouter 1 c à s de pâte de pistache d'un côté et 50 g de pralines roses (sans les amandes) fondues à feu doux avec 2 c à s de crème liquide de l'autre. Verser dans un moule anti- adhérent à madeleines remplies au 3/4.
Saupoudrer de pistaches et pralines roses concassées.
Placer au réfrigérateur 2 heures minimum, l'idéal étant 24 heures... et laisser au frigo jusqu'au moment de faire cuire. La pâte doit être bien froide au moment d'être enfournée dans un four très chaud car c'est la différence de température entre la froideur de la pâte et la chaleur du four qui va créer la bosse. Le célèbre "choc thermique". Un fait semble faire l'unanimité: pour que cette demoiselle veuille bien faire le dos rond, il faut qu'elle subisse un choc thermique: cuire d'abord à four bien chaud (240°) jusqu'à ce que la bosse soit formée, baisser la température de cuisson à 180° pour qu'elles finissent de cuire.
Préchauffer le four à 240°
Cuire 5 min, puis baisser le thermostat sur 180° et laisser encore 10 min.
Démouler de suite et laisser refroidir sur une grille.
Faire fondre au bain- marie 50 g de chocolat blanc à pâtisser et y plonger chaque madeleine. Laisser sécher sur une grille.
Conserver dans une boîte hermétique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un bout de quelque chose à dire ???


ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de votre compréhension


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...