samedi 3 janvier 2009

Farandole Gourmande

Chaque année, j'attends les Fêtes de fin d'année avec impatience parce que je sais que je vais pouvoir me faire plaisir à confectionner mes propres confiseries maison. J'y pense des semaines à l'avance, imagine les accords parfaits que je pourrais réaliser, les formes originales à leur donner et les touches décoratives qui viendront finalement les sublimer.
J'ai toujours une foule d'idée et faire un choix n'est pas toujours facile alors on se retrouve finalement avec une multitude de petites gourmandises, mais qui s'en plaindra...


Bonbons Roses


J'avais cette recette dans mes presses book depuis quelques années déjà et je l'ai retrouvée ICI et LA. A la base, il suffisait de rouler la préparation obtenue dans du sucre glace mais j'avais un peu peur que le résultat final soit un chouïa écoeurant alors j'ai eu l'idée d'ajouter un peu de liqueur de cassis à ma préparation et de cacher un petit coeur acidulé au même parfum. Pour les rendre plus festives, j'ai habillé mes petites bouchées d'une couverture blanche et de quelques pralines roses concassées pour rester dans les mêmes tonalités. Au final, une douceur très girly qui se laissera néanmoins picorer par tous avec plaisir...





1 dizaine de Biscuits Roses de Reims
1 jaune d'oeuf extra frais
50 g de beurre mou
50 g de sucre glace
1 c à s de liqueur de cassis
quelques gouttes de coulis de cassis
100 g de chocolat blanc de couverture
pralines roses concassées

Mixer les Biscuits en poudre fine avec le sucre glace. Ajouter le jaune d'oeuf, la cuillère de liqueur de cassis et le beurre mou coupé en morceaux. Ramasser la préparation en boule et la réserver au frais 1heure pour qu'elle raffermisse.
Prélever de petites quantité de préparation et les rouler en boule. Creuser un petit trou au milieu de chaque boule et déposer une gouttelette de coulis de cassis. Refermer. Réserver de nouveau au frais le temps de faire fondre le chocolat blanc au bain- marie. Une fois fondu, le lisser à la spatule et y plonger les boules unes à unes. Les réserver sur une feuille de papier cuisson et les saupoudrer de suite de pralines roses concassées, réserver au frais le temps que le chocolat se fige.

Les réserver au frais et ne pas les conserver trop longtemps (pas plus de 2 jours), il y a du jaune d'oeuf cru à l'intérieur! Sinon, vous pouvez les préparer à l'avance et les réserver au congélateur jusqu'au jour de la dégustation.

YYY

Bouchées VERTIGO

Moule utilisé: moule à pralines modèle vertigo, 15 empreintes (Dimensions de l'empreinte: 3 x 3 x 1,5)

Mini Sablés aux zestes d'orange
Dans un saladier, mélanger 15 g de farine, 5 g de sucre, quelques zestes d'orange (non traitée) et 10 g de beurre 1/2 sel. Ramasser en boule.
Etaler sur 2mm d'épaisseur et détailler en mini cercles de 1cm de Ø (ils doivent être légèrement inférieur au Ø des empreintes du moule) .
Cuire 10 min à 180° en surveillant bien la cuisson: ils doivent juste blondir.
Retirer du four et laisser refroidir sur une grille.

Les coques
Faire fondre sur un bain- marie frémissant 50 g de chocolat noir de couverture. Une fois le chocolat bien fondu, le lisser à la spatule. A l’aide d’un fin pinceau badigeonner les empreintes du moule. Laisser raffermir au frais. Renouveler l’opération : il faut que les coques soient suffisamment épaisses pour qu’elles ne se cassent pas au moment du démoulage.

Ganache chocolat blanc et curaçao
Faire fondre au bain- marie 100 g de chocolat blanc à pâtisser (chez Nestlé®) avec 2,5 cl de crème liquide entière. Une fois le chocolat fondu, lisser le mélange à la spatule. Ajouter 2 c à s de curaçao bleu (pour un bleu plus soutenu, on peut aussi ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire). Lisser et laisser refroidir.

Montage:
Verser un peu de ganache dans les empreintes et insérer au milieu un petit dés d'écorce d'orange confite. Recouvrir de ganache. Positionner le mini sablé.

