vendredi 29 février 2008

Marbré chocolat pistaches




C'est marrant de constater comment avec l'âge et le temps, les goûts évoluent. Plus jeune, il m'était impossible d'avaler quoique ce soit contenant de près ou de loin de la pistache (crème, glace... j'ôtais même un à un les petits éclats de ce fruit sec de ma tranche de cervelas à cuire que nous cuisinait parfois ma mère!), je faisais un vrai rejet! peut- être à cause de la couleur ???
Et puis avec la création de ce blog qui me donne l'occasion (et de fausses excuses) de tester de nombreuses recettes et produits (c'est ainsi que j'ai fait la découverte du Thé Matcha, de l'huile d'Argan ou encore de la Fève Tonka) je l'ai (re)découverte. Mon 1er test en contenant fut celui des Friands au Thé Matcha et à la pistache: recette réalisée après être tombée par hasard sur Les Financiers à la pistache et à la griotte de Cuisine Campagne; je les ai trouvés tellement mignons avec leur joli contraste de couleur que je n'ai pas pu résister à l'envie d'en réaliser moi- même, de les tester et les goûter. C'est ainsi que j'ai véritablement apprécié pour la 1ère fois la saveur si douce et délicate de la pistache. Et depuis, comme souvent avec moi quand j'aime quelque chose (huile d'argan, poudre d'amandes ou pralin...) j'ai tendance à en mettre un peu de partout! Sont donc venus ensuite les 'Financiers', le 'Riz au lait'... et j'envisage même de faire mon dessert du repas de Pâques (oui j'y pense déjà!) à base de pistaches! C'est vous dire si mes goûts ont bien changés! (peut-être devrais- je regoûter du Boudin noir ??? si ça se trouve, aujourd'hui je l'apprécierais... NON! faut pas exagérer quand même, y a des choses qui ne changeront jamais!)
Pour ce fameux dessert, j'aurai besoin de
Pâte de pistaches: et là, on rentre dans le domaine de l'introuvable. En effet, dénicher de la pâte de pistache en quantité raisonnable relève du parcours du combattant. On en trouve sans problème dans les magasins et sur les
sites spécialisés, mais elle est toujours vendue dans des quantités bien trop importantes pour moi (normal vu qu'ils sont d'abord là pour fournir les professionnels!), en effet, j'ai beau adorer ça, je ne suis pas sûre de trouver de quoi faire l'usage d'un pot de 1 kg!




Et puis l'autre matin, au cours de mon escapade chez l'épicier Bahadourian, j' ai fini par en trouver en vente au détail!!! Après moultes recherches infructueuses j'avais enfin mon précieux sésame entre les mains! Arrivée chez moi, je me suis empressée d'ouvrir le récipient qui contenait la fameuse pâte (qui en fait s'apparente plus à une purée liquide qu'à une pâte): et là, il s'en est dégagé une odeur délicieusement sucrée, un doux mélange de pistaches avec une très légère note d'amande... plaisir des yeux, joyau d'arôme, autant vous dire qu'il m'a été impossible de résister à l'envie d'y tremper la pointe de mon petit doigt pour y goûter et finalement y plonger le petit doigt en entier!!!
Pour ma recette, je n'aurai besoin que d'une centaine de grammes, mais j'en ai quand même acheté un peu plus pour pouvoir la tester au préalable (et oui, je suis gourmande et je ne suis pas sûre de résister jusqu'à Pâques avant de pouvoir y goûter!)



A la recherches donc de recettes qui en faisait l'usage, je suis tombée une fois n'est pas coutume, sur le blog de Séverine 'Les Sens sans dessus dessous' et sur son irrésistible 'cake marbré cacao/ pistache'.
Je suis donc partie de sa recette, mais ai quand même apporté quelques modifications personnelles. J'ai employé de la cassonade à la place du sucre , car je trouve que celle- ci apporte plus de moelleux et de fondant et donne à la croûte une fine couche croustillante. L'huile d'olive ne me disait pas trop, son goût étant pour moi trop marqué, mais j'ai retrouvé dans mon placard magique 1 petite bouteille d'huile d'olive aromatisée à la vanille que je n'avais pas encore eu l'occasion de tester: la voilà donc venue! je n'en ai mis qu'une cuillère à soupe; et comme je suis devenue une véritable accros de l'huile d'argan, je ne pouvais pas ne pas en mettre, ne serait- ce qu'une micro- goutte... et pour compléter, j'ai utilisé de l'huile neutre de tournesol tout simplement. Je n'ai mis que 2 pots de farine et ai complété par 1 pot de Maïzena®, pour donner à la pâte plus de légèreté et de moelleux, en effet, cette dernière a des propriétés semblables à celles de la farine tout en étant plus légère; enfin, dernière touche personnelle gourmande, j'ai incorporé des pépites de chocolat dans la moitié cacaotée, parce que quel plaisir de tomber sur un de ces petits éclats craquant au hasard d'une bouchée!




Dans un saladier, verser 1 pot de yaourt (pour moi, c'est un Sojasun® nature, pot de 100 g), 2 oeufs entiers, 1 c à c de vanille en poudre et 1 pot bombé de cassonade. Mélanger bien à fond et ajouter 1 c à s d'huile d'olive aromatisée à la vanille, 1 c à s d'huile d'argan et 6 c à s d'huile neutre.
Séparer la préparation en 2 parties égales.
Dans l'une d'elle, incorporer au tamis 1 pot de farine, 1 pot de Maïzena, 1 pincée de sel et 1 c à c de levure chimique. Mélanger bien à fond pour obtenir une pâte lisse et homogène. Ajouter alors 30 g de poudre de pisatche et 1 belle c à s de pâte de pistache.
Dans l'autre préparation, verser au tamis 25 g de cacao amer en poudre, 1 pot bombé de farine, 1 pincée de sel et 1 c à c de levure chimique. Mélanger pour obtenir une pâte lisse et homogène et ajouter 50 g de pépites de chocolat.
Préchauffer le four à 180°
Dans un moule à cake en silicone, verser en alternant les 2 préparations.
Cuire 40 min à 180° (au besoin, le couvrir d'une feuille de papier aluminium pour éviter qu'il ne prenne trop de couleur).
Laisser entièrement refroidir et si possible attendre le lendemain pour le déguster et laisser le temps aux arômes de bien se diffuser.



Résultat: aussi bon que beau! à refaire, mais ce coup-ci, sans cacao, juste les pépites, car celui- ci prend un peu trop le dessus sur la douceur et la finesse de la pistache...

3 commentaires:

  1. Bens dis donc, en lisant ta dernière phrase, et conseillant moins de cacao... tu serais pas en train de devenir accro à la pistache toi... :)

    Merci pour ton gentil clin d'oeil!

    RépondreSupprimer
  2. Oh que si: la preuve, je viens tout juste de finir la confection d'une pâte de pistaches maison!!! avec laquelle il va bien me falloir trouver de nouvelles idées de recettes à réaliser...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, je voulais juste vous préciser qu'en ce qui me concerne j'utilise de la purée de pistache bio vendue en petite quantité (180g) de la marque Jean Hervé.
    Merci pour vos si jolies recettes.

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

EN CETTE PÉRIODE DE FIN D'ANNÉE, JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...