Fermer avec du chocolat noir de couverture fondu. Réserver au frais pour raffermir.
Démouler délicatement et d'écorer de quelques zestes d'orange.


YYY

Bouchées Abricot - Tonka

L'alliance Abricot - Tonka déjà testée ICI m'avait vraiment beaucoup plus, celle de la Tonka et du chocolat blanc (LA) a déjà fait ses preuves, alors autant vous dire que ces 3 là réunis ensemble signent l'accord parfait.

Moule utilisé: moule à bouchées Tupperware®, 19 alvéoles

100 g de couverture blanche
1/2 Fève Tonka réduite en poudre
abricots séchés
autant de noix de macadamia grillées salées que d'empreintes

Les coques
Faire fondre sur un bain- marie frémissant 50 g de chocolat blanc de couverture. Une fois le chocolat bien fondu, le lisser à la spatule. A l’aide d’un fin pinceau badigeonner les empreintes du moule. Laisser raffermir au frais. Renouveler l’opération : il faut que les coques soient suffisamment épaisses pour qu’elles ne se cassent pas au moment du démoulage.
Déposer 1 noix de macadamia dans chaque empreinte et quelques dés d'abricots séchés.
Piler au mortier 1/2 fève tonka.
Faire fondre au bain-marie 50 g de chocolat blanc à pâtisser ou de couverture. Une fois le mélange fondu, ajouter la poudre de fève tonka et lisser à la spatule. Remplir les empreintes à ras bord. Réserver au frais pour laisser raffermir.
Démouler délicatement et décorer (poudre d'or alimentaire pour moi)

YYY

Caramels mous à la vanille

J'avais connu l'année dernière un échec cuisant avec ma tentative de caramels mous, mais comme il me tenait vraiment à coeur de les réussir parce qu'il s'agit de la confiserie préférée de ma mère, j'ai voulu retenter l'expérience.
Il s'agit en réalité de la même recette que celle déjà faite à ceci près que cette année je me suis munie de mon t°, et ça m'aura permis de mieux comprendre mon échec, parce qu'effectivement la recette indique que le mélange est près dès qu'il a atteint 123° soit au bout de 12 min... mais là problème parce qu'au bout de 12 min mon mélange était très loin des 123° puisqu'il avait péniblement atteint les 90° et ça n'est qu'au bout de presque 45 min que j'ai enfin obtenu cette t°!!! alors finalement j'en conclue que certain devrait tester leurs recettes avant de les publier ça éviterait pas mal de déconvenues et déceptions...



Une recette trouvée ICI

20 cl de crème liquide entière
250 g de sucre
60 g de glucose
25 g de beurre 1/2 sel
2 sachet de sucre vanillé

Verser tous les ingrédients dans la casserole. Faire chauffer sur feu doux et remuer jusqu'à ce que tous les éléments soient fondus. Prolonger la cuisson, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que le mélange atteigne les 123°, ce qui prend quand même presque 45 min. Verser dans un moule carré en silicone ou dans un cadre en métal posé sur une feuille de papier sulfurisé. Lisser la surface et laisser refroidir à t° ambiante pendant plusieurs heures.
A l'aide d'un grand couteau, découper en bandes puis en carrés. Emballer individuellement chaque caramel dans du papier transparent et les conserver dans une boîte hermétique.
Vous pourrez conserver ces caramels pendant 7 à 10 jours dans un endroit frais et sec.
Remarque : A défaut de glucose, on peut utiliser du miel liquide en même quantité.

Ces petits caramels sont vraiment parfaits, un bon goût de crème et de vanille, moelleux et fondants sans être collants, j'en connais une qui va se régaler!

YYY

Diamants au Marron

Il y des parfums que je me dois de faire parce que tout le monde en raffole, et s'il y a une chose que l'on ne me pardonnerait pas d'oublier, c'est bien de ne rien avoir préparé à base de crème de marrons... Légèrement aromatisées au Rhum, ces bouchées se révèlent être de vrais bijous!

Moule utilisé: Mini- diamants (15 empreintes, Dimensions de l'empreinte: Ø 3,5 cm- H 2,3)

Les coques
Faire fondre sur un bain- marie frémissant 100 g de chocolat au lait de couverture ou à pâtisser. Une fois le chocolat bien fondu, le lisser à la spatule. A l’aide d’un fin pinceau badigeonner les empreintes du moule. Laisser raffermir au frais. Renouveler l’opération : il faut que les coques soient suffisamment épaisses pour qu’elles ne se cassent pas au moment du démoulage.
Saupoudrer chaque empreintes de pépites de nougatine.
Garniture
Mélanger 200 g de crème de marrons sucrée vanillée avec 2 c à s de Rhum. Garnir chaque empreintes jusqu'à 2mm du bord. Insérer au milieu une brisure de marron glacé et sceller chaque bouchée avec le chocolat au lait fondu restant.
Réserver au frais pour laisser raffermir.
Démouler délicatement pour ne pas briser les coques.


YYY

Truffes blanches à la pistache (coeur dragée pistache)

En me baladant l'autre jour aux Halles de Lyon, je n'ai pas pu résister à l'envie d'aller faire un tour chez Bahadourian, à chaque fois que j'y vais je sais d'avance que je vais ressortir avec un truc introuvabe ailleurs, et là encore, pas loupé j'y ai déniché un petit trésor que je n'avais encore jamais vu et dont j'ignorais même jusqu'à l'existance: des dragées de pistache. En temps normal déjà je raffole des dragées, elles se laissent picorer à la fille, une en appelant irrémédiablement une seconde puis une 3ème, etc... alors autant vous dire que si la classique amande se voit être remplacée par cette petite pistache toute verte que j'ai un peu tendance à mettre partout tellement je l'adore, il me devient carrément impossible de résister!

J'avais bien envie de réaliser des truffes une fois encore cette année, mais pour changer un peu et varier les plaisirs, je les ai voulues au chocolat blanc. Pour l'enrobage, je n'allais évidemment pas les rouler dans le cacao et encore moins dans le sucre (le chocolat blanc étant déjà bien suffisament sucrée!), la pistache s'est donc imposée d'elle-même. Pour faire échos à cet enrobage mais aussi pour faire découvrir cette petite gourmandise, j'y ai glissé une petite dragée craquante au milieu.

Verser dans une casserole 200 g de chocolat blanc à pâtisser et 5 cl de crème liquide entière. Laisser fondre sur feu doux, lisser à la spatule et réserver au réfrigérateur au moins 4 heures pour laisser le temps à cette ganache de raffermir.
Réduire en poudre grossière 100 g de pistache verte émondées et non salées.
Prélever une petite quantité de préparation (la valeur d'une noix), glisser au centre une dragée ou autre: une pistache entière, une noisette, amande, noix... et rouler dans la poudre de pistache. Ranger dans des caissettes individuelles en papier. Poursuivre de même jusqu'à épuisement de la préparation.
Décorer de fins liserès de chocolat blanc et orner d'1 pistache entière.
Réserver au frais et consommer dans les 2 à 3 jours maximum.

YYY

Pommes de Pin Moka sur lit de Speculoos


Speculoos, café et chocolat... tout est dit!
Dressées comme ça les unes à la suite des autres, on dirait des petites pommes de pin...

Réduire en poudre quelques Speculoos (j'ai utilisé ceux que j'avais moi- même confectionné ICI mais ceux du commerce feront tout aussi bien l'affaire). Ajouter 10 g de beurre mou. Pétrir et étaler. Détailler en cercle de 2 cm de Ø. Mettre au four 10 min à 180°. Laisser refroidir et réserver au frais pour que le beurre se fige.
Faire fondre au bain-marie 200 g de chocolat noir avec 15 cl de crème liquide entière. Lisser à la spatule. Hors du feu, ajouter 1 jaune d'oeuf, mélanger de suite vigoureusement. Ajouter 1 c à s de pâte de pralin et 1 c à c de café soluble.
Réserver au frais pour faire raffermir au moins 2 heures.
Verser la préparation dans une poche à douille munie d'une douille cannelée et dresser des petits tas .

YYY

Fourrés pistache au coeur acidulé (biscuit à la pistache et airelles)



La douceur du chocolat blanc alliée à la finesse de la pistache et à l'acidité des airelles. Divines!



Les coques
Faire fondre sur un bain- marie frémissant 50 g de chocolat blanc de couverture. Une fois le chocolat bien fondu, le lisser à la spatule. A l’aide d’un fin pinceau badigeonner les empreintes du moule. Laisser raffermir au frais. Renouveler l’opération : il faut que les coques soient suffisamment épaisses pour qu’elles ne se cassent pas au moment du démoulage.
Dans un saladier, mêler 80 g de pralin en poudre (à défaut de la poudre d'amande), 20 g de pâte de pistache, 50 g de sucre glace et 1 blanc d'oeuf. Mélanger er verser dans les empreintes d'un moule en silicone (demi-sphères). Glisser au centre de chaque empreintes quelques airelles au sirop.

Cuire 15 min à 180°. Laisser refroidir et garnir les coques raffermies de chocolat. Sceller avec une couche de chocolat blanc de couverture fondu. Réserver au frais.





YYY

"Pailleté Feuilletine" aux 2 Chocolats (pralinoise & blanc)



Un classique que je réalise à chaque fois mais toujours en variant un peu (chocolat/orange par ex). Pour cette fois, ce sera un marbré pralinoise et blanc avec un coeur de noisette. Une chose est sûre, ces petites bouchées remportent toujours beaucoup de succès et ce quelque que soit la forme ou le parfum que je décide de leur donner.





Moule utilisé: moule octogone, 15 empreintes

Faire fondre au bain-marie 200 g de Pralinoise® avec 20 g de beurre 1/2 sel et 1 c à s de pâte de pralin. Lisser à la spatule et ajouter 40 g de pailleté feuilletine (Gavottes® réduites en miettes). Réserver.
Dans une casserole, mettre à fondre au bain-marie 200 g chocolat blanc. Lisser et ajouter 40 g de pailleté feuilletine.
Couler dans les empreintes du moule en alternant les couches et insérer 1 noisette entière au centre.


YYY

Truffes au Café (Speculoos & Noix de Macadamia)



Tient, encore des truffes ? En fait au début je n'avais pas du tout prévue d'en faire, mais comme il me restait un peu de ma préparation des Pommes de Pin Moka et aussi un peu de poudre de Speculoos, je me suis dis que ça ferait un petit quelque chose de plus (au cas où il n'y aurait pas assez...). Comme toujours, j'aime bien glisser une petite surprise à lintérieur, et cette fois-ci mon choix s'est porté sur la noix de macadamia, elle apporte une petite touche craquante très gourmande.



YYY

Les Florentins


Je n'en avais jamais fait mais avais toujours eu envie d'essayer, d'autant qu'ils me font à chaque fois de l'oeil dans les vitrines des confiseurs... Habituellement, je me contente de réaliser des Palets mendiants, simples, rapides et délicieux et en fin de compte le Florentin n'est pas beaucoup plus compliqué à réaliser, alors pourquoi s'en priver!
Comme toujours je n'y suis pas allée à la légère niveau garniture: mélange de fruits secs, fruits séchées et confits!
Un vrai régal parfaitement équilibré entre la douceur sucrée des fruits et l'amertume du chocolat extra noir. Un mélange de craquant et de fondant vraiment irrésistible.

Moule utilisé: Florentins (15 empreintes, Dimensions de l'empreinte: ø 6 cm- H 1,2 cm)

Faire fondre dans une casserole 30 g de beurre et 35 g de sucre. Une fois le mélange fondu et légèrement caramélisé, ajouter 2 c à s de crème liquide et 2 c à s de miel liquide (que j'ai personnellement remplacé par du sirop d'agave).
Ajouter un mélange de fruits secs concassés: 15 g de pistaches vertes, 15 g de noisettes, 15 g de noix, 15 g d'amandes effilées et 15 g de raisins secs, 15 g d'abricots séchés coupés en dés et quelques cerises confites détaillées en petits morceaux.
Poursuivre la cuisson quelques minutes puis garnir les empreintes du moule.
Glisser au four 10 min à 180°.
Laisser refroidir.
Faire fondre au bain- marie 100 g de chocolat noir de couverture et y plonger l'un des côtés de chaque florentins. Laisser reposer quelques secondes, puis à l'aide d'un couteau scie réaliser des vagues et opérant un mouvement de gauche à droite. Laisser sécher.


YYY

Bon, et maintenant passons aux choses sérieuses: laquelle est ma préférée parmis toutes ces bouchées ??? Trop dur de faire un choix !!! et puis je voudrais pas créer de jalousie...

28 commentaires:

  1. Que de magnifiques bouchées ! Bravo ! Mais cela doit te prendre un temps fou... Je te souhaite une excellente année 2009.

    RépondreSupprimer
  2. c'est tout simplement magnifique,et hop dans mes favoris

    merci à toi et bonne année

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année 2009 à toi et ta famille.Je n'ai jamais laissé de commentaires et c'est pourquoi je voulais te dire mon admiration pour ce blog magnifique et tout le travail que tu accomplis.Tes photos sont du plus bel effet.
    Longue vie à ton blog.

    RépondreSupprimer
  4. Autant de créativité et de réussite c dingue je suis sous le charme des tes bouchées, chocolat, merveilles en tout genre ton blog est un plaisir pour les yeux tu es très très douée.
    Bonne Annnée je reviendrais souvent même si c très galère de parvenir jusqu'à toi (internet explorer trouve des erreurs sur ta page et ferme très souvent la page web il faut insister!!!)Certains de mes lecteurs ont le même prbl sur mon blog ça doit venir de blogger GRRRRRRRRRRR

    RépondreSupprimer
  5. Que tu es douée ! Tu devrais donner des cours (je serais une élève assidue !), bravo ! et les photos sont merveilleuses ce qui ne gâche rien !

    RépondreSupprimer
  6. C'est hal-lu-ci-nant ! Je suis bouche bée, scotchée, estomaquée. Bravo.

    Et bonne année !
    PS : où as-tu déniché les petits coeurs dorés ?

    RépondreSupprimer
  7. miamm!! j'en prendrai bien un de chaque! bravo! ils sont trop beaux !! j'adoreeeeeeeee!!

    RépondreSupprimer
  8. j'oubliais , je bataille pour accéder à ta page!! mais je pense que le problème vient de fenêtres publicitaires...

    RépondreSupprimer
  9. Je ne sais pas d'où vient le problème avec Internet Explorer et vu mes faibles connaissances en informatique je désespère, si quelqu'un a une solution je suis preneuse!...

    Pour les petits coeurs, ils viennent de chez METRO, ils existent en bronze, or et argent.

    RépondreSupprimer
  10. superbe!!je suis épatée par tous ce que tu as fais, tu es très douée!

    RépondreSupprimer
  11. je reste sans voix devant tant de patience pour réaliser ces bouchées qui sont magnifiques et délicieuses je n'en doute pas !

    RépondreSupprimer
  12. tout est magnifique et sans nul doute excellent ! bravo, tu es un vrai chef !

    RépondreSupprimer
  13. reine-clochette05 janvier, 2009

    Alors là chapeau-bas pour toutes ces oeuvres d'art dignes d'un grand chef pâtissier! Que l'année 2009 soit encore plus riche de découvertes culinaires...

    RépondreSupprimer
  14. Je n'en reviens pas devant tant de merveilles, bravo pour ce merveilleux blog et bonne année 2009.

    RépondreSupprimer
  15. Humm...!!! j'adore et je comprend ton dilemme de faire un choix...!!!
    Pour moi pas besoin, je les prends toutes...!
    Une bonne année gourmande à toi!

    RépondreSupprimer
  16. ahh malheure ça m'a l'air super bon tous ces biscuit surtout les dernier à partir du diamant au marron .... me que faire ... ça donne envie de tout faire!

    RépondreSupprimer
  17. Alors là!! Ils sont vraiment magnifiques ces petits chocolats..et tellement appétissants!!
    Vivement Noël prochain pour que je les teste...heureusement il y Pâques avant!!!

    RépondreSupprimer
  18. C'est trop beau ca done envie de tout faire
    Magifique!!
    Bonne année 2009
    Steffie

    RépondreSupprimer
  19. Toutes ces bouchées sont vraiment superbes! Je te souhaite une très belle année 2009!

    RépondreSupprimer
  20. Tout ceci est superbe, quel talent! Bravo!!

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour,
    je me permets ce petit mail pour vous poser quelques questions, concernant la cuisine.
    Lectrice assidue de votre blog, je me questionne sur certains points.
    Je suis à la recherche de chocolats de couverture, aussi, suite aux nombreux billets sur les gourmandises de noël, je souhaiterais savoir comment vous vous procurez ces chocolats de couverture?
    est-ce en magasin spécialisé ou sur le net? Si sur le net, quels sites en particuliers?
    et aussi, quelle marque prenez-vous?
    J'aimerai trouver du Valrhona, mais je n'ai trouvé que le noir sur de rares sites. Les Cacao Barry semblent vendus plus largement. J'ai également trouvé des chocolats Weiss qui me semblent plutot bien. Mais j'avoue m'y perdre un peu. Mon but étant de faire aussi des chocolats maison
    Autre petite question, vous parlez d'utiliser un pinceau fin pour appliquer la couche de chocolat dans les moules. Est-ce un pinceau spécial patisserie? Ceux que je trouve dans le commerce me semblant trop larges à chaque fois. J'ai deux moules à chocolat Silicone Zone, les empreintes sont trop petites pour mes pinceaux.
    Et encore une dernière (désolée), j'ai repérée dans votre liste de moules souples, un moules pour bonhommes en pain d'épices, avec 6 empreintes. Je l'ai bien vu sur certains sites étrangers mais aucun francophone. Pourriez-vous me dire où vous l'avez acheté? il m'interesse grandement!
    D'avance, je vous remercie pour le temps que vous m'aurez consacré. J'espère ne pas trop vous ennuyer avec toutes mes questions.
    Bonne continuation pour votre blog magnifique et une bonne année 2009!
    Delphine

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Delphine,
    aucun souci, vos questions ne me dérange pas du tout et c'est tjrs avec plaisir que je réponds.
    Concernant les chocolats de couverture: la couverture noire, je la trouve en magasin BIO, elle se vend par petits bouts qui vont de 100 à 250 g, parfois plus, il m'arrive aussi d'en acheter chez VOISIN, un chocolatier Lyonnais.
    Pour les couverture blanches (ivoire) et lait, j'ai la chance d'avoir une amie qui travaille chez METRO, il s'agit de pains de 2,5 kg et de la marque Cacao Barry mais des sites comme Patiwizz ou Meilleur du Chef en vendent. Pour le Valrhona, je ne sais pas.
    Les pinceaux, je les avaient dénichés pendant un salon sur le chocolat il y a quelques temps à Bourg en Bresse. mais je suis persuadée qu'un pinceau classique qui aurait ensuite un usage alimentaire uniquement fera très bien l'affaire, dans des boutiques de beaux arts, il y en a de très fins, il suffit de se renseigner sur la qualité des poils et vérifier qu'il n'y a pas de "substances" qui pourraient être dangereuses dessus...
    Le moule empreintes Gingerbread, je l'ai acheté sur un site anglais, mais je n'arrive plus à retrouver le nom: désolé! si je retrouve la facture, je vous enverrais le lien.
    Espérant avoir pu vous renseigner suffisamment.
    Cordialement
    Bonne journée et surtout tous les voeux pour cette nouvelle année!

    RépondreSupprimer
  23. J'ai retrouvé le site, voilà le lien:

    http://www.squires-shop.com/ibf/index.php?p=product&id=3533&parent=147

    bonne journée

    RépondreSupprimer
  24. Merci beaucoup pour ces réponses!!
    j'irai donc fureter dans le bio près de mon boulot. Je pense que je vais aussi commander sur le site que j'ai repéré, ils vendent du Barry.
    encore merci!
    Delf

    RépondreSupprimer
  25. Pardonnez si ma question parait bete (et on ne se vexe pas si je vouvoie, je suis plus jeune ;) ) mais le "glucose" pour le caramel mou, cest bien du sirop de glucose?
    En tout cas vos chocolats sont merveilleux je vais de ce pas macheter un moule demi sphere. Mais je nai pas les moyens den acheter autant differents dun coup lol.

    RépondreSupprimer
  26. Oui, effectivement il s'agit bien de sirop de glucose, donc liquide.

    RépondreSupprimer
  27. J'ai testé la recette chocolat blanc-abricot-fève tonka et je l'ai trouvée excellente.
    C'est la première fois que j'utilisais de la fève tonka et avec le chocolat blanc (du valrhona!) c'est trop bon.
    Puce bleue, je vais continuer à tester tes chocolats...

    RépondreSupprimer
  28. Elles sont trop belles tes photos... à croquer, un pur régal
    pour les yeux.
    Merci pour les recettes.
    Une personne compétente et passionnée comme vous ....mérite l'admiration et le respect.
    une fan de plus.........

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...